Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 67
Invisible : 0
Total : 67
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 20:59:26
Paris: 20 oct 02:59:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La Déchirure - Pourquoi ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 :: Répondre
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 21 août 2007 à 07:34
Modifié:  12 nov 2009 à 13:14 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

POURQUOI ?


Avez-vous déjà vu mourir un être aimé,
Ô combien plus qu’aimé, adoré, adulé !
Vous êtes-vous penché sur son souffle cédant
Au mal qui lui prenait ses tout derniers instants ?

Avez-vous entendu les dernières paroles
De celle qui, pour vous, fut bien plus qu’une idole ?
Ultimes paroles qu’il fallait mesurer
Afin qu’avant la mort, elle puisse en dire assez !

Avez-vous combattu, aidant le médecin
Contre un mal inconnu qui survenait soudain,
Tenu contre les lèvres de l’être tant aimé,
Un masque avec de l’air, l’aidant à respirer ?

Eté près de ses yeux et les voir suppliants,
Près du visage aimé qui devenait si blanc ?
Guetté sur le corps nu le spasme annonciateur
De l’ultime moment qui brisera son cœur ?

Et puis, ses derniers mots : « Surtout, pense aux enfants ! »
-Celui qui vient de naître et déjà sans maman
Et l’aîné qui, chez vous, attend de vos nouvelles
Qui doit être inquiet de voir qu’on ne l’appelle !

Avez-vous déjà vu, enfin ce tout dernier regard
Se remplissant de vous et qui disait : « Je pars ! »
Puis fixant le plafond s’éteindre à la lumière...
A côté, un bébé, innocent et sans mère ?

Si vous avez connu des instants si cruels,
Vous comprendrez pourquoi, levant les yeux au ciel,
Je maudis à jamais l’Eternel et les Cieux
Et, tant pis pour mon âme !
Je la retire à Dieu !

  Maxipapy
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18591 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
7 octobre
  Publié: 21 août 2007 à 07:39 Citer     Aller en bas de page


"..."

* ne sais quoi dire.... *

Amicalement


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 21 août 2007 à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup de puissance dans tes mots.. beaucoup d'émotion.. Belle plume...

Sois le bienvenu parmi nous..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 21 août 2007 à 08:30 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre gentil accueil.

  Maxipapy
♥LiSo♥
Impossible d'afficher l'image
Qui devant l'amour ose parler de l'enfer? (Charles beaudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
28 septembre 2005
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 21 août 2007 à 08:37 Citer     Aller en bas de page

beaucoup d'émotion..je suis touchée...
bienvenue et bonne continuation...
amicalement...

  ~~~~liso~~~~
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 21 août 2007 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Une puissance dans tes mots, quoi dire si ce n'est que mes poils se sont dressés au fur et à mesure que je descendais ma lecture.
Oui j'ai aussi connu ce moment là et ta manière de le décrire est tellement réel
Merci pour ce partage même s'il est douloureux. Coup de coeur.
Amitiés réconfortantes.
Cathy

 
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 21 août 2007 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

Nous avions 39 ans ! J'en ai 76. On ne s'en remet jamais même si on se leurre parfois pendant un certain temps!
Merci du gentil commentaire

  Maxipapy
xav-absurd
Impossible d'afficher l'image
Que le bonheur qu'on prend ne soit pas du malheur qu'on donne : je n'ai pas d'autre morale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
221 commentaires
Membre depuis
25 avril 2007
Dernière connexion
21 juillet 2014
  Publié: 21 août 2007 à 19:38 Citer     Aller en bas de page

Même si je suis sans voix, je ne peux pas ne pas rebondir sur ce texte si poignant et allonger la liste des commentaires. Bonsoir Super Papy! ,

 
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 22 août 2007 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Je vous remercie tous pour vos commentaires qui mettent un peu de baume sur cette cicatrice toujours douloureuse. Je les considère aussi comme un hommage à celle qui aurait tant voulu vivre.
Merci à tous.

  Maxipapy
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 22 août 2007 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

J'ai pleuré en vous lisant, l'émotion est si intense. J'ai connu cela, la douleur est indicible, l'absence est insupportable et cependant, il faut malgré tout se tourner vers la vie.

Je ne pense pas que Dieu soit responsable de tout cela :
... et la vie sépare ceux qui s'aiment... Jacques Prévert

d'Ondine de tout coeur avec vous

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 22 août 2007 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Papy,


Ô combien vrai ton poème qui me laisse sans voix. Il y a déjà quelque temps que je lui ai retiré mon âme...je l'ai vu ce dernier regard et je le garde dans ma mémoire.

Les émotions décrites dans ton poème me touchent tellement Papy.

Bienvenu parmi nous.

Amicalement, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 22 août 2007 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Merci Fée Ondine, Milo et Mariesarah.
Quand un tel malheur vous arrive, il y a, au delà de la douleur, une colère, une haine même et on en veut à tout le monde. Remontent en vous d'autres injustices puis longtemps après, vient quand même l'apaisement, même si la cicatrice ne se referme pas.
Puis, il y a les enfants qui ne peuvent pas trop en souffrir. Au long des années, j'ai écrit un recueil de poèmes -(Le cri)- destiné à faire connaître , par cet amour que je lui vouait, cette maman qu'ils ont trop peu ou pas connue.
Il est dommage que ce recueil sera dispersé dans les différentes rubriques car ces poèmes ont une suite logique. Enfin, je suis heureux de me retrouver parmi vous qui exprimez tellement bien vos amours, vos tristesses, vos sentiments enfin et votre amour de la langue française.
Merci

  Maxipapy
fabeo


Je sais que temps sera cicatrisant, rebouchant ce béant tourment, et j'attends ce moment, pénitent.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
177 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2006
Dernière connexion
3 novembre 2013
  Publié: 24 août 2007 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Je rajoute une trace à ce poème si poignant. J'ai beaucoup aimé cette lecture, une plume si mélodieuse, si fluide, pour une douleur si profonde qui suscite l'émotion. Merci pour ce texte, et bienvenue

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 28 août 2007 à 21:22 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir et bienvenue sur le site.Votre poème m'a touchée au plus profond de mon moi,perdre un être aimée si jeune avec une famille a élevée a du vous laisser sans vie intérieure.J'espère que vous serez bien avec nous.Amitié.Nicole.

  Nicole chaput. *Okana *...
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 29 août 2007 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Merci à L'INSOUMISE et à OKANA pour votre appréciation

  Maxipapy
Jeser


Je suis appelé à me faire des cendres
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
13 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2007
Dernière connexion
17 octobre 2007
  Publié: 14 sept 2007 à 05:39 Citer     Aller en bas de page

La souffrance à vif qui s'exprime ici en termes lapidaires dans des interrogations qui interpellent et obligent à la réflexion.
Quelles auraient été mes propres réactions si un tel malheur m'était arrivé.
Le reproche fait à ce Dieu dont les actes ne nous sont pas compréhensibles et le refus direct de sa promesse ultime sont le point d'orgue d'une élégie très bien construite.
C'est dire si ton poème mérite d'être lu et relu.
Je l'imprime afin qu'il puisse profiter à ceux qui refuse encore le support de l'informatique.

  Jeser
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 14 sept 2007 à 06:03
Modifié:  14 sept 2007 à 06:33 par maxipapy
Citer     Aller en bas de page

Merci VENISE et JESER pour votre élogieux commentaire

  Maxipapy
fallen angel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
97 commentaires
Membre depuis
13 avril 2007
Dernière connexion
3 janvier 2017
  Publié: 26 sept 2007 à 09:17 Citer     Aller en bas de page

Je lis ton poème avec un peu de retard mais je viens de le voir. Je tenais à te remercier pour cette douloureuse expérience que tu nous fait partager.

Plus que des mots, ton poème m'as fait ressentir des sensations, des frissons, des larmes...

Grâce à toi et d'autres sur ce forum on s'attache bien moins a u détail car l'on sait qu'il faut croquer la vie à pleine dent avant qu'elle nous soit prise !

Pour tout ça : un grand merci

 
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 26 sept 2007 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Merci FALLEN ANGEL. Je suis confus de ces éloges. Oui, malgré ces déchirures et si on transcende ses souffrances, la vie vaut la peine d'être vécue car on reçoit aussi beaucoup de joie par les enfants.
Amitié

  Maxipapy
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
4017 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 29 sept 2007 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Je sais ta révolte pour la côtoyer souvent...mais je crois que Dieu est là où l'homme ne l'attend pas,ou plus...

Ton poème est un message... pour beaucoup.
Un grand message d'amour.

Merci

Myo

 
maxipapy


L'avenir est derrière moi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
457 commentaires
Membre depuis
20 août 2007
Dernière connexion
4 mai 2013
  Publié: 29 sept 2007 à 18:54
Modifié:  1er nov 2007 à 13:28 par maxipapy
Citer     Aller en bas de page

Myo, je me suis permis de lire ton profil. Excuse-moi.
Cela m'a permis de comprendre ce que tu ressentais devant la maladie et le mort.
Ma fille est aussi infirmière en salle d'op. Et je vous admire.
C'est moi qui vous dis merci!

  Maxipapy
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 6029
Réponses: 44
Réponses uniques: 23
Listes: 3 - Voir

Page : [1] 2 3

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

J'invente Des Bleuets (Amour)
Auteur : pengyou42
Les trois mots au fond de ma gorge (Amitié)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
Corps et graphie (Amour)
Auteur : Lunastrelle
L'autiste (Tristes)
Auteur : Symphonie
Existence pluvieuse, envies mortes, âme désertée (Tristes)
Auteur : Billie
Voyage en caravelle (Amour)
Auteur : un ange maladroit
Papillonne-moi (Amour)
Auteur : THOMAS
tes lèvres cassis (Tristes)
Auteur : xebeche
Les non-dits et les mots blancs... (Autres)
Auteur : Tilou8897
Parce que (Tristes)
Auteur : Tilou8897
Horizontalité 5 (duo Lune d'avril et Maan) (Textes érotiques)
Auteur : Maan
Faisons comme si je ne pensais jamais à toi (Lettres ouvertes)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
Il m'écrit comme il m'aime (Tristes)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)

 

 
Cette page a été générée en [0,0790] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.