Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 146
Invisible : 0
Total : 146
13177 membres inscrits

Montréal: 25 août 23:44:04
Paris: 26 août 05:44:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Chez moi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 août
  Publié: 3 oct 2012 à 16:26
Modifié:  6 oct 2012 à 06:41 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page



Spendi spandi R. Gaetano
Nom du site


La pergola semble se libérer du poids
D’une longue journée chaude
Frissonnant au passage de la brise
L’olivier et l’acacia dansent souples
Et sous le réflexe du soleil couchant
Ondoient heureux

Sur mes cuisses nues s’s'arrête
Une pensée triste
Mes mains effleurent mes contours
À la recherche de chaleur
Et d’une envie moins fade

C’est la phase mièvre

Des feux écrasés
Pour rassembler un peu les forces
Et , qui sait, peut être recommencer

Passent les images de la vie
Des cris, des injustices , de l’ignorance
De l’insensibilté
Et chaque jour j’oublie un peu
que je suis vive , que j’aime encore



La pergola sembra scrollarsi di dosso

il peso di una lunga giornata calda

rabbrividendo al passaggio della brezza

l’ulivo e l’acacia danzano flessuosi

e sotto i riflessi del sole calante

ondeggiano felici

Sulle mie cosce nude si ferma

un pensiero triste

passando le mani sfioro i miei contorni

alla ricerca di un po’ di calore

e di qualche voglia meno sbiadita

E' la fase livida

dei fuochi soffocati

per raccogliere un po’ le forze

e, forse , ricominciare


Passano davanti ai miei occhi le immagini della vita

delle grida, delle ingiustizie, dell’ignoranza

dell’insensibilità

cosi ogni giorno dimentico un po’

che sono viva , che amo ancora

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 4 oct 2012 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Malgré le soleil du sud, toujours ce pessimisme que te colle à la peau depuis quelques temps. Fais donc comme l'olivier et l'acacia, danse amie, danse avec des mots d'azur et de clarté et, chante nous encore ton amour, la beauté de ton île, ... et confie au héron qui passe des mots qu'il saura me porter.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 août
  Publié: 4 oct 2012 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai Marcel que, depuis mon retour sur l'île un étrange manteau de déception recouvre mes idées...

En Italie on ne passe pas un grand moment et chaque jour on découvre le malaffaire de nos politiciens , des administrateurs...

C'est la crise globale mais ici c'est aussi le dégoût , les problèmes graves des plus faibles et moi qui n'a jamais su vivre dans son coin doré , en ce moment je combat mais -souvent- je me ressens vraiment im-pu-is-san-te..

Merci, je vais raconter quelque chose à notre Heron


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
3939 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
7 août
  Publié: 4 oct 2012 à 23:36 Citer     Aller en bas de page

Un ressenti qui glisse au vif de l'instant....et que l'écriture a saisi tout en langueurs et chaleurs...

C'est un vrai frisson poétique !

Parfums soleil ..qui plus est !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 août
  Publié: 5 oct 2012 à 03:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de ballandine
Un ressenti qui glisse au vif de l'instant....et que l'écriture a saisi tout en langueurs et chaleurs...

C'est un vrai frisson poétique !

Parfums soleil ..qui plus est !




Bonjour chère Ballandine !
Ravie de te revoir sous mes vers. Ta générosité et ton esprit vraiment solaire sont vraiment délicieux à partager. Moi je suis dans une phase sombre en ce moment , quoique ma vie personnel ne va pas mal du tout....

A plus et merci encore.

Douce journée
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
1er août
  Publié: 5 oct 2012 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Par rapport à la strophe sur la vie, est-ce vraiment du pessimisme ?...le temps qui passe nous met en face de tellement de sombre, qu'on pourrait envisager que tes mots soient justes du réalisme ! Je ne peux pas dire que je ne suis pas d'accord avec ta vision, mais je souhaite simplement qu'elle ne dérobe pas le positif qui peut aller vers toi...car le bien-être, la joie, ne sont peut être pas si loin !
tiens bon, amie poète.
amitiés très sincères.
pyc.

 
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 5 oct 2012 à 10:55 Citer     Aller en bas de page


Sur mes cuisses nues s’s'arrête
Une pensée triste
Mes mains effleurent mes contours
À la recherche de chaleur
Et d’une envie moins fade

Galatée

Poème très imagé, qui procure à celui qui le lit beaucoup de chaleur.


Amicalement
jac

  jb
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3297 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
15 août
  Publié: 5 oct 2012 à 13:15
Modifié:  5 oct 2012 à 13:16 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Le volcan est un peu partout...(j'éviterai de parler de la crise ici...) mais malgré ta mélancolie, j'ai apprécié cette lecture.
Amitiés :-)
Baci.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 août
  Publié: 6 oct 2012 à 00:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
Par rapport à la strophe sur la vie, est-ce vraiment du pessimisme ?...le temps qui passe nous met en face de tellement de sombre, qu'on pourrait envisager que tes mots soient justes du réalisme ! Je ne peux pas dire que je ne suis pas d'accord avec ta vision, mais je souhaite simplement qu'elle ne dérobe pas le positif qui peut aller vers toi...car le bien-être, la joie, ne sont peut être pas si loin !
tiens bon, amie poète.
amitiés très sincères.
pyc.



En effet , cher Pyc , ce n'est pas de pessimisme mais juste des yeux ouverts sur la réalité .
Je vais trouver des stratégies pour équilibrer le bon et le mauvais de ma nouvelle vie

Merci...
A p'lus dans les mots.


galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 août
  Publié: 7 oct 2012 à 06:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Papillonmystere
Lilia
Toujours à l'écoute du monde et des ressentis c'est bien cela être vivant. Bon et mauvais il faut faire et vivre au mieux . J'aime ta sensibilité et le regard que tu portes toujours...Mais cela tu le sais
A toi mon amie une pensée profonde qui vient du pays des volcans éteints ....mais ou la chaleur de l'amitié règne
pour tes mots

Domy



Mon amie ..la Sicile est une région jeune au point de vu géologique et sa société doit encore mûrir...tant



Merci pour ton appréciation


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15480 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 août
  Publié: 7 oct 2012 à 08:59 Citer     Aller en bas de page

Une mélancolie à fleur de peau et pourtant un volcan intérieur....

Alex

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 août
  Publié: 7 oct 2012 à 10:22
Modifié:  7 oct 2012 à 10:25 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de KYRICE

Sur mes cuisses nues s’s'arrête
Une pensée triste
Mes mains effleurent mes contours
À la recherche de chaleur
Et d’une envie moins fade

Galatée

Poème très imagé, qui procure à celui qui le lit beaucoup de chaleur.


Amicalement
jac



elle était un peu cachée cette image et tu l'as dévoilée....sourire
Bises Jac !

galatea

lilia



Riagalantiem Le volcan est un peu partout...(j'éviterai de parler de la crise ici...) mais malgré ta mélancolie, j'ai apprécié cette lecture.
Amitiés :-)
Baci.


Oui beaucoup de mélancolie parfois insupportable...

Merci pour ton passage...
baci
gala


Une mélancolie à fleur de peau et pourtant un volcan intérieur....

Alex


Et c'est toujours ce volcan qui me fait remonter !
merci Alex



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 9 oct 2012 à 06:09 Citer     Aller en bas de page


♥ ♫ ♪ ]♥ ♫ ♪ ]♥ ♫ ♪ .......... Gala........♫ ♪]♥ ♫ ♪]♥ ♫ ♪

Très joli écrit, avec une sensibilité extrême et l’éveil d’un sens que je ressens comme un érotisme… Mais qui n’arrive pas à prendre racine sur cette pergola… Tant de chaleur et d’envie on voudrait pour que cette pergola s’écroule sous le poids d’une folie d’envie de caresses…

J’y ai ressenti, comme je te le dis, beaucoup de chaleur… Et cette période mièvre, j’y suis passé presque à côté… Bizarre, c’est comme cela… Ma lecture m’a mené sur un autre chemin… Peut-être signe que j’adore emprunter d’autres chemins en découvrant ceux des autres…
Un commentaire personnel et qui je pense peut être envoyé aussi aux narrateurs…

...............ılılı.. Vitalic ♥ ♫ ♪ ..ılılı............

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1160
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0399] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.