Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 504
Invisible : 1
Total : 506
Équipe de gestion
· Catwoman
13142 membres inscrits

Montréal: 22 févr 17:10:18
Paris: 22 févr 23:10:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ma maladie, ma souffrance... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 4 juil 2011 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Ma maladie, ma souffrance

Avant, je ne sais si j'aurais pu te comprendre,
De toi, j'avais tout, vraiment tout à apprendre !
Je ne te distinguais pas dans mon lointain horizon,
Je ne savais pas qu'un jour, ma raison serait déraison !

Tu as posé tes valises en moi sans éprouver de pitié,
Et il a fallu que je me pose pour pouvoir t'apprivoiser !
Tu m'as fait connaître l'ennui, si profond et angoissant,
Tu m'as fait me perdre dans un gouffre béant, m'usant !

Je me sentais coupable aux yeux de ceux qui m'insultaient,
Qui m'imaginaient tueur, fou, dangereux...c'était leur vérité !
Pourtant, j'étais juste un jeune en souffrance, avec cette maladie,
Cette maladie dont on parle avec mille clichés, la schizophrénie !

Non, je ne suis pas moi et un autre, mais certains ne le comprennent pas !
Est-ce cette maladie qui me rend hypersensible ou le contraire ?...Las
Certains matins de la solitude qu'elle crée dans mon existence, écrasé
Par la peur de l'avenir, je dois lutter pour vous, pour moi, oui, lutter !

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 4 juil 2011 à 05:02
Modifié:  4 juil 2011 à 05:03 par Anna Couleur
Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves, je te dirai ce que je t'ai répondu ailleurs.....
Il ne faut pas leur en vouloir, les gens ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas, ils ne s'approchent pas trop près du malheur, de peur d'être contaminés... C'est humain....
Nous, on t'aime comme tu es, et c'est très courageux de ta part d'en parler...
Je sais, pour avoir quelqu'un dans mon entourage très proche qui souffre de cette maladie, combien tu peux te sentir "à part"... et je peux aussi témoigner qu'il n'est dangereux que pour lui....

Ecrire doit beaucoup t'aider.... et moi, je resterai ton amie !
Je t'embrasse très fort

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
22 février
  Publié: 4 juil 2011 à 08:06 Citer     Aller en bas de page

Cette maladie et cette souffrance apportent à ton âme sa sensibilité, sa beauté et son empathie à la souffrance des autres et c'est pour ceux qui te côtoient un merveilleux cadeau...alors accroche toi et lutte...

Alex

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2570 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
18 février
  Publié: 4 juil 2011 à 09:54 Citer     Aller en bas de page



Courage!!

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
4102 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 4 juil 2011 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

Quand on combat ...quoi que se soit , on en sort toujours gagnant , un partage émouvant cher Pierre , continue cette lutte , des bisous d'été et à tout bientôt de te lire

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22269 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 février
  Publié: 4 juil 2011 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

D'en parler , c'est déjà une grande part de ta guérison , et puis nous sommes tous là , on se tient la main, dans les moments difficiles, et on ne lâchera sûrement pas la tienne......
Courage, tu sais on souffre tous de quelque chose...
Reçois la chaleur de mon amitié
ODE 3117

  OM
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1841 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 4 juil 2011 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Je connais très bien cette maladie de très près et "c'est le contraire" surtout n'arrête jamais d'écrire mes amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier 2019
  Publié: 4 juil 2011 à 13:52
Modifié:  4 juil 2011 à 13:53 par Bernylys
Citer     Aller en bas de page

Cher ami... la savoir, l'apprivoiser comme tu le dis si bien et donc l'accepter, est déjà un grand pas vers la guérison... Avoir le courage d'en parler, d'écrire sur ce sujet, est un deuxième grand pas, et je suis persuadée qu'avec ta générosité de coeur, ton courage et ta sensibilité, tu arriveras au bout de ce long tunnel... Nous sommes tous là pour t'encourager, comme tu sais si bien le faire envers les autres. Aujourd'hui, c'est à notre tour de te soutenir dans ton combat. Que tu puisses trouver la force de lutter dans chacune de tes lectures et écritures, qui je l'espère, te sera bénéfique. Je te le souhaite de tout coeur.

Bonne route.
Amitiés très chaleureuses.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14961 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 4 juil 2011 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Tu as posé tes valises en moi sans éprouver de pitié,
Et il a fallu que je me pose pour pouvoir t'apprivoiser !
Tu m'as fait connaître l'ennui, si profond et angoissant,
Tu m'as fait me perdre dans un gouffre béant, m'usant !

Cher Pyc ...je trouve que tu as une dignité émouvante car c'est vraiment difficile convivre avec certains horribles limites que la vie nous impose...
Honorée d'être ton amie et de te lire...

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 6 juil 2011 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Un texte très intime...une mise à nu...
Toujours touchée par tes mots Pyc.
Bise à toi.

Lil"

 
Simplicité

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
28 juin 2011
Dernière connexion
12 avril 2012
  Publié: 6 juil 2011 à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Salut.

Ton texte est très émouvant. Les maladies sont jamais facile a vivre. Alors courage.
Et Surtout n'arrete jamais de te battre.

Amicalement,
Simplicité

 
Jacinthe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
367 poèmes Liste
609 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
28 octobre 2013
  Publié: 9 juil 2011 à 15:19 Citer     Aller en bas de page


pyc la maladie qui touche l'affectif est difficile à comprendre , il en faut du temps , des mots pour exprimer ce mal . Ne t'arrête pas aux
personnes qui parlent sans savoir ; que dans autant de silence c'est la souffrance qui pleure tout bas
pyc continu d'écrire , c'est un plaisir de te lire
amitiés chaleureuses

Jacinthe le 7-07-2011

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 10 juil 2011 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Bisous P. Y.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2575
Réponses: 12
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Magie automnale (Autres)
Auteur : Myo
Ma doucelette (Tristes)
Auteur : ladysatin
Enfant de la terre... (Tristes)
Auteur : pyc
(Amour)
Auteur :
Un muet adieu ( Triolets ) (Tristes)
Auteur : ladysatin
Le chemin du deuil (Tristes)
Auteur : ladysatin
Le bonheur d'écrire (Amitié)
Auteur : josette
Au jardin ce soir là . (Amour)
Auteur : ladysatin
Tes Trente-cinq hivers . (Amour)
Auteur : ladysatin
Le temps de Nous . (Amour)
Auteur : ladysatin
J'vous dis pas, j'vous dis pas... (Loufoques)
Auteur : pyc
L'archet perdu... (Tristes)
Auteur : pyc
Impasses des nostalgies... (Autres)
Auteur : pyc
La robe de mots . (Tristes)
Auteur : ladysatin
Un monde insoupçonné (Autres)
Auteur : Rousselaure

 

 
Cette page a été générée en [0,0691] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.