Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 576
Invisible : 0
Total : 576
13162 membres inscrits

Montréal: 28 mai 10:40:24
Paris: 28 mai 16:40:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Comme une épouse. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
777 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 30 sept 2012 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

Comme une épouse


Toujours là disponible, je répondais présente.
Son linge bien plié, ses dossiers bien rangés.
C’était mon rôle à moi, quelque part dilettante,
Compétente assistante, discrète et dévouée.

J'accompagnais ainsi, cet homme voyageur,
J’étais là toute à lui, peu importaient les heures
Quand de trains en avions, du soir jusqu’aux aurores.
Toujours à ces côtés, je gardais ses trésors.

Je me souviens fort bien de merveilleux pays.
Des luxueux hôtels où je me reposais.
Lorsqu’enfin arrivait mon bellâtre alangui,
C'était avec plaisir, pour lui que je m'ouvrais.

Puis le temps devenu un dessein détestable,
Transformant tout objet, tout ce qui a une âme.
Je fus au fil des ans un peu moins désirable.
Ma vie allait alors, devenir sombre drame.

Je lu dans son regard comme une trahison
L’irrésistible envie, qu’une nouvelle attise.
Il m’eut remplacé sans autre compassion,
Sans remord ni regret, moi sa vieille valise.

JYL




Copyright n° 51268

  Jean-Yves
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
777 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 30 sept 2012 à 12:11
Modifié:  30 sept 2012 à 12:13 par JYL
Citer     Aller en bas de page

Merci à toi, la métaphore ne s'est dévoilée qu'à la fin.

C'était un petit clin d'oeil à ma valise de marin que j'ai
conservée, elle est à la fois vide, mais remplit de
souvenirs. Elle est mon trésor.

Il est de ces objets qui ont une âme.

  Jean-Yves
Coriandre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
463 commentaires
Membre depuis
14 août 2012
Dernière connexion
17 juillet 2016
  Publié: 30 sept 2012 à 12:46 Citer     Aller en bas de page


Merci JYL !
Tu m'as bien transporté .... dans ton poème .



 
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
777 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 30 sept 2012 à 13:39 Citer     Aller en bas de page


Compassion aussi pour la femme qui peut avoir parfois le même ressentiment.

J'ai toujours les deux...

  Jean-Yves
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
23 janvier 2018
  Publié: 30 sept 2012 à 17:25 Citer     Aller en bas de page

Comme presque tous, je ne m'attendais pas à cette fin spectaculaire

Bravo pour ce beau poème, un poème qui m'a bien fait sourire

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
777 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 1er oct 2012 à 02:05 Citer     Aller en bas de page


Merci à vous pour votre lecture.

je souhaitais faire durer le suspense jusqu'à la fin.

  Jean-Yves
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 1er oct 2012 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

envoyer le lecteur sur une fausse piste pour lui réserver une chute des plus intéressantes, et qui donne envie de relire le texte...j'aime cette originalité captivante, et il est vrai que certains objets pour lesquels on peut rester assez indifférent ont une histoire, leur propre histoire même s'ils ne peuvent l'exprimer !
des vers qui m'ont plu !
amitiés sincères.
pyc.

 
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
777 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 2 oct 2012 à 01:10 Citer     Aller en bas de page


Merci à toi Pyc.

Il est vrai que certains objets semblent avoir une âme.

  Jean-Yves
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 700
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0272] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.