Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 254
Invisible : 1
Total : 259
· mido ben · Coeur Noir · M.D · bouyou
13144 membres inscrits

Montréal: 30 mars 12:10:50
Paris: 30 mars 18:10:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Pourquoi ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 5 févr 2008 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi ?


Pourquoi diable faut-il que je t’aime à ce point ?
Pourquoi ta douce voix tait-elle mes angoisses ?
Pourquoi ta silhouette émeut-elle mes mains ?
Pourquoi me suffis-tu pour que le temps s’efface ?

Diable que tu es belle ô si fière rebelle !
Diable que tu es triste éprouvée comme un christ !
Diable que la dentelle à ton sein m'ensorcelle !
Diable quel don d’artiste : un regard et j’existe !

Faut-il que je sois fou pour encore t’aimer ?
Faut-il que je renie ces sentiments si beaux ?
Faut-il me résigner à te voir tourmentée ?
Faut-il que je renonce à soulager tes maux ?

Que n’ai-je eu le talent d’inventer l’élixir !
Que n'ai-je entretenu la flamme de ton rire !
Que n’ai-je pu jadis ton âme refleurir !
Que n’ai-je jamais su te peindre un avenir !

Je t’aime simplement comme on aime un enfant.
Je t’aime avec passion sous nulle condition.
Je t'aime sans chercher l'envers de tes secrets.
Je t'aime chaque jour et t'aimerai toujours.

A ce que l’on m'écrit, l’âme sœur serait fable.
A ce que l’on me dit, l’amour est un mirage
A ce point que la chute était inévitable.
A ce mensonge là, j’oppose ton visage.

Point de sérénité si tu n’es près de moi !
Point de tendre sommeil si tu n’es dans mes draps !
Point de but au chemin si tu n’es dans mes pas !
Point de doute en mon cœur : pas de bonheur sans toi !


Pourquoi diable faut-il que je t’aime à ce point ?


B.
(février 2005 – révisé en 2006)

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 5 févr 2008 à 19:08
Modifié:  5 févr 2008 à 19:09 par Hassan
Citer     Aller en bas de page

Une très belle déclaration d'amour avec des mots bien pesés, et très poétiques.

J'aime beaucoup, poète

Poétiquement, ton lecteur

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16125 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
15 mars
  Publié: 6 févr 2008 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

un poème qui chante comme une litanie, une plume que je redécouvre

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 12 févr 2008 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Lumi, Hassan, Anne, Guido, Petite Perle,
Merci beaucoup pour vos commentaires.

Ce poème fut le chant du cygne d'un amour qui ne se résignait pas à disparaître alors que tout était terminé.


Amitié.
Bises aux filles.
Bertrand.

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 févr 2008 à 17:22 Citer     Aller en bas de page

Je le connaissais pas celui-ci..
Tout un paradoxe toutes ces exclamations qui s'interrogent ! C'est aussi peut-être ça, le complexe de l'amour ?

Il m'a percutée direct.. Je le trouve puissant de "rage"... de dépit quelque part...




"A ce que l’on m'écrit, l’âme sœur serait fable.
A ce mensonge là, j’oppose ton visage"
(ouf !)

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 29 févr 2008 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Merci ptitbulle,
Il s'agissait effectivement d'une rage, l'incompréhension qui tenaille quand on continue à aimer contre toute logique et toute raison l'être qui a cessé de vous aimer, vous a quitté et ne vous reviendra pas.


Bises.
Bertrand.

 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 14 mars 2008 à 13:20 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique
Cette éternelle interrogation
Et pour tout dire, j’ai trouvé
L’âme sœur, alors je comprends
D’autant plus….
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 25 mars 2008 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Merci Jean-Paul,
Mais quand l'âme sœur ne l'est plus ne restent que des sentiments sans raison et des questions qui tournent sans réponse.

Amitié.
Bertrand.

 
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
12 juin 2018
  Publié: 27 oct 2008 à 23:12 Citer     Aller en bas de page

un seul mot à dire MAGNIFIQUE
C'est une déclaration à vous couper le souffle merci pour ce doux partage!!

¤amicalement lunatique¤

  I will be right here waiting for you...
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 12 nov 2008 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Lunatique.
Quand le cœur est sincère, les mots viennent tout seul et il ne reste plus à l'apprenti poète qu'à simplement les ordonner.

Amitié.
Bertrand.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1619
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Exil (Amour)
Auteur : Bestiole
Saveur cafard (Tristes)
Auteur : Epsilon Cygni

 

 
Cette page a été générée en [0,0788] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.