Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 1
Total : 35
· doux18 · FREDER
Équipe de gestion
· In Poésie
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 07:55:54
Paris: 20 oct 13:55:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Et l'alcool alors lacère... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 8 août 2011 à 01:49 Citer     Aller en bas de page

Et l'alcool alors lacère...

Au tout début, je ne voulais surtout pas,
Ils avaient tous une foi totale en moi !
Je résistais à toutes ces tentations, fier,
Mais j'aurais du retenir la sobriété d'hier !

Et puis, ce soir, j'ai dit oui, un petit verre,
Puis deux, puis trois, et l'alcool alors lacère !
Minuit, une voiture, une bande de bitume et rien,
Absolument rien à l'horizon...Tout comme le divin,

On se dit qu'on a tous les pouvoirs et on rit, on rit
Encore, quand on veut dépasser la lumière...Hélas oui,
On fait fi de la vie de nos proches, on croit jouer,

Et un soir, un triste soir, on détruit tant et tant de vies,
On pleure mais c'est bien trop tard, et alors, on se dit,
Que dorénavant, on aura à porter le poids de la culpabilité !

 
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1798 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 8 août 2011 à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Malheureusement il suffi d'une fois et tous bascule...
Merci du partage Pyc mes amitiés

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 8 août 2011 à 03:11 Citer     Aller en bas de page

Un poème très bien écrit... sur l'inconscience à prendre le volant de sa voiture après avoir consommé de l'alcool.. et l'inconscience de ceux qui voient et qui laissent faire..
Un fait d'actualité qui me parle beaucoup.. qui me touche beaucoup, en ce moment...
"ça" passe toujours si près des personnes que nous aimons..
Merci pyc..
S.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
P'tit Ange Bleu


La vie est courte. Vivez.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
776 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2006
Dernière connexion
12 mars 2018
  Publié: 8 août 2011 à 03:22 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi pour ce beau et malgré tout douloureux partage
C'est un très beau texte,

Amicalement,
PAB

  N'oubliez jamais que le bonheur est au bout de votre plume ...
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 8 août 2011 à 05:21 Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves, quel que soit le sujet que tu choisis, tu sais....
Merci

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 8 août 2011 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

Une triste réalité que tu as su décrire avec cette sensibilité qui est la tienne....

Alex

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 8 août 2011 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Merci de nous rappeler les méfaits de l'alcool.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 8 août 2011 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Pyc, c'est un poème qui bouleversera beaucoup de monde.
Si on veut faire la fête et boire plus qu'il n ' est permis, alors il faut rester sur place, jusqu'à complet dégrisement, et si après ça on se sent fatigué, dormir sur place aussi, dormir dans un fossé, sur la terre ferme, dans le poulailler, qu'importe, mais ne pas reprendre la voiture, merci cher PYC d'avoir abordé ce sujet qui malheureusement est toujours d'actualité.
Bien amicalement ODE 3117

  OM
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17762 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 8 août 2011 à 14:21 Citer     Aller en bas de page

On est si proche de l'erreur car l'humain n'est qu'imparfait ...

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 8 août 2011 à 16:46 Citer     Aller en bas de page

Quand on se colle trop à l'alcool, on s'envole, hélas, parfois trop loin de la réalité... Comme tu le dis si bien, ce n'est pas un jeu... auquel trop s'y prêtent malheureusement. Merci de nous en faire prendre conscience.

Amitiés sincères.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
angel_18


la poèsie est un refuge où je me sens revivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
879 commentaires
Membre depuis
27 janvier 2008
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 17 août 2011 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

Magnifique, bouleversant. Ce poème nous emporte, comme l'alcool il nous transport vers des abîmes enivré pour mieux nous montrer les danger de l'alcool. Félicitation, ton écrit est vraiment de qualité, j'aime beaucoup.

Amicalement Angel

  Que ma plume vous apprenne ce que ma bouche ne peut vous dire et que mon coeur voudrait signer de son sang. Alfred de MUSSET
Liliepsy

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
570 commentaires
Membre depuis
17 février 2012
Dernière connexion
21 février 2018
  Publié: 24 mai 2012 à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Tu évoque ce thème avec justesse. La tentation, la culpabilité, l'ambiguité de l'être humain...Ce qui est intéressant et que tu décris très bien c'est que c'est parfois en croyant repousser une tentation que l'on finit par y cèder... Ce qui complique bien les choses..

Amitiés très sincères

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2044
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Amour)
Auteur :
Trois Petits Mots (Amour)
Auteur : KYRICE
Dans ce vide... (Tristes)
Auteur : pyc
L'infidèle qui jouait aux dames... (Loufoques)
Auteur : pyc
(Amour)
Auteur :
Fantaisie automnale (Autres)
Auteur : Philippe
La légende de Lady Satin... (Loufoques)
Auteur : pyc
Sans un mot, juste avec le regard... (Amour)
Auteur : pyc
Enluminure (Autres)
Auteur : Galatea belga
L'herbe folle (Autres)
Auteur : ode3117
Des mots (Amour)
Auteur : Semeur d'Amour
Racaille (Amitié)
Auteur : SienKieWicz
Sur le clavier, un peu de moi (Amitié)
Auteur : latortue59
Tout redevient soudain... (Amour)
Auteur : Anna Couleur
L'abeille (sonnet) (Tristes)
Auteur : lastexit

 

 
Cette page a été générée en [0,0429] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.