Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 711
Invisible : 0
Total : 712
· Elodie Daraut
13168 membres inscrits

Montréal: 13 déc 20:13:31
Paris: 14 déc 02:13:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Fading into life Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 19 jan 2013 à 08:04
Modifié:  22 jan 2013 à 19:30 par alalea
Citer     Aller en bas de page

Litfiba-Vivere il mio tempo
Nom du site




Se plier encore pour ne pas mourir
lorsque le vent brise les reins
déracine les humbles rêves
fait glisser, froids et incomplets
tous nos hiers

Harry frétille chaque jour moins
cherche à manger comme un aveugle
et son museau qui bave sur le sol
de nos baisers, encore si doux
ignore tout, indiffèrent

Quand de retour, je m'assieds souvent
terne de soucis, l’air déprimé
les jours repassent faire un coucou
me proposer quelques occasions
pour retenter le jeu des promesses


Je recommence, peut être riche
seulement des maux
mannequin vide et sans passion
qui se déplace mais pour aller
encore et toujours dans la même direction

Gavée de peines
Je sens l’essence de cette vie
Je regarde ses fleurs
et les nuages ​​clairs vite glisser
vers un coin bleu de l’infini

Version originelle

Piegarsi ancora per non morire
quando giorni-vento spezzano le reni
sdradicano i sogni
e trascinano, freddi, tutti i nostri ieri

Harry scodinzola ogni giorno meno
cerca il suo cibo, ormai un po’cieco
annusa il terreno
e i nostri baci, dolci e più rari
sembrano non farlo più abbaiare

Torrnando a casa, mi siedo spesso
e guardo i giorni passarmi intorno
offrirmi ancora piccole ascensioni
per rientrare nel gioco delle grandi promesse

Riparto ancora
ma ricca solo di tante parole
il corpo vuoto, quasi senza passione
che si muove appena
cambiando poco la sua direzione

Distratta
odoro il profumo intenso della vita
guardo i suoi fiori
e quelle nuvole che scivolano chiare
sfiorando infine, ma chissà dove
un pezzo di un infinito altrove



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 20 jan 2013 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Gavée de peines
Je sens l’essence de cette vie
Je regarde ses fleurs
et les nuages ​​clairs vite glisser
vers un coin bleu de l’infini


Un bel écrit, Lilia.
Bon dimanche.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 20 jan 2013 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bernylys
Gavée de peines
Je sens l’essence de cette vie
Je regarde ses fleurs
et les nuages ​​clairs vite glisser
vers un coin bleu de l’infini


Un bel écrit, Lilia.
Bon dimanche.



Toujours gentille chère amie !

Merci et bon dimanche toi aussi


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 25 jan 2013 à 18:09
Modifié:  25 jan 2013 à 18:10 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page

Une poésie nostalgique qui se termine dans un coin bleu de l'infini espoir pour garder le cap de la destinée.


J'aime beaucoup Galatea!

Amicalement

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 29 jan 2013 à 11:02
Modifié:  29 jan 2013 à 11:05 par ballandine
Citer     Aller en bas de page


J'aime bien Harry au milieu de ces vers nostalgiques.....

"D'un réalisme, les espoirs se nourissent.
....et les tristesses se guérissent aussi....."


Toujours un senti poétique à fleur de peau et de plume....
On se plait à sentir chaque vers, "pore ouverts"


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 8 févr 2013 à 15:12 Citer     Aller en bas de page

tu as de très belles images distillées tout au long de ce texte qui s'en vont nous ravir à la lecture...la dernière strophe résume parfaitement ce ressenti, tu sais retenir notre attention avec cette écriture de qualité !
les deux langues montrent bien qu'écrire n'est l'apanage de personne, c'est universel !
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2556 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 28 févr 2013 à 18:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Litfiba-Vivere il mio tempo
Nom du site
Se plier encore pour ne pas mourir
lorsque le vent brise les reins
déracine les humbles rêves
fait glisser, froids et incomplets
tous nos hiers

Gavée de peines
Je sens l’essence de cette vie
Je regarde ses fleurs
et les nuages ​​clairs vite glisser
vers un coin bleu de l’infini



Intimistement touchant...

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 2 oct 2014 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla
Une poésie nostalgique qui se termine dans un coin bleu de l'infini espoir pour garder le cap de la destinée.


J'aime beaucoup Galatea!

Amicalement

Sybilla


Merci Sybilla !|

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 2 oct 2014 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de ballandine

J'aime bien Harry au milieu de ces vers nostalgiques.....

"D'un réalisme, les espoirs se nourissent.
....et les tristesses se guérissent aussi....."


Toujours un senti poétique à fleur de peau et de plume....
On se plaît à sentir chaque vers, "pore ouverts"




merci Ballandine !



galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 2 oct 2014 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
tu as de très belles images distillées tout au long de ce texte qui s'en vont nous ravir à la lecture...la dernière strophe résume parfaitement ce ressenti, tu sais retenir notre attention avec cette écriture de qualité !
les deux langues montrent bien qu'écrire n'est l'apanage de personne, c'est universel !
amitiés très sincères à toi.
pyc.



Merci Pyc !

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 2 oct 2014 à 09:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de SienKieWicz

Citation de Galatea belga
Litfiba-Vivere il mio tempo
Nom du site
Se plier encore pour ne pas mourir
lorsque le vent brise les reins
déracine les humbles rêves
fait glisser, froids et incomplets
tous nos hiers

Gavée de peines
Je sens l’essence de cette vie
Je regarde ses fleurs
et les nuages ​​clairs vite glisser
vers un coin bleu de l’infini



Intimistement touchant...



Merci Senkie !

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1086
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0620] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.