Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 35
· Flora Lynn · La Brune Colombe · William Valant
Équipe de gestion
· Maschoune
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juin 13:22:03
Paris: 19 juin 19:22:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2016 (semaine 7) : "Poison d'avril" :: Poison d'avril Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 12 août 2016 à 04:23
Modifié:  12 août 2016 à 09:43 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

Avril ruisselait dans les rues
pour habiller l’année de loques froides.
Avril nous a mis en prison.
De sinistres rendez-vous au parloir
où j’arrivais les pieds trempés,
se bloquaient de mots durs et inutiles.
Ce mois d’avril te fit mon étranger
et mutila ma vie naïve.
Tu me disais, oublie-moi, je suis fou
et cette folie m’innocente.

Et moi, j’accuse avril, j’accuse avril,
pour qu’au plein cœur de ce puits noir
émerge un début de pardon.

  Critiques acceptées
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
11039 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 12 août 2016 à 06:33 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux dire que BRAVO

Ton poème me plait beaucoup XENIA, tu dis l'essentiel en quelques mots

Merci à toi

  ISABELLE
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
4933 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 12 août 2016 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Un peu dur à lire si le fond est vrai mais j'aime ton écriture claire

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
4867 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 13 août 2016 à 02:08 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins Yvon dans son commentaire mais j'y vois plus une inspiration réaliste dans le style des chansons de la môme Piaf.
Merci pour le partage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
734 poèmes Liste
21723 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 13 août 2016 à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Remarquable texte, je suis admirative.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 13 août 2016 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Bref et poignant, écriture dépouillée.
amitiés

  Poésie, la vie entière
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 14 août 2016 à 02:40 Citer     Aller en bas de page

merci à tous pour vos appréciations,

Amitiés

  Critiques acceptées
RiagalenArtem


Le meilleur est toujours dans une seule minute - Gorki -
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
3231 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
8 juin
  Publié: 15 août 2016 à 12:49 Citer     Aller en bas de page

"Avril ruisselle dans les rues"...Dès le début, on te suis dans le grisailleux que tu rends étrangement doux...fluidité d'une averse où les blessures se cachent...J'M.

Amitiés...
:-)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 16 août 2016 à 03:46 Citer     Aller en bas de page

merci Riaga de me faire part de ta sensibilité pour mon texte, ton passage me fait plaisir,
Amitiés

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 759
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Mon besoin d’écrire. (Lettres ouvertes)
Auteur : alweg
Promesses (Poèmes par thèmes)
Auteur : PapillonMystere
L'inconnu de la Gare Saint Charles (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie

 

 
Cette page a été générée en [0,0522] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.