Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 699
Invisible : 0
Total : 699
13162 membres inscrits

Montréal: 29 févr 08:33:06
Paris: 29 févr 14:33:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Manques Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 23 juil 2012 à 18:18 Citer     Aller en bas de page

Manques


Tu manques à mes lundis,
à mes quatre heures et mes midis.
Un Noël passé sans toi,
Sans rubans, ni papiers
froissés sous tes pas.
Des vacances et des fériés
sans château de sable,
sans gaufre, ni crème glacée...
à la fraise tu la prenais, papa,
et au chocolat aussi je crois ...

Tu manques à mes mains
froides et sans parfum.
A mes doigts qui ne comptent plus
les litres d'encre perdue.
Les papiers blancs
sont déchirés et puis jetés.
Fins, drôles ou gros
tu manques à mes mots.

Tu manques à la terre
entière je crois,
si petite sans toi,
mais pas au ciel puisqu'il t'a...
Il t'a lui oui mais plus moi!
Tu manques aux fleurs
et aux arbres,
aux feuilles qui ne tombent pas.

Tu manques au temps
qui ne s'écoule plus,
il file ce temps
depuis qu'il t'a perdu.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
3 février
  Publié: 24 juil 2012 à 03:37 Citer     Aller en bas de page

voila des mots très émouvants, et même ton père dans sa demeure du ciel, a du être touché par l'amour et la tristesse qui s'en dégagent...je suis heureux de te retrouver ici, et je te souhaite du courage dans cette épreuve du manque qui est souvent difficile.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
29 février
  Publié: 24 juil 2012 à 06:08 Citer     Aller en bas de page

Chère Ellea...c'est très émouvant. ...je ne savais pas..je comprends mieux ton absence...je t'embrasse tout fort...

Alex... je ne peux commenter plus..trop émue

 
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
23 janvier 2018
  Publié: 24 juil 2012 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

Ma première lecture pour ce soir et je suis comblée...
Ton poème est tout simplement magnifique malgré la tristesse qui s'en dégage...

Du courage et un grand merci pour cette lecture,

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 27 avr 2014 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ellea Lee

Il y avait longtemps que je ne t'avais lu
Toutes mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 2 juin 2014 à 19:14 Citer     Aller en bas de page

Il ne peut y avoir que des mots pour crier le manque d'un être si cher qu'est un père

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1030
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0316] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.