Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 729
Invisible : 0
Total : 731
· Lysée · Wilhelm
13316 membres inscrits

Montréal: 2 juil 17:36:14
Paris: 2 juil 23:36:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Mon Premier Chien : Pollux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 3 févr 2012 à 11:06
Modifié:  12 févr 2012 à 08:01 par *Anaïs*
Citer     Aller en bas de page


(Image personnelle)

Il était de couleur blanc-sable , grand et costaud , il se tenait debout tel un roi devant son peuple . Il contemplait tout le jardin avec précaution , attentif au moindre geste .

Soudain un bruit surgit d’un buisson . Il redressa ses oreilles fixant cet endroit , méfiant , lorsqu’un petit lapin blanc sortit du buisson il rabaissa ses oreilles et continua à admirer cette petite bête qui marchait délicatement afin de se rendre ailleurs .

Il aurait pu sauter sur ce pauvre animal et n’en faire qu’une bouchée . De même il aurait aussi pu courir après les oiseaux qui grignotaient les dernières miettes de pain . Mais il décida de s’allonger soigneusement en contemplant ses compagnons à leurs occupations .

Ce chien, c’est un chien qui m’a toujours étonné mais que j’ai toujours tant aimé . Il souffrait et pourtant il n’a jamais fait souffrir personne ! Je ne l’oublierai jamais croyez moi ! Il a sa place dans mon cœur .

Vous allez sans doute vous dire : « Oh mais ce n’est qu’un chien ! » mais NON !! Pour moi c’était un grand frère qui a toujours veillé sur moi . Et ça fait tellement bizarre de le voir inanimé sur une table un certain 2 février 2012 ! On s’attache , on aime . Il meurt , on pleure . Et c’est bien ce qui m’arrive en ce moment même !

Pollux depuis que j’ai deux ans tu me protèges mais maintenant tu peux reposer en paix au « paradis des chiens » car tu l’as bien mérité .
Et ne t’en fais pas je penserai toujours à toi !

  Anaïs
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 3 févr 2012 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Comme je comprends ta peine Anaïs... j'en ai vécu de telles situations quand j'étais petite, et j'ai toujours été très attachée aux animaux (chats et chiens que j'ai toujours connus à la maison, toute petite que j'étais), et à chaque fois c'était pour moi un vrai déchirement... C'est la vie, même si ce sont des moment difficiles, il faut continuer, et écrire c'est déjà l'accepter en partie, ce n'est pas pour ça qu'ils ne restent pas dans nos coeurs. Courage !

Bises

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
4600 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 3 févr 2012 à 17:12 Citer     Aller en bas de page

Je comprends bien ta peine, à chaque fois que j'ai perdu un animal, j'ai été très malheureuse...
Écrire ta tristesse va l'atténuer un petit peu... Je te fais de gros bisous Anaïs

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 4 févr 2012 à 01:58 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois Anna , Ludi et Bernylys vous êtes très gentils
Oui Ludi tu as raison ne t'inquiète pas je vais changer de registre !!

  Anaïs
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 4 févr 2012 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour

Eh oui parfois on oublie ces animaux qui sont avec nous bisous james

  Membre de la Société des poètes Français.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
715 poèmes Liste
15239 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 4 févr 2012 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé te lire Anaïs..
Tu as montré sensibilité et capacité de nous émouvoir en racontant ton amour , ton amitié pour Pollux.


Merci chère petite

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 5 févr 2012 à 07:40 Citer     Aller en bas de page

Merci à Galatea et James , c'est gentil d'être passé et d'avoir laissé une trace de votre passage !

  Anaïs
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
29 juin
  Publié: 7 févr 2012 à 07:21 Citer     Aller en bas de page

Anaïs

Il était une fois un compagnon bien cajolé .....Il me parle beaucoup ton texte...

Sélénaé

 
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 8 févr 2012 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Oh oui pour être cajolé il était cajolé Merci de ton passage

  Anaïs
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 9 févr 2012 à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Anaïs, … garde bien en ton cœur le souvenir de Pollux et n’oublie jamais tout le bonheur qu’il a pu te donner…

Avec toutes les amitiés d’un ami des animaux.

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 9 févr 2012 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Oh non je ne pourrais jamais oublier Pollux et tout le bonheur qu'il m'a donner ! Merci à toi Pierre

  Anaïs
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 11 févr 2012 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Anaïs


Il se dégage de ton récit, une grande émotion et une grande tristesse.
Je te remercie de nous l'avoir fait partagée. Et comme le dit très justement Bernylys... C'est la Vie !
Pour nos animaux préférés comme pour les humains. Il faut vivre avec cette idée qu'à un moment de sa vie tout peut arriver... Même le pire.

Bises
jac

  jb
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 11 févr 2012 à 13:26 Citer     Aller en bas de page

Merci Jac !

  Anaïs
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 12 févr 2012 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

Dis donc t'en a eu des chiens !
Merci d'être passer

  Anaïs
gramophone

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
9 août 2011
Dernière connexion
15 avril 2013
  Publié: 12 févr 2012 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

[[color=]b]Hello Anaïs

Ton poème est très beau...félicitations.
C'est bien d'avoir exposé cette profonde douleur que tu as dans le coeur à la communauté des poètes. Qui mieux qu'un poète, une poétesse peuvent comprendre ta douleur.
J'adore les chiens, j'en possède deux un chihuahua de fort petite taille et un caniche.
Tous deux prennent de l'âge...Cela m'angoisse parfois de penser qu'un jour ils partiront. Ils font partie de ma vie, de celle de mon épouse et occupent une grande place dans notre coeur.
Allez, allez, je n'y pense plus c'est trop moche..
Bonne continuation.

Gramophone
[/b][/color][color=#3465A4][/color]

 
bane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
47 commentaires
Membre depuis
6 février 2012
Dernière connexion
22 décembre 2012
  Publié: 13 févr 2012 à 01:49 Citer     Aller en bas de page

Ceci est très touchant et me rappelle quelque douloureux souvenir
amicalement Bane

 
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 13 févr 2012 à 08:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Bane et Gramophone !

  Anaïs
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
492 poèmes Liste
23035 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 13 févr 2012 à 17:10 Citer     Aller en bas de page

Petite ANAIS, je comprends ta peine, et l'importance que la présence de Pollux avait pour toi, je sais ce qu'un animal peut apporter de réconfort, combien de fois lorsque j'étais enfant j'ai confié mes chagrins à mes animaux.
Mes parents m'ont appris à les aimer, les respecter et moi j'ai pris la relève.
Des histoires gaies et tristes, je pourrais en conter beaucoup.
J'ai une pensée ce soir pour toi, ta famille et ton cher Pollux
Bisous, dis toi qu'au paradis des chiens, il te voit et il est heureux que tu nous aies confié son histoire
ODE 31 - 17

  OM
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 14 févr 2012 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

Ode3117 : Je te remercie énormément de venir voir mes textes et de laisser une trace de ton passage à chaque fois C'est vraiment très gentil de ta part ! Je te fais des gros

  Anaïs
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1025 poèmes Liste
16565 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 7 mars 2012 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

tu vois, je n'ai jamais eu de chien à la maison pour deux raisons, allergie et peur...de ce fait, je n'ai pas un attachement particulier pour eux, mais pourtant, en te lisant, en voyant cette image, je suis triste...peut être parce que tu écris toujours avec ta sensibilité très émouvante...Alors oui, je suis triste pour lui, mais aussi pour toi...que dire d'autre ?...que je comprends le fait qu'une forte relation puisse s'établir avec un chien, ou un autre animal, et que son décès fasse souffrir...certes, je ne le vis pas, mais je le conçois !
amitiés très sincères à toi, chère Anaïs !
pyc.

 
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 11 mars 2012 à 06:35 Citer     Aller en bas de page

Encore merci Pyc pour ce gentil commentaire

  Anaïs
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1233
Réponses: 20
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0456] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.