Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 29
· Xenia · actuaire · alban1974
13135 membres inscrits

Montréal: 22 févr 03:44:50
Paris: 22 févr 09:44:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Ici on vit d'air Qui si campa d'aria Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
14765 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 février
  Publié: 9 déc 2010 à 14:28
Modifié:  9 déc 2010 à 14:34 par nejilesama
Citer     Aller en bas de page

Qui si campa d’aria
Ici on vit d’air

Charlie’s Angel en Belgique, je reçois online les ordres de mon boss inconnu.


Je ne suis pas curieuse de connaître ses caractéristiques physiques.
Je ne le verrai jamais.
Ses communications ne sont pas ni formelles, ni informelles, elles ont le ton hybride d’un message parti d’une fenêtre qui va s’attacher à une autre, ouverte quelque part dans le petit univers qui a comme dénominateur commun l’Italie…

Ma vie privée s'appuie sur des vibrations vocales à hautes fréquences, notamment sur Skype.


A travers les ondes je reçois ma réassurance, de l’humour, les informations utiles, joie, rêves à modifier, étendre et embellir durant le jour.


C’est à travers ce service de voix sur I P que mes neurones affectives, réveillent les autres, plus ou moins utilisés, le matin, quand je bois ma première tasse de thé vert.
A vrai dire je reçois inputs suffisants chaque jour et je n’arrive pas à utiliser tout mon crédit d’émotion…
C’est incroyable comme un accent des alentours de Rimini,
la voix d’un fumeur -qui veut devenir un non-fumeur depuis dix ans- une voix enrichie d'oxygène au mélange des cendres de l’Etna et des fleurs d'orangers peut donner la touche qui magiquement organise mes journées.

Parfois je suis encore plus gâtée..
Ahhhhhhhh
l’aboyer sans cible de Harry, ou son ron ron exprimé si poétiquement devant un programme sportif de la télé est le son plus agréable et “ maison ” que je peux goûter…

Ce sont toujours les hautes fréquences qui me tiennent liée à mes âmes sœurs.
Elles n’ont pas de vies banales ou de routines comme la plupart de vivants.


Non, alors elles ont besoin de connexion à grande vitesse et peu chère car les messages à échanger sont fréquents, longs et passionnants à chaque saison: elles vivent des vies qui les maintiennent jeunes, vives et romantiques !

Je ne sais plus écrire un message sur mon portable, je n’en reçois non plus, à part les promotions que je ne lis pas…
Plus simple aller sur Internet et trouver là la plupart des contacts, la famille.

Fragments de communications, flocons de neige qui forment de belles compositions d’un instant et disparaissent dans le kaléidoscope de dizaines de messages d’une journée.

Et puis mon blog, ma dernière créature, mon scrapebook d’émotion en vers, musique, images, passages, commentaires, tout un mélange d’influences, d'échanges de contamination, qui transforment et apparemment ne laissent pas aucune trace…



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
14765 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 février
  Publié: 10 déc 2010 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

Merci cher Peribole pour avoir osé commenter...

Le virtuel pour moi plus que rêve est passe temps, en tant que je travaille à l'ordinateur , loin de ma famille, au moment...

Et puis.... étant une optimiste effrénée , j'espère toujours de ne pas perdre seulement mon temps et de trouver quelques gouttes d'humanité ici et là dans les poèmes ou dans les brefs échanges...

Bonne journée



galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
14765 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 février
  Publié: 11 déc 2010 à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Kiona
J'ai déjà lu plusieurs fois et ... je n'ai pas tout compris
Mais l'important est que te lire me donne un sourire à ma journée ... et ça ça vaut mille merci



Kiona...e parle de mon réel transformé, pour le moment en virtuel, et des amis que j'ai connu sur les sites de poésie....
Ravie de faire naître un sourire, j'aime!

Bon week end...




lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
682 poèmes Liste
14765 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 février
  Publié: 15 déc 2010 à 07:08
Modifié:  24 déc 2010 à 10:19 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de louvâstral
Galatéa, la communication haute fréquence fait partie aussi de mon quotidien, un lyonnais, martiniquais (de la bas), un australien,un toulonnais que je ne verrais jamais mais qui comme chaque jour se connectent , on passe parfois quelques secondes ensemble, ou parfois des heures durant..des liens tres fort naissent de cette fréquence là...merci à moi aussi tu m'as fais sourire..val



Bonjour Val...j'aime sourire de ma vie et si je fais sourire aussi les autres.... je suis franchement ravie!!!
Merci pour ton comment.
A plus


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1638
Réponses: 3
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.