Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 22
13163 membres inscrits

Montréal: 19 août 21:28:33
Paris: 20 août 03:28:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2016 (semaine 9) : "Le temps des coquelicots" :: Le temps des coquelicots est compté Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 22 août 2016 à 02:24
Modifié:  13 avr 2017 à 15:21 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Le temps des coquelicots est compté


Délicats et beaux coquelicots de Monet
Pétales de soie frissonnants sur leur tige dressée
Sous le souffle chaud, soupir d’un soleil d’été
Eveillent mon imaginaire d’un coup désolé !

Amer, conscient, effets de la modernité
L’homme les a répudiés, jetés hors champs de blé
Sous les semelles de vent des randonneurs pressés
Ils frissonnent tristement sur leur tige dressée.

Seuls les chemins en bordure de champ les accueillent
Pour combien de temps encore, peu, je sais l’écueil
L’agriculture et ses machines futures cercueils
Les détruira pour l’argent, pour le portefeuille

  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
417 poèmes Liste
13285 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 22 août 2016 à 03:21 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé cette façon d'aborder ce thème. Et ces mots entre douceur et réalité.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
4988 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 22 août 2016 à 07:10 Citer     Aller en bas de page

Rassure toi YD j'en ai plein mon jardin !
Belle partition sur le thème

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
4 août
  Publié: 22 août 2016 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Yvon
J'ai aimé la chute de ce poème dans ce qu'il veut nous dire, car seuls les champs non ou peu traités peuvent se parer de coquelicots.
Beau poème.
amitiés

  Poésie, la vie entière
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
351 poèmes Liste
3645 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 août
  Publié: 23 août 2016 à 01:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Y.D.
j'espère qu'il y aura toujours des coquelicots au bord des chemins car ils annoncent toujours l'arrivée des beaux jours.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 23 août 2016 à 08:17 Citer     Aller en bas de page

Drôle d'Oiseau

Merci, la course à la productivité ne s'arrêtera jamais et peu importe les dégâts faits à notre vieille terre.

Magali

Je suis heureux que l'approche du thème t'a intéressée merci de ton passage

Lacase


Merci, je doute que ton jardin fournisse assez de coquelicots pour éviter le pire...

Jean Louis

Tu as raison, l'écologie va peut-être venir au secours de cette plante considérée comme parasitaire pour les cultures...

Pichardin

Merci mais bon la météo peut faire l'affaire

Odin

oui, la reconnaissance culturelle, le droit à la vie pour tous...


Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3280 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 août
  Publié: 23 août 2016 à 15:38 Citer     Aller en bas de page



Un thème bien abordé, j'ai apprécié ma lecture,
merci YD

Lil"

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 23 août 2016 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Lil'


Merci
amitiés

  YD
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 24 août 2016 à 00:57 Citer     Aller en bas de page

Chez moi ils sont rois, leur vie est tellement éphémère et les corolles si jolies et attendrissantes, que je les laisse vivre et mourir en ma terre.
Belle journée et merci de ce plaidoyer.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 24 août 2016 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

[b]Vénusia[/b

Merci de ton passage, c'est vrai, les coquelicots ne se cueillent pas, ils se fanent aussitôt.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1734 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 août
  Publié: 25 août 2016 à 01:58 Citer     Aller en bas de page

je croise les doigts pour l'avenir des coquelicots et autres fleurs à la beauté éclatante, merci pour ces idées poétiques
Amicalement

  Critiques acceptées
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3297 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
15 août
  Publié: 25 août 2016 à 07:27 Citer     Aller en bas de page

Quand l'imaginaire se heurte au réel, c'est un brin de désillusion...et une histoire de fous qui piétiinent les plates-bandes de la beauté...
pour ce "manifesto"...
Amitiés...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 25 août 2016 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Xénia, RiagalenArtem


Merci de votre passage

Amitiés

Yvon

  YD
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
2730 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 août
  Publié: 29 août 2016 à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon

J'aime ton poème, son thème : les coquelicots achevés par l'argent
mais j'espère que tu n'as pas raison et que nous pourrons encore en voir longtemps.
Les coquelicots sont si beaux.
Tu m'en as fait prendre conscience.
Merci pour çà aussi
Bonne journée
Christophe

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 30 août 2016 à 10:47 Citer     Aller en bas de page

Christophe

Je crois que l'écologie va venir au secours de coquelicots, manger bio devient incontournable, les coquelicots et les bleuets d'ailleurs vont revenir dans les champs, ces fleurs ne seront peut-être plus considérées comme des parasites

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
1er août
  Publié: 17 jan 2017 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir....

Un bien beau poème, beau et lucide dans les idées....c'est triste que la modernité et surtout l'homme détruisent des beautés de la nature, comme ces beaux coquelicots....ce qui est poésie aussi dans tes mots, c'est la référence à Monet...Pour avoir visité son jardin il y a quelques années, je me souviens avoir été subjugué par la beauté du lieu, hors du temps. Je m'écarte un peu de ton poème, je m'arrête la !
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 19 jan 2017 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

Pierre Yves

Merci, je suis toujours heureux, quand mes mots te plaisent.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1406
Réponses: 16
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2016
Décerné le 4 mai 2017
28e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Moral ensoleillé (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Rendez-vous manqué (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
J'ai flirté avec la lune (Poèmes par thèmes)
Auteur : Cidnos
Perdu... (Amour)
Auteur : Naej
Je vous écris... (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Silences trop chers (Poèmes par thèmes)
Auteur : In Poésie
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Dessine-moi la tendresse... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Gentil coquelicot nouveau... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Cachés ou effacés ? (Poèmes par thèmes)
Auteur : Galatea belga
4 3 2 1....0 ? (Amitié)
Auteur : Naej
Lapalissades (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
Rire joyeux (Poèmes par thèmes)
Auteur : Pichardin
À tes côtés (Poèmes par thèmes)
Auteur : De Margotin
Pour une nouvelle naissance (Poèmes par thèmes)
Auteur : Xenia

 

 
Cette page a été générée en [0,0630] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.