Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 593
Invisible : 0
Total : 593
13162 membres inscrits

Montréal: 28 mai 10:36:53
Paris: 28 mai 16:36:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Oh...j'entonne... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 oct 2012 à 07:59
Modifié:  13 oct 2012 à 10:13 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page


Oh comme il était beau, j'entonne un chant d'Artaud
à vous rendre Mômô jusqu'au coeur de vos os,
Oh comme il était clair en ses fragiles émaux,
un éclair sur les nerfs, sur les crânes, un marteau.

Pas plus fou que le monde qui le prenait de haut,
ces rebelles à deux cents comme un certain Breton,
C'était surréaliste mais rentrer dans le rang
quand on est visionnaire, ça, c'est plutôt marrant !

Jusqu'au bout des idées et de la création,
cinéma et théâtre, profil de faucon,
Ah comme il était blême d'une saignée mortelle
qui parle à mon esprit et me met l'âme en fête.

Délire d'un homme très mince ? C'est une absurdité :
définir et classer, l'art est à inventer,
Quand on crache ses tripes avec cette voix-là,
on frise les abysses mais voilà, pas le choix.

Oh comme il était chat, les hyènes l'ont mordu,
la camisole de force et les couloirs nus,
Famine, électrochocs, mépris pour ordinaire,
la soupe était de boue, le séjour, un enfer.

En marge des cahiers, en marge des avis
frileux et d'un banal à mourir d'ennui
Levant le sabre au clair des émerveillements
il trouvait des pépites dans ses emmerdements.

Création, dérision, dans le noir je vois clair,
le blanc prend du relief et soudain tout s'éclaire
Ah, mais c'est à pleurer de rire ce piment
à exploser les fruits des faux bons sentiments.

Dans ses nuits, moi je vois briller l'or des manants
Les mains peuvent adorer, les mains peuvent tuer
Aux mâts de son navire je me suis enchaîné
Pour sentir sur ma peau ce souffle de liberté.

Et sur son Disque Vert, j'ai trouvé un trophée
Une route, un mystère, et une fulgurance
Semée sur le destin, amie de mes errances...









  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
710 poèmes Liste
15156 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 13 oct 2012 à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Dans ses nuits, moi je vois briller l'or des manants
Les mains peuvent adorer, les mains peuvent tuer
Aux mâts de son navire je me suis enchaîné
Pour sentir sur ma peau ce souffle de liberté.

Et sur son Disque Vert, j'ai trouvé un trophée
Une route, un mystère, et une fulgurance
Semée sur le destin, amie de mes errances.



Tu as trouvé un havre , un point .... coeur d'attache et comme tous tu pars de là pour apprécier encore la vie , les jours ...
Bonne chance ami !

bisoux
gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 oct 2012 à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Merci l'amie...je ne sais pas ce que je trouverai. Je suis "carré" et en même temps "chercheur d'or"...paraît qu'il y en a même dans la boue.
Le Disque Vert, je m'y suis retrouvé, dans ces sillons là...pour le reste on verra.
Bises...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 oct 2012 à 13:12
Modifié:  13 oct 2012 à 13:14 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Tu sais Swany, j'écris en "giboulée", sur tous les modes et les tons...alors là, il y a sûrement des trucs déstructurés, bancals...mais bon, le côté mathématique qui est le mien en partie -il y en a beaucoup d'autres^^-, je l'oublie pour mes "récréatifs" en pau(é)s(i)es ici ;-).
J'apprécie tes commentaires.
Merci :-).
Amitiés.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 oct 2012 à 13:18
Modifié:  14 oct 2012 à 03:31 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de Pétalederose




J'économise l'encre ^^^^, ça va s'effacer bientôt mais j'en profite encore pour te dire que ba j'ai aimé ce partage...


Poétiquement vôtre
Pétalederose


Je t'avais oubliée en chemin, temps que j'y aille, j'ai la bougeotte ;-)...Merci d'avoir laissé tes pétales ici.
Bises !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 15 oct 2012 à 00:51 Citer     Aller en bas de page

tu entonnes, tu étonnes, tu détonnes...je te donne via ce commentaire le témoignage du superbe moment de lecture que tu as encore su m'offrir...ton écriture est de qualité, peu importe le style ou le ton...j'aime !
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 16 oct 2012 à 20:41 Citer     Aller en bas de page


...............ılılı.. Riagal

quand on est visionnaire, ça, c'est plutôt marrant .......

Vrai, c'est pas tous les jours facile de vivre en société quand on a un peu d'imagination...
Allez, continu comme cela... J'aime quand ton âme erre de cet air sur cette terre...

Priviet !


...............ılılı.. Vitalic ♫ ♪ ..ılılı............

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 19 oct 2012 à 15:50
Modifié:  19 oct 2012 à 19:40 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
tu entonnes, tu étonnes, tu détonnes...je te donne via ce commentaire le témoignage du superbe moment de lecture que tu as encore su m'offrir...ton écriture est de qualité, peu importe le style ou le ton...j'aime !
amitiés sincères à toi.
pyc.


:- Pyc...j'avais laissé un peu couler les jours ici. Merci de ta fidélité sur mes textes.
Pas eu le temps de te lire mais je reprendrai mon retard.
Amitiés chaleureuses.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 19 oct 2012 à 15:55
Modifié:  19 oct 2012 à 15:57 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Citation de ViTΛLiC.

...............ılılı.. Riagal

quand on est visionnaire, ça, c'est plutôt marrant .......

Vrai, c'est pas tous les jours facile de vivre en société quand on a un peu d'imagination...
Allez, continu comme cela... J'aime quand ton âme erre de cet air sur cette terre...

Priviet !


...............ılılı.. Vitalic ♫ ♪ ..ılılı............


Spasibo frérot...:-)
Pas facile, mais ...je mets sur "pause" pour ne pas trop en dire. Tic, tac...


(il faut lire ce Disque Vert...et puis hs, une expo sur les peintres pendant la guerre de 38-45 au Musée d'Art Moderne en ce moment...Artaud peignait, son "visage bleu" est impressionnant mais il y a bp d'autres artistes...je vous conseille une visite, même virtuelle).

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 20 oct 2012 à 16:04 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage rendu à cet auteur ! Tu m'as donné l'envie d' aller le revisiter.

Amitiés
Blottie

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 20 oct 2012 à 18:35 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Blottie, oui, il mérite le détour...Artaud, pas moi ;-)

Amitiés

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
2717 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 21 oct 2012 à 01:25 Citer     Aller en bas de page

Merci Riagale

Voici un de ses nombreux propos!
Qui montre l'homme ...

Toute la science hasardeuse des hommes n'est pas supérieure à la connaissance immédiate que je puis avoir de un être.
Je suis seul juge de ce qui est en moi.

Artaud


Marchepascal


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 21 oct 2012 à 14:16
Modifié:  21 oct 2012 à 14:17 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Marchepascal : merci de ta venue et pour cette phrase de "lui" qui me va si bien à la peau...:-)
En réponse : "Et voici que j’ai voulu faire preuve de vie, j’ai voulu me rejoindre avec la réalité résonnante des choses, j’ai voulu rompre ma fatalité." (extrait d'A.A., DV)

Amitiés
Riagal


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 24 oct 2012 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

[citation=RiagalenArtem]

(il faut lire ce Disque Vert...et puis hs, une expo sur les peintres pendant la guerre de 38-45 au Musée d'Art Moderne en ce moment...[citation]

C'est noté... Merci du tuyau...


...............ılılı.. Vitalic ♫ ♪ ..ılılı............

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 27 oct 2012 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Priviet Vita...merci pour ta visite.
(oui tu aimeras...l'expo i mean)

Dobre vetcher'
Bises "frérot"

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1181
Réponses: 14
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0540] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.