Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 334
Invisible : 0
Total : 338
· ode3117 · ori · Allantvers · Tychilios
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 10:15:38
Paris: 7 déc 16:15:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Eloge à la femme et à l'amour Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Archangel Gabriel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
10 août 2002
Dernière connexion
31 janvier 2003
  Publié: 13 août 2002 à 20:33
Modifié:  21 févr 2009 à 13:44 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Il y a très longtemps de cela, l'univers tout entier prit à partie un jeune homme, afin de déterminer quelle était la plus belle création de Dieu.
le garçon se tourna alors vers les montagnes qui se dressèrent jusqu'au ciel, fières et majestueuses. Mais il détourna son regard et le posa sur l'océan immense et scintillant, miroir du ciel ondulant sous le vent. Une fois encore, le jeune homme ne s'attarda pas et s'agenouilla près d'une rose. La plus belle des fleurs ouvrit ses pétales écarlates, tourbillon pourpre aux odeurs enivrantes. Elle ne put retenir l'attention du jeune garçon qui leva les yeux vers le soleil. L'astre du jour resplendit de tous ses rayons, bijou d'or et de lumière orgueilleux, roi du ciel et de la terre. Pourtant, le jeune homme attendit la nuit, et observa le ciel étoilé: la voute céleste brillait de mille feux, affichant ses millions d'étoiles argentées et étincelantes, dispersées dans l'infini éternel et immuable de l'obscurité. Le jeune garçon était émerveillé...pourtant, alors qu'il allait annoncer a l'univers son choix et proclamer la nuit reine de la création, il aperçut une silhouette allongée dans l'herbe. Elle était la, nue, baignée dans la lumière de la lune. Sa peau couleur miel dessinait un corps fin et élancé. La cascade dorée de ses cheveux encadrait un visage parfait à la beauté sans pareil: ses lèvres superbes appelaient les baisers, ses joues vermeilles les caresses. Elle souriait dans son sommeil, spectacle ravissant et enchanteur.
Soudain, la jeune fille ouvrit les yeux: ce fut là le plus magnifique voyage de toute la vie du jeune homme, qui se perdit avec ravissement dans l'étendue azurée de ces deux joyaux à la couleur bleue incomparable. Le jeune homme rendit son sourire a la jeune fille, signifiant ainsi à l'univers que son choix était fait: cette femme était bien la plus belle création de Dieu, sans laquelle le monde entier n'avait plus aucun sens. Pourtant, alors que les deux amants s'éloignaient main dans la main, le seigneur tout puissant, créateur du ciel et de la terre, confia un secret a l'univers en ces termes:
" En vérité, c'est le sentiment né entre ces deux êtres qui constitue toujours et à jamais la plus transcendante des beautés: l'unique, le seul, le véritable Amour."

 
Archangel Gabriel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
10 août 2002
Dernière connexion
31 janvier 2003
  Publié: 14 août 2002 à 00:58
Modifié:  Il y a 0 minute par Archangel Gabriel
Citer     Aller en bas de page


merci pour ton compliment qui me va droit au coeur...des que j'ai le temps, je file voir tes oeuvres qui m'ont tout l'air d'etre tres abouties...au plaisir de te revoir Syl!!

sincerement.

Gabriel

 
KrAzYJu
Impossible d'afficher l'image
N'ayez confiance en personne.. sauf en vous.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
7 juillet 2002
Dernière connexion
24 février 2004
  Publié: 14 août 2002 à 13:27
Modifié:  Il y a 0 minute par KrAzYJu
Citer     Aller en bas de page


Vraiment.. mais vraiment beau! Je suis toute émerveillée là! Je crois que je vais l'imprimer!

Excellent.

Julie

  Il ne faut pas avoir peur des ombres. Elles prouvent simplement qu'un lumière n'est pas loin.
Archangel Gabriel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
10 août 2002
Dernière connexion
31 janvier 2003
  Publié: 15 août 2002 à 18:14 Citer     Aller en bas de page



Merci Julie...ton message m'a touche...je te remercie du fond du coeur pour tes encouragements. A tres bientot j'espere.
Gabriel.

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 9 sept 2002 à 21:21 Citer     Aller en bas de page

Comme Fantasia a pris la peine de le spécifier dans un de ses commentaires pour un de tes poèmes, j'ai fait de même et suis venu lire ce texte tout simplement magnifique, Archange!
De toute beauté, et c'est vrai que l'amour est ce qui est de plus beau et peut-être de plus difficile!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Archangel Gabriel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
10 août 2002
Dernière connexion
31 janvier 2003
  Publié: 11 sept 2002 à 15:33 Citer     Aller en bas de page



venant du dieu vivant que tu es, je me flatte d'auatnt plsu de recevoir ce message...puisses tu apprecier de nouveau els futurs ecrits que je produirai..bonne continuation mon ami .

Gabriel

 
millencholy


Words without thoughts never to heaven go
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
76 commentaires
Membre depuis
21 juillet 2002
Dernière connexion
7 janvier 2004
  Publié: 2 jan 2003 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est a mon avis un véritable chef d'oeuvre, définitivement l'un des meilleurs que j'ai pu lire sur ce site.
Tout en douceur, un message profond, vraiment tres beau!

Bravo!!
Bizz

  Think of all the beauty still left around and be happy *Anne Frank*
Archangel Gabriel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
10 août 2002
Dernière connexion
31 janvier 2003
  Publié: 13 jan 2003 à 04:30 Citer     Aller en bas de page



merci millen..ton message m'a fait plaisir.


Gabriel

 
souffle


Un contenu, un contenant. Une enveloppe entre dehors et dedans.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1422 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2002
Dernière connexion
16 janvier 2010
  Publié: 13 jan 2003 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Cher Archange,

Vous avez le don de révéler, la beauté de l'Amour.
Cette histoire en témoigne.

Félicitations,



Anne

  J'ai connu le bonheur, mais ce n'est pas ça qui m'a rendu le plus heureux. Jules Renard
Archangel Gabriel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
10 août 2002
Dernière connexion
31 janvier 2003
  Publié: 13 jan 2003 à 06:34 Citer     Aller en bas de page



le souffle de vos mots enchantent mes oreilles. merci



amicalement, Gabriel.

 
maevane


ma plus grande joie au tombeau sera de ne pas t'avoir laissé ce monde pourri en héritage
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1370 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2003
Dernière connexion
30 juin 2018
  Publié: 29 mars 2004 à 17:57 Citer     Aller en bas de page

Écrit avec douceur, des mots amoureux qui chantent...
Superbe histoire Archange, digne de ton surnom

 
Magik_Rune


Il est toujours possible d'espérer, et c'est justement cela qui est désespérant.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 octobre 2002
Dernière connexion
11 avril 2013
  Publié: 4 avr 2004 à 22:54 Citer     Aller en bas de page

Très joli...

Amicalement,

Guillaume

  À force de brûler de désir, l'être se carbonise, et les cendres viennent assécher les larmes...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2383
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0718] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.