Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 19
12869 membres inscrits

Montréal: 28 avr 21:38:58
Paris: 29 avr 03:38:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mars 2017) : "Après la pluie " :: Juste Après... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
795 poèmes Liste
5039 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 7 mars à 14:55
Modifié:  12 mars à 13:43 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Juste après,
Je te retrouverai, ensoleillée
Mes pensées, dans tes mains,
Encore fraiches...

Et ton corps parfumera d'irréel
L'éternité de nos nuits...

Tes yeux s'iriseront
D'un regard oublié...

Au reflet silencieux
De la voie lumineuse
Où tu as posé pieds...

Et dans les vagues souvenirs
Tu marcheras, sereine
Au-delà d'un simple baiser
D'un simple poème...

Mais
Je n'aurai pas tout perdu

À l'angle de ton nouveau monde
Tu auras su retenir
Dans ton cœur
L'univers tout entier

Que je traverserai
L'espace d'une micro-seconde
De mon regard
De pluie.

Hubix.

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
620 poèmes Liste
13769 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 7 mars à 17:33 Citer     Aller en bas de page


.


Une rencontre , accueillance ...
delicieuse sauf pour la derniere goutte.
.


Gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
497 poèmes Liste
2752 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 8 mars à 07:03 Citer     Aller en bas de page

Belle douceur

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
3580 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 8 mars à 09:08 Citer     Aller en bas de page

Très bien écrit, de belles images après ce regard de pluie


Amitiés poétiques

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1179 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 8 mars à 14:08 Citer     Aller en bas de page


Citation de Hubix-Jeee


Et ton corps parfumera d'irréel
L'éternité de nos nuits...



J'adore ! Là tu me fais rêver... Merci.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Varh
Impossible d'afficher l'image
la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
729 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 8 mars à 16:55 Citer     Aller en bas de page

Juste délicatesse , douceur...
Un juste après ... de quiétude...

Merci pour cet instant...

V

 
Margo1668


savoir bien faire! " La musique met du sel et donne du goût à la poésie sans rime. " MVoltaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1070 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 9 mars à 01:58 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonerre. ”
marina

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
74 commentaires
Membre depuis
24 décembre 2016
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 9 mars à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix,

Il se dégage de ce rêve ? Envie ? Un désir intense et d'étreintes tendres, d'enlacements ou de baiser divin, le sentiment amoureux est prédominant nous aimons l'autre de tout notre cœur…

J'ai particulièrement aimé les images douces et tendres… " Je te retrouverai / ensoleillée mes pensées, ", ou encore ce passage : " Et ton corps parfumera d'irréel / l'éternité de nos nuits...".
Les émotions sont palpables, un érotisme intense, une sensualité très forte, une vibration intérieure osmotique où les pétales poétiques parfument la fusion.

Il est impossible de ne pas apercevoir un fond de mélancolie, "Tes yeux s'iriseront / d'un regard oublié…" Et dans les vagues souvenirs tu marcheras /sereine au-delà d'un simple baiser / d'un simple poème..."

J'ai eu un peu de mal à saisir ce que tu voulais dire dans cette strophe et puis dans la dernière.
Je trouve l'image complexe, mais cela tient à cette seule strophe, forte dans sa simplicité qui touche un domaine plus intime, peut-être plus douloureux aussi ?

Marina.

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
6849 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 9 mars à 14:29 Citer     Aller en bas de page

Superbe ! J'aime beaucoup, merci à toi

  ISABELLE
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
347 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 9 mars à 15:49 Citer     Aller en bas de page

Salutations Hubix-Jeee

Citation de Hubix-Jeee
Et ton corps parfumera d'irréel
L'éternité de nos nuits...

Tes yeux s'iriseront
D'un regard oublié...




Joliment bien dit





PA…

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
795 poèmes Liste
5039 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 12 mars à 08:59 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

Lilia, il reste parfois, entre quelques rayons de soleil, émanant d'une femme, une petite larme, que l'on essuie furtivement et qui nait d'un trop plein d'émotion, c'est sans doute cela que j'ai voulu exprimer...

ODIN, la douceur est ce qui reste de celle que l'on a pu aimer, lorsque l'on ferme les yeux et que l'on se retrouve il y a tant...

Yvon, tout ce poème se passe à travers un regard, posé dans la mémoire...

JB, le rêve est souvent un excellent moyen de retrouver des émotions perdues, quitte à s'égarer quelque peu d'une réalité lointaine...

V, ce qui est drôle en quelque sorte, c'est que certaines personnes ont ressenti de la douceur, une forme de paix, alors que lorsque j'ai écrit ce poème, j'imaginais en premier lieu, la mort, physique, intellectuelle, d'une femme... sans doute que les images véhiculées sont plus calmes en apparence que le ressenti véritable qui est à l'origine de l'ensemble...

Margo, simplement merci à toi...

Marina, tu es la seule à avoir saisi (peut-être) ce que j'exprimais, c'est-à-dire, une forme de rêve éveillé, conçu après la mort de la femme aimé, qui est restée, dans le cœur, comme dans la mémoire, le rayon de soleil qui guide toujours la vie à venir... La mélancolie fait partie des émotions que suscite la perte de l'aimée, les pensées étant, à double sens, les fleurs au parfum éternel et ce qui existe à l'esprit, l'irisation est la conséquence du soleil et de la pluie, mélangés, le regard oublié étant celui qui disparaitra, avec le temps, où, même disparue, la femme continuera sa route dans les souvenirs, plus intense qu'un baiser ou que les mots et, effectivement, l'ensemble part de la douleur et de l'intime, tout à fait...

Isabelle, merci également...

Pa..., comme j'aime beaucoup les arc-en-ciels, cela peut se comprendre, non?

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
2509 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 16 mars à 21:53
Modifié:  16 mars à 21:57 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Salut Hubix.
Je n'étais pas là pour te lire avant mais là, je vois comme une présence que la nuit, la pluie font renaître....hors espace-temps. C'est mon ressenti. Anyway, c'est d'une grande délicatesse pour l'"absente"...et cet après :

"Et dans les vagues souvenirs
Tu marcheras, sereine
Au-delà d'un simple baiser
D'un simple poème...

Mais
Je n'aurai pas tout perdu

À l'angle de ton nouveau monde
Tu auras su retenir
Dans ton cœur
L'univers tout entier

Que je traverserai
L'espace d'une micro-seconde
De mon regard
De pluie." Tout est dit...

Amitiés...
Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
2868 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 19 mars à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix,
très bel hommage à une disparue ... !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 214
Réponses: 12
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0627] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.