Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 809
Invisible : 0
Total : 812
· dalhia noir · Avraham · Mini Ludx
13315 membres inscrits

Montréal: 2 juil 17:16:24
Paris: 2 juil 23:16:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Un Merle Blessé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 22 févr 2012 à 14:44
Modifié:  22 févr 2012 à 15:44 par FeudB
Citer     Aller en bas de page


( Image libre de droit )

Un beau matin , au réveil , comme souvent les matins de printemps , nous allions déjeuner sur la terrasse. Mais ce matin là il y avait quelque chose d’un peu différent . J’étais en train de préparer la table quand tout à coup , au fond du jardin , je vis un petit merle seul dans un coin . En m’approchant je remarquais qu’il était blessé à l’aile droite . J’ai essayé de lui venir en aide mais il ne s’est pas laissé faire et s’est enfui en courant dans un buisson. Je l’ai donc laissé tranquille et je suis repartie manger .

Tous les matins , le petit merle était dans le jardin , il se baladait et mangeait . On avait décidé de l’appeler Copain , car c’est un petit merle qui est resté longtemps avec nous et c’était notre copain .

Il n’arrivait pas à voler mais il courait très bien. Au bout de quelque temps, il avait constaté que les chiens n’avaient pas le droit de venir sur la terrasse, c’est pourquoi il y restait souvent afin d’éviter toute menace du petit teigneux Croquette .

Un jour, Copain était en train de chercher à manger dans le jardin quand Croquette surgit en courant à toute vitesse près de lui ! J’ai eu très peu , j’ai cru que ça allait être les dernières minutes de la vie de Copain. Mais je fus surprise de voir Copain courir se réfugier sur la terrasse, un vers de terre encore dans son bec. Croquette s’est arrêté net dès qu’il a vu Copain se déposer sur les dalles. C’était vraiment drôle de voir ce petit oiseau blessé esquiver l’attaque d’un chien !

Copain resta quelques mois avec nous, son aile se rétablissait au fur et à mesure des jours. Puis vint le jour où il s’envola, vers son avenir. Je suis vraiment contente que ce merle ait fait un séjour chez nous car il était vraiment très drôle et très gentil et j’espère que l’avenir lui a réservé beaucoup de tendresse et qu’il ne sera plus jamais blessé .

  Anaïs
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 22 févr 2012 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Qu'est-ce que j'ai voulu en soigner des petits oiseaux... Je n'y suis pas toujours parvenue, mais il est vrai que quand on les voit quasi guéris, la récompense est belle... Tu as su, une fois de plus, bien nous conter ton histoire touchante et amusante à la fois.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
492 poèmes Liste
23035 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 24 févr 2012 à 17:58 Citer     Aller en bas de page

Ma douce petite Anais, tout de toi me rappelle la petite fille que j'étais, toujours prête à soigner un animal blessé, en particulier les mouettes et combien d'autres animaux, des histoires je pourrais en raconter, et de bien drôles
Ton histoire m'a émue, elle est bien jolie et très bien contée
Je te fais de gros bisous ainsi qu'à ta petite soeur, mes amitiés à maman et ...Une caresse à Croquette
ODE 31 - 17

  OM
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 26 févr 2012 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Anaïs

c'est un joli récit
Je penses que tu l'as bien traité, avec un tout petit peu de suspens... Mais à la fin on est complètement rassuré. Une belle histoire qui te restera en mémoire.


Cordialement
jac

  jb
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 26 févr 2012 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à vous tous !

Gros

  Anaïs
gramophone

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
9 août 2011
Dernière connexion
15 avril 2013
  Publié: 2 mars 2012 à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Jai adoré...
J'aime beaucoup les oiseaux, j'habite dans un écrin de verdure et j'aime à les observer. J'ai écris quelques poèmes concernant certains d'entre-eux. Dont notamment les merles.

Gramophone

 
*Anaïs*

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
1er février 2012
Dernière connexion
31 août 2014
  Publié: 6 mars 2012 à 14:06 Citer     Aller en bas de page

Merci de ta visite Gramophone ! Gros bisous !!

  Anaïs
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1228
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0336] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.