Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 22
13258 membres inscrits

Montréal: 16 oct 02:00:53
Paris: 16 oct 08:00:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Pensées pour celles qui souffrent d'être battues... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 14 mars 2012 à 03:24
Modifié:  14 mars 2012 à 10:21 par Loup8084
Citer     Aller en bas de page

Pensées pour celles qui souffrent d'être battues...

Combien de femmes gardent le silence,
Pour ne pas vivre une séparation sentence,
Qui serait pourtant une vraie délivrance,
Face aux douleurs, aux larmes, à l'amer
De ces vies gâchées, de ces crises de nerfs ?

Combien de femmes gardent toutes leurs peurs
Face à la violence qui s'abat chaque heure ?
Elle veulent y croire, et s'en aller ailleurs,
Elles ne souhaitent pas en entendre parler...
Elles croient à l'amour, même battues, giflées !

Combien de femmes succombent chaque jours
Sous les coups de leurs maris, donnés pour
Un regard ou un mot anodin ? Ceux-là, sourds
A la douceur et à la tendresse, bafouent la vie...
Ce soir, je ne pense qu'à leurs victimes, c'est ainsi !



 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 14 mars 2012 à 07:57 Citer     Aller en bas de page

Oui, Marie Trintignant et tant d'autres inconnues se sont tues au nom de l'amour...
Merci de penser à elles.
Amitiés
Blottie

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 14 mars 2012 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Tu soulèves une véritable question, cette violence individuelle renvoie à un aspect beaucoup plus large, je dirais institutionnel. Combien de pouvoirs ont été complaisants pour les tortionnaires, les assassins de femmes. Aujourd’hui le voile se lève un peu contre ces féminicides. Si tu le souhaites dans ma liste femmes des continents 2 traite un aspect de cette question
Amitiés
Yvon

  YD
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 15 mars 2012 à 02:08 Citer     Aller en bas de page

Puissent vos mots poèmes apporter quelques réconforts à toutes celles qui souffrent de la bêtise des grands mâles.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 15 mars 2012 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Très bel écrit une fois de plus. Merci d'avoir une pensée pour elles par ce très beau poème.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 16 mars 2012 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Depuis toutes ces années cette couleur a imprimé ma peau
Bleuâtre dans un sommeil dont je ne veux me réveiller
Jeune et faible j'ai essayé de prévenir sans les mots
Griffée et torturée j'ai tenu le coup , j'ai hurlé , j'ai supplié
Tourbillonnant dans une vague de colère ardente depuis 13 longues années

Minute après minute je songe à l'irréparable
Pour cesser le mélange salé et rouge vice qui coulent chaque soir
J'ai tenté de l'anéantir pour m'en sortir seulement sans en être coupable
Pour un regard , un soupir , une larme ou un seul espoir


Les coups pleuvent encore et toujours menaçant la fin de tout
L'instinct de survie oblige à la protection de celui ci
Comment attaquer lorsqu'il frappe toujours le premier
reflétant mon image sur ce miroir qui m'horripile


Je refuse de me retrouver avec lui depuis le début que je sais..
Seulement la crédibilité reste à voir pour certains
Pourtant sa violence à lui est belle et bien vraie
Qui me dit ce qui se passera demain



Je hurle de peur à ses côtés chaque instant
Mais d'après un adulte on ne peut croire une fillette de 6 ans ...



Cher paternel vous m'aviez donné la vie comme vous me l'avez reprit



BY ME ( autobiographie poétique)

 
San Flyga


La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non à recevoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
9 février 2012
Dernière connexion
17 décembre 2017
  Publié: 17 mars 2012 à 08:42 Citer     Aller en bas de page

Merci, vraiment merci pour ce très bel écrit qui dénonce une violence à laquelle trop de personnes en sont les victimes.

Amicalement,
San Flyga

 
Autrefois

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
2 octobre 2011
Dernière connexion
21 juin 2017
  Publié: 17 mars 2012 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Un texte poignant que j'ai énormément apprécié .
Merci pour ce très beau partage .

Amicalement, Bastien .

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1404
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1146] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.