Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 32
· JMM
Équipe de gestion
· Maschoune
13078 membres inscrits

Montréal: 25 mai 09:36:12
Paris: 25 mai 15:36:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Quelle histoire ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MISTERWEBY


de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
3191 commentaires
Membre depuis
29 mai 2002
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 11 jan 2007 à 08:23
Modifié:  8 mars 2009 à 11:14 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

« Parce que je ne t’aime plus ! »

C’est avec des mots aussi simples et aussi francs qu’il comprit que c’était vraiment la fin… Inutile d’espérer encore cette fois… C’est ainsi qu’il compris en cette journée d’octobre qu’il serait seul pour halloween. Et pour toutes les autres fêtes bien sur… Seul dans son cœur, au moins…

Forcement il est un peu triste, les pensées se bousculent dans sa tête… Une histoire de presque trois ans… Bien sur il à sa part de responsabilité… Mais à quoi bon lutter quand l’amour n’y est plus ? Alors il se perd dans ses pensées, le voilà replongé dans sa solitude… Cependant au fond il sait qu’il n’y avait plus d’espoir, il n’y croyait plus lui-même, trop de choses avaient changées… Il a presque envie de lui dire merci de le libérer, mais en même temps il lui en veut de lui couper ses ailes…

Cette semaine là fut dure pour lui, c’est dur de ne plus avoir personne qui pense à soi… Pourtant, il a une impression étrange cette semaine-là… La malchance semble l’avoir quitté… Tout lui sourit, il réussit tout ce qu’il entreprend, et il gagne même une certaine somme d’argent… Ironie du sort, il lui a fallu attendre que la fille qu’il aimait le quitte pour que la chance revienne… Il revoit ses amis un peu oubliés, et s’en fait de nouveaux… Dont cette fille… Qu’il ne connaît pas encore en vrai, car cet homme la est un grand timide et la plupart de ses ami(e)s sont virtuel(le)s… Il lui a parlé quelques fois, deux ou trois tout au plus en un an, et voilà qu’il la recroise peu de temps après sa rupture… Ils discutent un peu par messagerie… Il se sent bien chaque fois qu’il lui parle, et elle aussi… Evidemment, une fille mignonne et sympa comme elle a forcément un copain se dit-il… Et il a raison… Depuis quelques semaines à peine seulement ! Mais il s’en fiche en fait, son cœur n’a pas cicatrisé de sa rupture et il n’a besoin que d’amitié de toute façon. Et ça tombe bien, par le plus grand des hasards il apprend qu’elle étudie juste à coté de son travail ! Une nouvelle qui le réjouit grandement, ils s’entendent si bien sur Internet, il a hâte de la rencontrer. Ils ne se connaissent pas encore mais déjà ils ont envie de partager plein d’activités ensemble…

Quelques jours plus tard, la rencontre a lieu et il repart ravi. La fois suivante, elle l’accompagne à un match de foot, comme prévu, pour lui faire découvrir l’ambiance du stade qu’il ne connaît pas. Il la trouve radieuse ce jour-la… Ca l’aiderait presque à aimer ce sport pour lequel il n’a pas d’affinités ! Il est ravi d’avoir enfin une amie proche avec qui partager des bons moments…

Malheureusement viennent les fêtes de fin d’année, et la nostalgie le reprend, il repense a son ex, aux courses de Noël qu’ils faisaient ensemble… Et il a le temps de penser à tout ça, car il est en vacances… Sa console de jeu pour seul compagnon, qui l’occupe pas mal, dieu merci ! Alors pour changer de la console, il se met à écrire… Des poèmes… Ils sont appréciés par ses lecteurs, ça le touche et le flatte, mais ça ne change rien à sa situation…

Ses amies virtuelles lui disent de croire en la magie de Noël… Mais il a du mal à y croire, il se sent terriblement seul pendant ce réveillon… Bien sur il n’est pas seul pourtant, sa famille est la, irréprochable, mais son cœur est meurtri par la solitude… Alors en cette nuit de Noël il se prend à rêver… A espérer pouvoir voir ne serait-ce qu’un jour pendant les vacances cette fille, cette amie, son amie… Il sait qu’elle l’adore, mais il a du mal à y prêter attention… Il sait qu’il est honnête et sincère, et que ses qualités sont reconnues par ses amies virtuelles, d’ailleurs la plupart lui disent qu’elle l’adore… Mais que signifie ce mot-là finalement ? Il n’en sait trop rien, il l’utilise parfois lui aussi d’ailleurs… En fait, il s’en fout un peu d’être adoré virtuellement, il voudrait simplement recevoir des vrais câlins réellement… Des câlins d’amour ou d’amitié, il s’en fout, il a besoin des deux… Alors cette nuit la il espère, il espère qu’il osera prendre dans ses bras son amie qui l’adore…

Les réveillons allant toujours par pair en cette période de l’année, voilà le temps du deuxième… Il réussit à joindre in extremis un ami qui lui propose de passer le réveillon avec eux… Il accepte bien volontiers, même si la perspective de passer le réveillon tout seul le chagrinait moins qu’il y a quelques jours : il relativise maintenant cet « évènement », car pour lui le seul évènement qu’il attend vraiment est la rencontre avec son amie, prévue quelques jours après… Il passe malgré tout une excellente soirée… La plupart des convives sont célibataires, et tous ou presque font un bilan plutôt mitigé de l’année qui vient de s’écouler. Sur le plan sentimental en tout cas. Alors tous ensemble, l’alcool aidant, ils décident que 2007 sera « l’année du sexe » ! Et de l’amour si ça peut aller avec bien sur…

Il a du mal à dormir ce soir-là, d’abord parce qu’il est un peu décalé avec le réveillon qui n’est pas loin, et surtout parce que demain il voit enfin son amie… Il en est tout excité, il pense même à des choses avec elle qu’elle n’aimerait sûrement pas savoir, et qu’il ne lui dira jamais… Ces choses-la ne se font pas entre amis... Il a une telle envie d’elle qu’il n’en dort presque pas de la nuit… Il fantasme sur elle sans oser se l’avouer vraiment… Et puis, elle a un copain de toute façon, et c’est une très bonne amie, ça serait dommage de tout gâcher…

Jour J, son réveil sonne assez tôt pour des vacances, il a du dormir deux heures dans la nuit, les yeux lui piquent… Mais il n’a pas le choix, il doit bien ranger un peu son appartement, au moins un minimum ! Il s’active et range à une vitesse qui l’étonne lui-même, il a envie que tout soit impeccable pour elle. Puis le cœur fébrile, il prend sa voiture pour aller la chercher…

Il la retrouve enfin, puis font quelques courses ensemble, histoire d’avoir de quoi grignoter un peu à midi ! Ils jouent un peu à la console, et il sent la complicité s’installer un peu plus, ils se taquinent… Puis il lui fait à manger, elle aime c’est bon signe… Ensuite ils décident de regarder un film ensemble, un DVD… Elle pose sa tête sur son épaule, ça le fait frissonner… Il passe la main dans ses cheveux, et les caresse. Ils lui paraissent si doux… Elle se blottit contre lui, il lui sert la taille… Sa main rejoint la sienne, leurs doigts se croisent… Ils sont la devant cet écran, serrés l’un contre l’autre… Dans la pénombre… Il a enfin son câlin, il est aux anges… Il l’embrasse tendrement sur le front, elle prend sa main pour y déposer un baiser… Elle se retourne vers lui, avec un regard qui en dit long… Il ose un baiser sur le nez… Elle l’embrasse dans le cou… Il n’en peux plus il craque, il essaye d’atteindre sa bouche… Du bout des lèvres d’abord… Puis il sent sa langue, si douce et si agile, se confronter à la sienne, pendant qu’elle passe les bras autour de son cou… Ils ne verront pas la fin du film…

Ils se lèvent, elle reste collée à lui, derrière lui, les bras autour de son cou, il sent la chaleur de son souffle dans son cou… Ils se dirigent vers la chambre… Ils se laissent tomber sur le lit… Leurs baisers deviennent torrides… Elle le déshabille, il en fait de même, elle a l’air si habile… Ils font l’amour avec passion et volupté, et terminent dans une étreinte passionnée… Après autant de complicité partagée, il ne peut s’empêcher de murmurer un « je t’aime »… La réponse ne se fit pas attendre :


« Chut, je ne l’ai pas encore quitté tu sais, et je ne sais pas si je le ferais… »


« 2007, année du sexe » : ironie du sort ou magie de Noël ?…



  Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre [San Antonio]
Bout2choco


Au plus élevé trône du monde, nous ne sommes assis que sur notre notre cul
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
48 commentaires
Membre depuis
4 juin 2006
Dernière connexion
28 novembre 2008
  Publié: 11 jan 2007 à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Alala...lol. sympa 2007 non ?

  Si ton coeur ne bat plus je te donnerai le mien puisque sans toi il me sert à rien..
Eleven


...the sunshine girl is sleeping...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
767 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2006
Dernière connexion
3 décembre 2017
  Publié: 11 jan 2007 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Ça démarre long comme un oiseau qui aurait du mal à s'envoler...
Mais c'est bien meilleur comme ça...
...
Magie de Nouël?
Que 2007 soit juste l'année des bons choix! une peu de ci un peu de ça...en même temps...c'est juste que le début!
Rendez-vous en 2008 pour la suite de l'histoire?

  ...on ne reviendra pas...
Nullepart (Ailleurs)


Tiens..une fleur...je vous l'offre! Tiens...un sourire...je vous l'offre aussi!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
2749 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2013
  Publié: 11 jan 2007 à 19:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ciganinha
J'ai comme l'impression de connaître cette histoire magique



Moi aussi Étrange....

Mystère et méga grosse boule de gomme....

  Faut brosser ses dents!
Marie-Michelle


Je t'aime.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
780 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
15 novembre 2011
  Publié: 12 jan 2007 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

héhé !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1638
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1131] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.