Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 30
Invisible : 1
Total : 31
13285 membres inscrits

Montréal: 18 jan 17:27:46
Paris: 18 jan 23:27:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères (décembre 2016) : Au clair de l'hiver :: L’hiver obscurci du monde Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 8 déc 2016 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

L’hiver obscurci du monde



Tu avances, courbé, sous ces regards haineux,
Pondus par des êtres qui ne voient dans la vie,
Que des choses désirées, par eux et pour eux,
Oubliant les défaites et ces cris.

Tu écris tous ces mots qui brisent le miroir,
Où se terre la vérité des gens délaissés.
Toi qui sais ce que peut-être le blasphème de la haine,
Accompagne-moi pour récolter ce que nous avons semé.

J’espérais lire, des mots écrits avec de l'air ...
Pour te dire au combien je me sens seul,
Je vide cette encre sur du papier barbouillé de larmes de détresse.
Sans ces mots vivants j'esquisse des arabesques de sang,
Images de drames qui nous oppriment, de pleurs qui nous étouffent, de …

Les heures d’un matin pleurent cette douleur passée devant nos yeux.
Pourtant, nous devons vivre et continuer !
Mais vivre éternellement sans les phrases inutiles d'un vieux roman,
Parce que nous sommes déjà le passé.



  ODH MAD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
5875 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 8 déc 2016 à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup de vérités, mais c'est un peu dur. tu me plombes mon après midi (rire)

Amitiés

Yvon


  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
14721 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 8 déc 2016 à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Un texte fort comme tu sais les écrire. Des images cinglantes, qui fouettent le visage comme une bourrasque glaçante. Mais j'aime, j'aime beaucoup.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Joe Mannix
Impossible d'afficher l'image
L'harmonie n'est pas l'écrasement des différences mais la conciliation des contraires Jean Cocteau
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
39 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2016
Dernière connexion
26 avril 2018
  Publié: 9 déc 2016 à 10:41 Citer     Aller en bas de page

Que de colère ! on la sent monter. Au début c'est organisé puis cela se précipite en un déluge de mots. Je l'ai lu comme un slam, plusieurs fois.
Merci
Didier

  Pour chacun d'entre vous Didier
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 10 déc 2016 à 02:19 Citer     Aller en bas de page

Bel écrit

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 10 déc 2016 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre passage

1 point pour le papier
1 point pour les efforts

Le reste est hors sujet

2/20

  ODH MAD
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
731 poèmes Liste
15648 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 11 déc 2016 à 05:15 Citer     Aller en bas de page

J’espérais lire, des mots écrits avec de l'air ...
Pour te dire au combien je me sens seul,
Je vide cette encre sur du papier barbouillé de larmes de détresse.
Sans ces mots vivants j'esquisse des arabesques de sang,
Images de drames qui nous oppriment, de pleurs qui nous étouffent, de …



Cher ami dans les mots...des fois les mots qu'on écrit ne reflètent pas ce que nous vivons quotidiennement dans nos vies, mais ils sont nécessaires, il faut les écrire pour distancier un malheur qui envoûte notre esprit malgré nous...

A plus et à des jours plus ensoleillés...partout !



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24044 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 11 déc 2016 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

C'est terrible mais je partage aussi ces mots, ces instants de tristesse, de mélancolie, les pleurs nous étouffent, encore faut il pouvoir les évacuer
Bien amicalement ODE 31 - 17
J'ai apprécié ce poème

  OM
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
5888 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 12 déc 2016 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Il n'est pas toujours si simple de bien vivre dans son temps.
Lucide, un tantinet désespéré, un texte comme un coup de poing.
Mais malgré tout... " Pourtant, nous devons vivre et continuer ! "
J'ai aimé ma lecture merci pour ce douloureux partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1166
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0277] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.