Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 32
· Yvo · Lis tes ratures
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juin 07:47:03
Paris: 19 juin 13:47:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: L'un allant par deux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 16 juil 2007 à 15:39
Modifié:  18 juil 2007 à 02:00 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page





L'un allant par deux


Je me laisse à la marge à la ligne
A ma perpendiculaire en pointillé
A ses mots blancs, à ses nuit bleues
A nos angles droits un peu usés,
Je me dessine à l'encre de chine
A nos croisements au bord des yeux
A cette promesse du grand large
Cousue du silence à la caresse

Elle trace une parallèle
Sur le Rimmel de nos cils
Nous brode une dentelle
Un peu trop lâche un peu trop ciel
Sur le banc bleu de nos aveux
Qui un matin seront notre air
Sous une silhouette qui prend le vent
Épris de coeurs marins restés à terre

Les pieds noués à cette enclume
A l'ombre des plages de béton
L'envie de l'un allant par deux
Au fil des mots nous nous perdrons
Nos âmes flouées par cette plume
Aux nuages toxiques en suspension
Ciment d'émois qui se lèvent en vain
L'envie de rien à l'infini baisant nos mains

Cousues du silence à la caresse
A cette promesse du grand large
A nos croisements au bord des yeux
Je me dessine à l'encre de chine
A nos angles droits un peu usés
A ses mots blancs, à ses nuit bleues
A ma perpendiculaire en pointillé
Je me laisse à la marge à ta ligne



Fanny & Eric



  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 16 juil 2007 à 16:21 Citer     Aller en bas de page

Et ben...
J'ai jamais aimé la géométrie, mais vos abcisses et ordonnées sont plus que d'équerre..

J'ai beaucoup aimé beaucoup vraiment ..

(merci vous deux)

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
31 décembre 2018
  Publié: 17 juil 2007 à 07:05 Citer     Aller en bas de page

idem pour moi, je préférais l'algèbre
mais là c'est une réussite !!!

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17627 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 19 juil 2007 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup le fond et ces sonorités. Survolé ça peut paraitre 'lourd' mais en fait quand on lit ça coule tout simplement ... mais il reste encore quelque chose à la fin
Un tit gout d'inachevé je ne sais pas trop ...

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 21 juil 2007 à 17:05 Citer     Aller en bas de page

@bulle : ... étonnant non ? à deux... à marcher de travers... c'est un comble que d'être à la perpendiculaire.... (sans jeu de mots^^)
Merci.... et gros


@idem : pfff... te mets au défi de faire pareil en algèbre^^ Merci ...
Amitiés


@vinie : j'arriverai pas à dire quelque chose de plus que keep me.... Mais oui.... Mais qui sait.... ... ... l'est peut-être pas terminé
Merci....


et keep... bah euh... je crois aussi... que je t'ai déjà tout dit... enfin... sur celui-ci... Bisous Mam'zelle... et merci... pour toi et ces mélanges de mots...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 14 nov 2007 à 15:54 Citer     Aller en bas de page

un commentaire pour vous témoigner du plaisir que j ai pris à vous lire...on sent une vraie énergie de mise dans vos mots,qui rend la lecture franchement intéressante.
une réussite que cet écrit.
amitiés poétiques.
pyc.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
652 poèmes Liste
18574 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 21 nov 2007 à 16:25 Citer     Aller en bas de page


l'énergie... je sais pas... peut-être celle du désespoir^^... de ne pas aligner un mot suffisamment droit... tout seul...

Mais celui, on va dire qu'il était le reflet de notre perpendiculaire...^^

* se comprend tout seul quand il écrit ces mots ^^ *

En tout cas pour tes mots... pyc..

Vraiment

Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1738
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0339] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.