Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 16
12910 membres inscrits

Montréal: 20 juil 22:47:31
Paris: 21 juil 04:47:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Ephémères Mai 2017 : Silences :: Histoire sans paroles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
4478 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 9 mai à 02:34
Modifié:  9 mai à 05:24 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page


On esquisse bien des baisers
A fleur de peau et sans un mot ;
Gorge nouée
Ou bouche bée
Amoureux fou un brin
Idiot !

On ne dort plus à peine on dîne.
En rougissant à qui mieux mieux
On la frôle,
Prouesse intime !
On disserte du bout
Des yeux.

On est tout chose, on est là-bas…
A la voir ainsi qui chemine,
On voudrait dire
On ne peut pas
On balbutie et ça
Nous mine !

Et l’on se nourrit de silence
De retenue et de non-dit ;
De pudeur et
De déférence
Jusqu’au jour où elle nous
Sourit.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
7421 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 9 mai à 07:51 Citer     Aller en bas de page

Bien observé !

Merci à toi

  ISABELLE
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
3723 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 9 mai à 08:48 Citer     Aller en bas de page



Tu m'as fait revivre des situations...

  YD
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2780 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 9 mai à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Joliment décrit avec juste ce qu'il faut de valse hésitation
amicalement

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
141 poèmes Liste
3269 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 9 mai à 13:15 Citer     Aller en bas de page

Ah ... un vent de fraîcheur sur cet écrit ...
La timidité des premiers émois.

Puis un jour on découvre qu'en osant ... c'est quand même plus facile

J'ai beaucoup aimé.
Myo

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1985 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 9 mai à 16:15 Citer     Aller en bas de page

Ces silences à la fin ont le goût du bonheur.
Mais faut parfois ramer.
Merci à toi pour ce partage
Cidnos

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
4478 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 10 mai à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Maschoune , Y.D , Jean-Louis , Myo , Cidnos

Avec le recul ce ne sont que de bons souvenirs mais au moment de les vivre c’était une autre paire de manches !

Merci pour vos lectures

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
530 poèmes Liste
3017 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 10 mai à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Ah, le silence amoureux

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
243 poèmes Liste
2218 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 10 mai à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Silence on aime !

Et quelle belle histoire ...


Merci très silencieusement dit



marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
304 poèmes Liste
2980 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 11 mai à 01:18
Modifié:  11 mai à 01:19 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lacase,
c'est une histoire sans paroles qui me parle beaucoup.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
4478 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 12 mai à 01:31 Citer     Aller en bas de page

Odin , marchepascal , Pichardin
Content que ce petit texte vous parle
Merci pour vos commentaires

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
2541 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 12 mai à 11:30 Citer     Aller en bas de page

Hello L'Oncle,
ça me fait penser à une chanson russe "les soirs de Moscou"...dire ou ne pas dire...mais on finit par se comprendre mieux qu'en ...; -)
pour toi...


Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser (In Poésie)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1361 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 13 mai à 00:37 Citer     Aller en bas de page

Un pas en avant, un pas en arrière. Dire ou ne pas dire, voilà l'obsession.

Avec le temps j'ai appris à oser, en toutes circonstances. Mais j'ai connu ces affres-là.

Beau texte.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
1298 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 14 mai à 09:08 Citer     Aller en bas de page

Les mots sont parfois inutiles... et les silences éloquents ... Parfois les yeux entretiennent le dialogue tant souhaité et il suffit d'un signe pour qu'enfin les cordes vocales vibrent... le plus triste serait de rester perpétuellement dans le silence sans jamais oser un geste...si la parole est défaillante..
Merci pour le retour dans ces premiers émois

Amicalement
V

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
4478 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 19 mai à 01:03 Citer     Aller en bas de page

RiagalenArtem , In Poésie , Varh
Oui c'est certain qu'après le silence...
Mais ce sera sans doute me thème d'un prochain éphémère.
Merci à vous

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 207
Réponses: 14
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0299] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.