Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 8
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 20:37:08
Paris: 17 oct 02:37:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Tête à coeur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 23 mai 2012 à 02:36
Modifié:  23 mai 2012 à 17:36 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Tête à coeur...

Tombe la pluie diluvienne qui martèle le sol,
Je me dilue et que vienne ma fin ce matin,
Car je n'entends que ces gouttes qui cambriolent
Mon esprit éploré... Tête-à-cœur tellement malsain !

Main dans la main au détour d'une sombre ruelle,
Et moi, je tiens la main au vide, vie de doutes !
Je la cherche et je me perds, est-ce mon éternel
Qui se dessine sur cette voie, sur cette route ?

Mon âme d'humain hume un parfum enivrant,
Que je voudrais caresser avec des yeux fous !
Mais les paupières s'éveillent, encore un jour sans...

Mon corps enlace ce rêve, s'y attache comme il peut,
Même si le rêve est mon cauchemar... J'ai un goût
De trop peu en moi, l'amour, c'est juste ce que je veux !

 
devil may cry


l'amour n'est jamais triste.il se mouille de pleurs pour que poussent ses fleurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
880 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2010
Dernière connexion
13 juin 2017
  Publié: 23 mai 2012 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

c'est au coin de la route quand on ne l'attend plus que souvent il se dévoile, alors il faut se perdre encore et encore.

Sourire...

  Si l'on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut s'exprimer qu'en répondant : « Parce que c'était elle, parce que c'était moi. » Montaigne/Godetia 68
Ikaro


Et j'y crois dur comme fer / C'est au bout du rouleau que j'échouerai sur de belles plages
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
525 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2011
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 23 mai 2012 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
Tête à coeur...


Mais les paupières s'éveillent, encore un jour sans...

Mon corps enlace ce rêve, s'y attache comme il peut,
Même si le rêve est mon cauchemar...J'ai un goût
De trop peu en moi, l'amour, c'est juste ce que je veux !



Merci pour cette lecture, je me sens moins seul.
Bye

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 23 mai 2012 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

quel sonnet!!!!!

que te dire, sinon que les vers qu'il renferme sont riches d'émotions et de ressentis....une telle pluie a ruisselé sur beaucoup d'entre-nous un jour ou l'autre dans sa vie.

Je te souhaite un ensoleillement insolent afin que ce coeur si gros qui est le tien s'apaise enfin

amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 23 mai 2012 à 15:27 Citer     Aller en bas de page

Et l'amour, tu le trouveras, il te trouvera
Un coeur comme le tien ne peut pas rester seul, aies confiance, elle arrivera un jour, celle qui te méritera !

Gros bisous

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 24 mai 2012 à 04:47 Citer     Aller en bas de page

"J'ai un goût
De trop peu en moi, l'amour, c'est juste ce que je veux !"
Cordialement.
Marcel.

  Marcel
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 28 mai 2012 à 04:40 Citer     Aller en bas de page

"J'ai un goût
De trop peu en moi, l'amour, c'est juste ce que je veux !"...

Un poème touchant comme un cri de souffrance....


Alex

 
folano sabata
Impossible d'afficher l'image
un poète est une étoile, même mort il continue à briller
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
309 commentaires
Membre depuis
13 mai 2012
Dernière connexion
12 janvier 2017
  Publié: 29 mai 2012 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

l'amour est un sentiment extraterrestre, qui par je ne sais quel mystère réside en chacun de nous,
Je pense que tu es dans une phase de doute, mais toute les phase doivent être passagère,

Je suis persuadé que ton coeur sortira de cette épreuve plus fort encore qu'il ne l'été auparavant et que l'amour redeviendra l'orchestre qui le fera vibrer!

cela dit j'ai beaucoup aimé ton poème!
bon courage Pyc

  les mot, l'amour et l'espoir sont mes armes
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 6 juin 2012 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Un cri du coeur... des mots touchants d'une grande sensibilité... que celle qui marche dans tes pas puisse venir les lire, et enfin croiser ta route, pour ne plus y laisser de doute.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1261
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0750] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.