Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 920
Invisible : 0
Total : 921
· EmikoLian
13158 membres inscrits

Montréal: 28 févr 06:48:27
Paris: 28 févr 12:48:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: C'était en juin et j'ai eu froid ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 14 jan 2012 à 19:31
Modifié:  14 jan 2012 à 19:58 par Cookiss
Citer     Aller en bas de page

C’était en juin et j’ai eu froid !

C’était en juin et j’ai eu froid !
Les jupes et shorts chacun pour soi
Jouaient au chat, juché parfois
Les balles bleues narguaient les toits
Des ‘Ams tram gram’ fendaient des cœurs
Quant aux gendarmes ils avaient peur

C’était en juin et j’ai eu froid !

A ce portail de vert rouillé
Elle attendait le cœur serré
Sa petite fille toute excitée
Qui s’approchait et sautillait
A cloche pieds, sourire aux lèvres
Tenant en main son beau poème

C’était en juin et j’ai eu froid !

Quand la mamie a enlacé
Sa demoiselle, très fort contre elle
Quand la mamie a embrassé
Sa demoiselle, froissant ses ailes
Quand la mamie, a pris sa main
Pour la conduire vers le chagrin

C’était en juin et j’ai eu froid !

Elle attendrait que vienne le soir
Pour lui conter l’amère histoire
Lui dévoiler même qu'à moitié
La vérité qui fait saigner
Que maintenant là haut au ciel,
Sa douce Maman veillerait sur elle.

C’était en juin et j’ai eu froid !



 
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 15 jan 2012 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Un poème très triste sur la disparition d'un être cher....On n'oublie jamais, on vie avec sa peine et le froid nous étreint même au mois de Juin, oui.
Merci Cookiss....Ticia

  aime la vie même si elle te deçoit
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22290 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 février
  Publié: 15 jan 2012 à 13:17 Citer     Aller en bas de page

Un poème profondément triste, c'est toujours terrible d'annoncer à un enfant la mort de ses parents,
les mamies peuvent apaiser la peine et être là pour protéger et essayer de construire du mieux possible un avenir à l'enfant, mais la blessure est là, qui ne s'effacera jamais.....
Un poème très bien construit, qui fait mal, mais il faut parfois en parler.....
Merci cookiss
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 15 jan 2012 à 16:42 Citer     Aller en bas de page

Et j'ai eu froid à cette lecture...J'ai vu les images, la scène... magnifique texte !

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 16 jan 2012 à 01:44 Citer     Aller en bas de page

Vous avez su choisir un angle original pour écrire ce poème pourtant bien triste.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 16 jan 2012 à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Merci,

Chris, Marianne, Ticia, Fatale, Ode, Anna, Marcel pour votre passage et vos commentaires qui ne font que confirmer votre sensibilité.
Je tenais à vous préciser que cette histoire est malheureusement réelle et vécue. Que cette petite fille à la sortie de l’école avec son cadeau de fête des mères à la main allait apprendre par sa mamie que sa maman l’avait quitté.
Je souhaitais vous faire partager ce moment triste et tellement tragique pour que chacun puisse prendre conscience que les petits tracas de tous les jours ne sont rien à côté de ces drames qui font que des vies disparaissent tout autour de nous et qu’il faut savoir apprécier les instants qui pourraient paraître anodins.

Bien cordialement à vous tous
Cookiss

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 21 jan 2012 à 02:56 Citer     Aller en bas de page

Comment annoncer le pire à un enfant?

Un beau poème fort et poignant.
Merci pour ce partage.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 25 jan 2012 à 22:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Rousselaure et Hindira de votre passage . Cela fait parti des tristes moments d'une vie difficiles à surmonter.
Cordialement
Cookiss

 
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 26 jan 2012 à 15:04 Citer     Aller en bas de page

Un poème tristement bien écrit, qui me laisse sans voix... J'en suis toute retournée. Merci du partage.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 26 jan 2012 à 19:56 Citer     Aller en bas de page

Oui Bernylys il faut parfois accepter l’inacceptable et vivre avec.
Cordialement
Cookiss

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
3 février
  Publié: 31 jan 2012 à 09:50 Citer     Aller en bas de page

et comme on la comprend, cette image triste évoquée dans le titre et reprise dans le poème...elle apparaît, implacable, et nous émeut tous !
et qu'en plus ce soit réel, ça me fait vraiment très, très mal !
on aimerait dire encore tant de choses, mais si je m'y essayais, je serais trop confus.
amitiés chaleureuses à toi.
pyc.

 
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 2 févr 2012 à 20:06 Citer     Aller en bas de page

Merci PYC pour ton commentaire.
Amicalement
Cookiss

 
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 10 févr 2012 à 04:38 Citer     Aller en bas de page

C'est triste mais c'est très beau !

Amitiés

Anaïs

  Anaïs
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 10 févr 2012 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Anaïs pour ton petit mot.
ça fait parti malheureusement des mauvaises surprises de la Vie
Amicalement
Cookiss

 
élodie le coz
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
22 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2011
Dernière connexion
2 juin 2019
  Publié: 29 avr 2012 à 08:40 Citer     Aller en bas de page

troublant trouble-fête ... étonnamment rythmé, donne chaud au coeur mais il fait froid ... en effet !

  ELC
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 24 mai 2012 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Désolé élodie le coz pour ma réponse avec un mois de retard, je suis inexcusable !
Merci pour ton commentaire.
Cordialement
Cookiss

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1927
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Décembre est arrivé... (Tristes)
Auteur : Rabab
L’arrière train (variante...) (Loufoques)
Auteur : Lacase
Celle que j'admire (Tristes)
Auteur : KYRICE
Alors, j'ai suivi cette idée... (Tristes)
Auteur : Anna Couleur
impardonnable (Tristes)
Auteur : le guerrier
(Tristes)
Auteur :
À toi qui répares les chaussures des anges... (Tristes)
Auteur : pyc
Montréal (Autres)
Auteur : Stegobulle
Les bises (Amitié)
Auteur : Marcel42
Si un jour tu m'écris... (Amitié)
Auteur : Sidonie
Le cauchemar de Van Gogh. (Autres)
Auteur : Narcissange
Saorstát Éireann (Poèmes par thèmes)
Auteur : Ashimati
Pour Alyssia...partie trop tôt... (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Mer d'aral (Autres)
Auteur : bulle_d'oxygène
Oublie ton mal... (Tristes)
Auteur : Rabab

 

 
Cette page a été générée en [0,0652] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.