Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 43
13178 membres inscrits

Montréal: 4 juin 22:36:42
Paris: 5 juin 04:36:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Ma Deuxième Petite Soeur : Marie-lisa Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 2 févr 2012 à 04:00
Modifié:  9 févr 2012 à 14:42 par *Anaïs*
Citer     Aller en bas de page

Il y a quelques années, j’étais si heureuse et si pressée de voir enfin ma petite sœur pointer le bout de son petit nez . J’allais enfin pouvoir avoir quelqu’un avec qui jouer, m’amuser, raconter tous mes secrets…. Mais tout cela ne s’est pas passé comme prévu .

A sa naissance ma petite sœur était atteinte d’une malformation, il lui manquait cinq centimètres d’œsophage. Lorsque j’ai appris que ma petite sœur avait une malformation et qu’elle devait rester quelque temps à l’hôpital pour l’opérer afin de pourvoir la soigner et lorsque j’ai su que ma mère avait choisi de rester avec elle afin de pouvoir la soutenir, j’ai ressenti en moi de la haine mais surtout de la tristesse !

Tous les jours, je pensais à ma petite sœur que j’attendais impatiemment , tous les jours je croisais les doigts pour qu’elle s’en sorte . Je me souviens que tous les soirs avec mon père , nous allions voir ma mère et ma petite sœur dans l’espoir que cette fois-là elles rentreraient à la maison.

Comme mon père travaillait , la plupart du temps , j’étais chez mes grands-parents . Je pleurais souvent , j’avais du mal à parler à mes amies , je restais souvent seule , je n’ai jamais été aussi triste qu’à cette époque . J’avais peur lorsque je voyais les médecins venir nous annoncer les nouvelles du jour . L’absence d’une mère me faisait beaucoup de mal et les conditions n’étaient pas faciles à la maison , c’était déprimant.

En tout ma mère et ma petite sœur sont restées neuf mois à l’hôpital . Lorsqu’elles sont rentrées à la maison , j’étais heureuse , ma petite sœur était enfin là , nous étions enfin une famille réunie !

Aujourd’hui ma petite sœur à neuf ans , elle a encore des petits problèmes mais c’est ma petite sœur , celle que j’ai longtemps attendue et je suis fière et heureuse de l’avoir pour toujours avec moi.

  Anaïs
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
4597 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 2 févr 2012 à 06:22 Citer     Aller en bas de page

Aujourd’hui, ta petite sœur a neuf ans, et quoi qu'il arrive à l'avenir, elle t'aura, toi pour l'aimer comme elle est sans aucune peur du regard extérieur, et ça, c'est une richesse inestimable...
Tes mots sont doux et pleins d'amour...
Merci pour cette lecture très touchante Anaïs

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 2 févr 2012 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

Bravo...tu es une digne représentante littéraire de ta super maman...

L'attente fut difficile mais aujourd'hui le bonheur est dans votre famille....

Alex

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 2 févr 2012 à 09:41 Citer     Aller en bas de page

Anaïs il faut toujours exprimer ce que l'on a sur le coeur, le bonheur comme la tristesse; souvent c'est un mélange des deux, merci de nous raconter ton histoire.
Bisous.
Marcel.

  Marcel
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 2 févr 2012 à 16:09
Modifié:  2 févr 2012 à 16:10 par *Anaïs*
Citer     Aller en bas de page

Marcel , Alex , Lulla , Anna , Mots Perdus , Domy
Je vous remercie tous pour vos mots et votre soutien qui m'ont beaucoup touchés .



  Anaïs
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 2 févr 2012 à 19:09 Citer     Aller en bas de page

Anaïs , ton texte est très touchant. Tout ce passé douloureux et toutes ces confidences que tu nous fais prouvent à quel point cette arrivée a été douloureuse. Cela démontre aussi que ces épreuves morales ont pu te faire grandir et certainement mûrir plus vite. Il en ressort un fort et beau message d’amour adressé à ta petite sœur. Elle ne peut qu' être fière de toi ainsi que ta famille (mais je n'en doute pas).
Cookiss

 
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 3 févr 2012 à 06:18
Modifié:  3 févr 2012 à 06:19 par *Anaïs*
Citer     Aller en bas de page

Cookiss : Oui cette épreuve m'a obligé à mûrir plus vite malheureusement . Merci de ta visite .
Mag : Merci pour tes mots c'est très gentil de ta part .
Ludi : Merci merci pour tes mots si gentils

  Anaïs
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 3 févr 2012 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Anaïs... je t'ai lue avec beaucoup d'émotions, j'imagine comme cette attente pour toi a dû être longue, puisqu'il vous a fallu deux fois le temps d'une grossesse pour accueillir enfin ce petit bout chez vous, et j'imagine aussi qu'à cinq ans, être éloignée de sa maman et voir toute l'attention portée sur ta petite soeur n'a pas non plus pour toi dû être chose facile. Mais tu écris ceci avec tellement d'amour vis-à-vis de ta maman et de ta soeur, que l'on ressent au travers de tes mots tout l'amour que ta maman, a pu vous donner à toutes deux, même si ça n'a pas été facile pour elle non plus. Comme tu le dis si bien, enfin vous avez pu tous vous retrouver réunis, et c'est ici le plus important, tout comme l'amour que vous pouvez vous donner mutuellement.
Je te félicite en tous cas pour ton écriture, et te souhaite une bonne continuation.

Bises à vous tous.
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
340 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 3 févr 2012 à 13:29 Citer     Aller en bas de page

Chère Anaïs, tu es la grande soeur que j'aurais aimé avoir ..
Tant de sensibilité et de maturité dans une aussi jeune fille ... tu es bien la digne fille de ta Maman, A bientôt sous tes lignes
Bises
Frank

  Au plaisir de vous lire...
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 4 févr 2012 à 01:55 Citer     Aller en bas de page

Merci à Frank06 , Bernylys , Sweet & Dream pour vos gentils passages .

  Anaïs
Pein-sama (Sara)


La mort est une amie de tous les jours....
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2008
Dernière connexion
22 février 2015
  Publié: 5 févr 2012 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Je souhaite Que Dieu vous garde toujours et pour longtemps réunies toutes les deux , Prend soin d'elle car comme tu dis c'est ta petite soeur à toi

Mes sincères amitiés , Sara !

  Quand on a beaucoup souffert dans la vie chaque douleur en plus est à la fois insupportable et insignifiante...
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 8 févr 2012 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Merci Pein-sama d'être passer
Je suis aussi fière de toi maman

  Anaïs
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 9 févr 2012 à 06:17 Citer     Aller en bas de page

Je vous souhaite, à ta petite sœur, à toi et à ta maman, tout le bonheur du monde.

Emu par ton texte, …

Bisous

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 9 févr 2012 à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Merci Pierre

  Anaïs
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 11 févr 2012 à 09:07 Citer     Aller en bas de page

Anaïs


Lorsque j’ai su que ma mère avait choisi de rester avec elle
afin de pouvoir la soutenir, j’ai ressenti en moi de la haine
mais surtout de la tristesse !


Je n'ai rien à ajouter après tous les commentaires que les internautes du site t'ont envoyés.
Tu as parfaitement décris ce que tu as ressentie à cette époque, une Haine bien compréhensible mais surtout beaucoup de Tristesse. C'est une question que je m'étais posée.

Amitiés et Bises
jac

  jb
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 11 févr 2012 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

  Anaïs
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 13 févr 2012 à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Ma petite ANAIS, je ne vais jamais sur nouvelles littéraires, c'est un tort, je viens de m'en rendre compte.
Ce que tu as écrit m'a touchée O! Combien tu ne peux savoir......Je suis heureuse que tu aies pu retrouver ta petite soeur, de l'aimer toujours, ça je n'en doute pas , tu es sa magnifique grande soeur et quelle richesse pour vous deux, et celle de vos parents de partager tant d'amour.....
Gros bisous ANAIS, ainsi que à ta petite soeur et tes parents
ODE 31 - 17

  OM
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 14 févr 2012 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Je te remercie une fois de plus Ode3117 pour tes mots si gentil Nous aussi on t'embrasse très fort

  Anaïs
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 26 févr 2012 à 15:21 Citer     Aller en bas de page

je tenais beaucoup à lire ce texte, et même si j y ai mis le temps, ce soir, je peux dire que c'est fait !
et que d'émotions et d'amour ressenti dans ces mots...ça me touche vraiment énormément, et je cerne en toi une sensibilité qui ne m'est pas étrangère, dans le sens où ta gentille maman la possède aussi !
tes mots expriment ton angoisse, ta tristesse de l'époque, d'une façon simple, mais surtout authentique.
j'ai fait la une lecture que je ne laisserais pas s'évader de moi.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 29 févr 2012 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage Pyc !

  Anaïs
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16128 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 25 août 2012 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Tout a été dit dans les commentaires précédents avec cette émotion qui nous est commune à tous.

C'est bien que tu aies écrit ces mots là, et surtout que tu nous les fasses partager.

Je t'embrasse ainsi que ta petite soeur et ta grande maman


  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2291
Réponses: 21
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le chemin de l'amitié (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
Mon tout à l'amer (Autres)
Auteur : Guid'Ô
Le provençal... (Autres)
Auteur : pyc
Quand Anna et Pablo s'embrassent... (Amitié)
Auteur : pyc
Destination l'amour. (Amour)
Auteur : Guid'Ô
En ce temps là... (Amour)
Auteur : Guid'Ô

 

 
Cette page a été générée en [0,0937] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.