Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 657
Invisible : 0
Total : 661
· hugokasa · Tychilios
Équipe de gestion
· Maschoune · Adamantine
13168 membres inscrits

Montréal: 14 déc 06:39:55
Paris: 14 déc 12:39:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères (décembre 2016) : Au clair de l'hiver :: Peur au clair de l'hiver Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 9 déc 2016 à 05:29
Modifié:  9 déc 2016 à 05:34 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Au clair de l’hiver, mon amie est partie.

Pierrot prête moi tes mots,
pour décrire ma peine.

Colombine, appelle le SAMU,
pour recoller mon cœur brisé.

Au clair de l’hiver, le Père Noël
a déposé au pied du sapin,
une couronne de déshonneurs.

Au clair de l’hiver,
j’ai plongé dans une nuit de folie,
une longue nuit australe de 6 mois.

Le printemps n’est pas revenu,
on ne revient pas en arrière.
Un ange a éclairé ma vie,
m’a sauvé du froid,
et rendu beau.

Mais au clair de l’hiver,
l’angoisse est là,
présente,
vivante,
comme un cancer,
qui me fait peur.

Il me faudra du temps pour aimer à nouveau les fêtes de Noël.

  gilles
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 10 déc 2016 à 01:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Gilles,
Poème très triste mais j'ai apprécié ma lecture. Le temps cicatrise le corps et l'âme, il faut juste être patient.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
coldasice


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
962 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 10 déc 2016 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

Une nuit australe de 6 mois. Sacrée descente aux enfers
Un jour, nous nous sentons de nouveau prêts pour de nouvelles choses
Tu trouveras ce moment

  -
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
2421 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 10 déc 2016 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Hihi!

C'est triste et comique, mais j'aime beaucoup!

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
22028 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 11 déc 2016 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

Tout n'est jamais fini...Un poème qui me touche...Le froid du corps ou de l'âme n'atteint jamais les limites de soi
Un triste mais un poème qui fait réfléchir
Bien amicalement
ODE 31 - 17

  OM
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 12 déc 2016 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Fichu Noël que tu as vécu là !

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 12 déc 2016 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos passages, de vos commentaires, et de votre amitié à vous tous, vous m'avez fait, un joli cadeaux par les mots déposés au pieds de mon texte, et je vous en remercie.

Gilles

  gilles
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 13 déc 2016 à 09:33 Citer     Aller en bas de page

Cher Gilles donne moi la main et moi aussi je serais moins seule au coeur de l'enfer....

Alexandra

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 626
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0395] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.