Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 208
Invisible : 1
Total : 210
Équipe de gestion
· Catwoman
13162 membres inscrits

Montréal: 28 mai 13:31:48
Paris: 28 mai 19:31:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Reine des soirées Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
4 février 2019
  Publié: 10 jan 2013 à 11:20
Modifié:  11 jan 2013 à 01:34 par ferhat
Citer     Aller en bas de page

Bouche de lumière collée aux cieux.
Flamme de l’espoir et des souvenirs.
Sur les longs couloirs des lueurs
trempées dans l’écho du temps,
tu reviens dorer les épis de blé
dans mes champs.

En toi mon cœur recueille
les fuites de miel.
Ces grandes coulées purifiées
dans les grandes grottes de ton âme,
où je viens bâtir
le palais de l’avenir,
avec la lune comme ruche et toi reine.

Sur la porte, tu graves ton sourire
qui en chaque instant qu’un nuage noire plane,
tu le marques de tes souffles
en le fondant loin dans l’éther.
Là tu remplis de lettres de miel
les ornières de cire tissée
sur les trous des cieux
que tu sutures.

Aux auréoles saintes;
sources de mon culte
chaque nuit mon esprit
vient y cueillir comme un papillon
sa part écrite de lumière.

Tes paroles teintent les chants obscurs
des bourdons en mélodieux refrains
sur les flancs de mes délires.

Belle âme, née pour répandre
ces proses subtiles :
Tu es ma muse,
reine de l’essaim de mes mots
qui dans le rêve m’attire.





 
Trouvère

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
151 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2012
Dernière connexion
11 mai 2017
  Publié: 11 jan 2013 à 02:30 Citer     Aller en bas de page

J'adore ta façon d'écrire! Les images y sont si puissantes!
Je serai un de tes lecteurs régulier, je crois!

 
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
4 février 2019
  Publié: 11 jan 2013 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Trouvère
Pour ton joli commentaire et d'avoir lu mon écrit
Amicalement
Ferhat

 
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 11 jan 2013 à 05:04 Citer     Aller en bas de page


Très agréable prose poétisée. Bravo. Chibani

 
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
4 février 2019
  Publié: 11 jan 2013 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

Merci chibani pour votre lecture et agréable commentaire
Amicalement
Ferhat

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 13 jan 2013 à 09:45 Citer     Aller en bas de page

magnifique poème que dire de plus

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
4 février 2019
  Publié: 13 jan 2013 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Merci Black Daemon

Très heureux que le poème te plait
Amitiés
Ferhat

 
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
4 février 2019
  Publié: 9 sept 2014 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

merci gmlavie
pour ces mots gentils
Ferhat

 
Romantique Jane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
25 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2014
Dernière connexion
18 décembre 2016
  Publié: 11 sept 2014 à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ferhat

Splendide poésie où je ne sens Reine dans ton rêve !!!!

Très belle lecture
Jane

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 791
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0467] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.