Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 566
Invisible : 0
Total : 568
· doux18 · ori
13136 membres inscrits

Montréal: 21 févr 06:18:25
Paris: 21 févr 12:18:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (avril 2017) : "Le Vent du Printemps" :: Spleen : Vent de printemps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dehorian


Je suis mon propre Roi.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
28 février 2011
Dernière connexion
16 février
  Publié: 10 avr 2017 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Triste vent de printemps soufflant sur cette terre,
La renaissance atone et même souffreteuse
De ce vert endormi par le blanc de l'hiver,
Ramenant la couleur en teintes pluvieuses

Sur un monde en sursis, pour ceux à l'agonie
Prêts à se perdre en gris, à s'oublier enfin
Au caveau des espoirs, la sombre épiphanie
d'enfants se découvrant des lendemains éteints.

Triste vent de printemps me conduit à pleurer
Sur le sort des humains, encre d'une homélie
Où je trempe ma plume et ose m'acharner
A forger quelques vers, à créer poésie,

Un écho esseulé résonnant dans le vide,
Perle de lumière englobée de noirceur,
Concerto en le Beau pour humains impavides
Dernier reliquat de naïve candeur.

Triste vent de printemps imprimant à mes vers
Un spleen en désarrois, un piano hanté
Par le poids du passé, le futur à l'envers
Se dessinant par lui, rêve cauchemardé.

  Je suis mon propre Roi.
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
2427 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
5 février
  Publié: 10 avr 2017 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

Un doux et leger vent qui nous ramène la vie. Pas de quoi à être triste.

Mais beau

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 10 avr 2017 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Un vent de printemps est usuellement plus joyeux... Seulement le contexte mondial n'est pas idéal ... alors je comprends que même Eole transporte le spleen...
Cependant gardons encore un peu d'optimisme .... Un vent peut virer et se changer en une brise légère qui dégage le ciel de ses nuages sombres ..

Magnifique texte ... merci

Amicalement
V

 
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
27 novembre 2019
  Publié: 11 avr 2017 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Triste... mais très beau.

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3723 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 12 avr 2017 à 01:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Dehorian,
Les vents sont changeants, le vent du printemps apportera avec lui la renaissance dont nous avons besoin.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2019
  Publié: 12 avr 2017 à 05:44 Citer     Aller en bas de page

Là, je m'y retrouve...et j'aime ce "spleen de prin-temps" à contre-courant...


Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4116 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 avr 2017 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Des émotions en dents de scie à la lecture des poèmes inspirés par ce thème.

Un contraste qui me parle.

Myo

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
5144 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 février
  Publié: 12 avr 2017 à 16:37 Citer     Aller en bas de page

Ouille ! Il fait mal celui-là. Je crois que je vais changer d’hémisphère...

Non, sérieux, regarde la nature, elle n'est que sourires de toutes parts en ce moment.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5217 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 février
  Publié: 14 avr 2017 à 03:44 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins Lipstick et appréhende de lire votre vent d'hiver...

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
292 poèmes Liste
5283 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 février
  Publié: 14 avr 2017 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

Le printemps est la saison la plus positive, c'est la renaissance de la vie, et qui dit vie dit mort et bagarre pour la survie. voyons la question avec un regard positif - je reconnais que l'écriture est belle et que j'ai apprécié ma lecture.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 788
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0564] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.