Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 680
Invisible : 0
Total : 681
· ori
13137 membres inscrits

Montréal: 6 avr 17:30:08
Paris: 6 avr 23:30:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Destin style libre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 14 août 2012 à 14:13
Modifié:  23 avr 2013 à 06:01 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page


Mes mains sont de petites ailes
Qui me soulèvent de terre
Lorsque vêtues d’une plume
Elles me présentent l’univers
Et je plonge dans l’encrier
Pour en sortir en délétère
Je porte l’encre à la feuille
Et soudain tout se libère

Je n’ai qu’à m’en lécher les doigts pour goûter la saveur de la liberté
« Moi, qui n’ai rien sauf la douleur à laquelle je me réfère »1
« Moi, qui n’ai rien sauf la douleur à laquelle je me réfère »

Moi, qui n’ai plus rien sauf une idée de ce qu’est l’espoir



Et soudain tout se libère
Des ailes poussent à mes semelles
Je suis un passeur
Je murmure les secrets d'un monde à l'autre
Pour réarranger ce probable destin
Je suis un passeur de verbes et de grandeurs

Moi, qui n’ai rien sauf une vieille idée de ce qu’est l’espoir

Comme un enfant du ciel s’étant écrasé sur terre
Hermès2 l’habile voleur
Fait l'envolée première mirifique de doux ciels vierges
Simplement pour la beauté de vivre et de prendre

Moi, qui n’ai plus rien sauf un olympien désir d’Amour
Moi, qui n’ai plus rien sauf un olympien désir d’Amour

- - -
1 - Jedi Mind tricks - « I, who have nothing »
2 - Hermès, Dieu de l'Olympe: protecteur des bergers et des voleurs, messager entre les mondes, on le reconnaît à son casque et ses souliers ailés. Mon préféré des olympiens parce qu'il a une foule de contradictions, est fin stratège et possède un sens du style indéniable!

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 15 août 2012 à 03:16 Citer     Aller en bas de page



Très fin... Très bien pensé... Très bien écrit ... Et ce vers qui donne référence à cette musique ... Sans ce vers ce poème n'aurait pas pris cette grâce ... Les mots et la musique ... Un bonheur !

.`•.¸.•´… ♪♪♪ViTaLiC.♪♪….

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
2472 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 15 août 2012 à 08:27 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé...

Merci. Bises

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3378 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 15 août 2012 à 09:32
Modifié:  15 août 2012 à 09:33 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

"Je n’ai qu’à m’en lécher les doigts pour goûter la saveur de la liberté..."
Tout est libéré, oui et on se sent pousser des ailes aux souliers quoique...aux omoplates ce ne serait pas mal non plus pour mieux s'envoler ^^.
Une construction dont j'aime autant la musicalité que l'originalité.
Hermès ou Mercure, c'est idem, il portera mon message, c'est mon dieu préféré.
Merci du partage :-).

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 16 août 2012 à 02:57
Modifié:  16 août 2012 à 02:59 par MonCielEstCrypté
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois quatres!

Ouais Vitalic, cette chanson (autant le rap désemparé de Jedi Mind Tricks que la chanson extraordinaire de Shirley Bassey)... cette chanson whouah


d'être passé. chevalier.

De rien RiagalenArtem! Faut faire attention avec Hermès... il est dur à cerner... même les grands fraudeurs le vénèrent, mais, eux, ils n'ont rien compris. C'est l'habileté et le jeu défiant d'ébahir qui compte.


Bienvenue Adameve! Ça fait plaisir de voir que ça te plaît.

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 18 août 2012 à 15:55 Citer     Aller en bas de page

Merci Saphariel!

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 20 mars 2013 à 17:56 Citer     Aller en bas de page



C'est surprenant, et plutôt agréable !!!!

  Vers Cassés
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 887
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0332] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.