Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 209
Invisible : 0
Total : 212
· ori · patrick dabard
Équipe de gestion
· Maschoune
13136 membres inscrits

Montréal: 21 févr 08:01:01
Paris: 21 févr 14:01:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Délicieusement faible Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 10 oct 2012 à 03:47 Citer     Aller en bas de page

Sans forces
Et pourtant infiniment puissant
Ce pouvoir de dire non
Petit mot sec
Trajectoire vers la liberté
Puis se dissoudre dans l'humanité
Au centre de soi-même

Sans avenir
Et pourtant proche de l'éternité
La terre chante
Cascades et rosées
Berceuses des vagues
Le vent sifflote
Comme une éponge
Tout absorber

Sans ailes
Et pourtant si proche des étoiles
Dans la nébuleuse de mes cellules
De galaxie en galaxie
J'interstellaire
Voguer sans interdit
Gonfler à bloc la poitrine
Et naviguer sur le grand fleuve rouge

Sans retour
Et pourtant proche du départ
Jamais très loin de l'arrivée
Engranger un à un tous les indices
Emprunter toutes les coursives
Toutes les traboules
Aussi bien que les grands chemins
Alors la poussière de la route
Viendra combler mes rides

2011-03-13

  Marcel
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 11 oct 2012 à 14:07 Citer     Aller en bas de page


...............ılılı.. Marcel

Bah moi, je vais réagir sur le titre, car quand on lit le poème et qu’ensuite on revient sur le titre… Le titre devient magistral… C’est le titre qu’il fallait afin qu’il colle parfaitement bien au poème..

...............ılılı.. ViTΛLiC ♫ ♪ ..ılılı............

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 12 oct 2012 à 07:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Vitalic.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Forgotten Angel Cet utilisateur est un membre privilège


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars 2019
  Publié: 16 oct 2012 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Pour bien voyager, voyageons seul. Le pouvoir de (savoir) dire non , c'est aussi le pouvoir de se défaire de tout, de tous, c'est la force qui, sciemment utilisée, nous donne la possibilité de nous extraire de la masse pour nous (re)trouver face à nous-même. Prendre conscience de notre individualité, c'est se donner l'opportunité de mieux accepter les autres autour de nous, chaque jour.
Encore une fois, du moins pour moi, un texte qui ramène à l'essentiel.
Bien à vous.

Chris

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 17 oct 2012 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

Quel plaisir de te lire Chris.
Amitiés,
Marcel.

  Marcel
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1191
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0379] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.