Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 14
13086 membres inscrits

Montréal: 20 juin 19:44:19
Paris: 21 juin 01:44:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Rose...noir ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 8 mai 2012 à 05:05
Modifié:  8 mai 2012 à 13:49 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Rose...Noir !

Viens rejoindre la danse des romances,
Il paraît que ça donne une vraie ivresse,
Que parfois, de beaux enfants naissent,
Et que des gens sont gais puis dansent !

Mais tu sais, toi qui écris ces mots,
Je ne veux que ça, et rien de plus,
Qu’une belle charme le cœur du beau
Que je pourrais être…me mettre à nu !

Viens rejoindre la danse des caresses,
On dit que ça donne des légers frissons,
C’est sans doute ce mot « tendresse »
Qui fait que notre corps fait des bonds !

Mais tu sais, toi qui partages ces vers,
Moi, je frissonne de solitude, de douleur,
Et si la couleur de l’espoir, c’est le vert,
Tout m’apparaît trop noir, à en avoir peur !

La danse des romances, elle redonne l’innocence,
La danse des caresses, elle enchante sans cesse,
Et moi, je rêve que l’amour soit comme une science,
Qu’on m’apprendrait…Sentiments, mariage, messe…

De jolis mots qui se trémoussent à l’horizon, tout là bas,
Mais qui s’éloignent si je m’approche…et je suis las !



 
devil may cry


l'amour n'est jamais triste.il se mouille de pleurs pour que poussent ses fleurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
880 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2010
Dernière connexion
13 juin 2017
  Publié: 8 mai 2012 à 06:26 Citer     Aller en bas de page

Des fois on marche dans le sens contraire de la ronde du soleil, et l'on croit que l'on s'en éloigne mais terre est ronde...

  Si l'on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut s'exprimer qu'en répondant : « Parce que c'était elle, parce que c'était moi. » Montaigne/Godetia 68
San Flyga


La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non à recevoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
9 février 2012
Dernière connexion
17 décembre 2017
  Publié: 8 mai 2012 à 06:36 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi ne pas les laisser s'approcher, ces petits mots...? Très jolie partage dont émane tant de solitude...
Amitiés sincères,
San

 
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 8 mai 2012 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

"De jolis mots qui se trémoussent à l’horizon, tout la bas,
Mais qui s’éloignent si je m’approche…et je suis las !"...

comme cette souffrance intérieure est joliment décrite...laisse les mots t'apprivoiser, parfois les choses arrivent quand on ne les attend plus....

Alex


 
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 8 mai 2012 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Alphonse Blaise
comme cette souffrance intérieure est joliment décrite...laisse les mots t'apprivoiser, parfois les choses arrivent quand on ne les attend plus....



Je rejoins cet avis. Courage !

Amitiés sincères.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 9 mai 2012 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Une danse bien triste.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 9 mai 2012 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

C'est quand on s'y attend le moins que le bonheur nous tombe dessus, alors il faut voir plus rose que noir !

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1002
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0267] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.