Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 41
Invisible : 0
Total : 42
· Tychilios
13150 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:13:30
Paris: 6 déc 10:13:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Ephémères Mai 2017 : Silences :: Du silence pour vivre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 10 mai 2017 à 10:43
Modifié:  2 mai 2018 à 14:43 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Nom du site



Photo personnelle



Avant
ce furent les éclairs, les tonnerres
prévisibles
les tempêtes de l’union
la chasse aux arcs-en-ciel
volages
la défaite des assomptions.

Tu n’étais pas un Napoléon
juste un homme sensible
avide de reconnaissance
et sincère par nécessité.

Les vides
dans les poches du cœur
la maladie de l’aparté
ont laissé entrevoir
dans le marécage
de ton cynisme boueux
l’être capable de voir
dans le noir
habile, quand imagine son futur.

Tu as su grimper
les montagnes du silence
et, maintenant
ta vie en solitude diffuse
l’écho de ta voix
qui atteint et émeut, nous, les autres.




  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 10 mai 2017 à 14:22 Citer     Aller en bas de page





Citation de ODIN
Bravo, on y pleure pas....



Il est vivant, en tout cas...


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 10 mai 2017 à 23:42 Citer     Aller en bas de page

Un beau portrait au plus proche des éléments naturels.
J'aime le calme qui ressort de ton texte

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 11 mai 2017 à 01:15 Citer     Aller en bas de page

La nature si noble nature, sa puissance et tes mots chère Lilia belle union ...



marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2768 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 11 mai 2017 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

J'ai trouvé ce texte émouvant ... bien écrit ... et j'ai perçu un hommage rendu à un Homme
Voilà ma perception.
J'ai aimé.
Christophe

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3350 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 12 mai 2017 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

"Les vides
dans les poches du cœur
la maladie de l’aparté
ont laissé entrevoir
dans le marécage
de ton cynisme boueux
l’être capable de voir
dans le noir
habile, quand imagine son futur.

Tu as su grimper
les montagnes du silence
et, maintenant
ta vie en solitude diffuse
l’écho de ta voix
qui atteint et émeut, nous, les autres."

Combien de temps encore pour grimper et le saisir, cet "improbable" futur ?
Je me poserai toujours cette question..soufflée par ton texte.
Baci my friend...


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 mai 2017 à 08:17
Modifié:  12 mai 2017 à 08:32 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Lacase
Un beau portrait au plus proche des éléments naturels.
J'aime le calme qui ressort de ton texte




Mon calme, le calme de mes mots est-ce son calme ?





Cher Marché, c'est vrai que la nature me donne toujours une main




lilia



Citation de Cidnos
J'ai trouvé ce texte émouvant ... bien écrit ... et j'ai perçu un hommage rendu à un Homme
Voilà ma perception.
J'ai aimé.
Christophe



C'est vrai que c'est un portrait, partiel; j'en ferai encore...
Merci pou l'aimer.


lilia


Citation de RiagalenArtem
"Les vides
dans les poches du cœur
la maladie de l’aparté
ont laissé entrevoir
dans le marécage
de ton cynisme boueux
l’être capable de voir
dans le noir
habile, quand imagine son futur.

Tu as su grimper
les montagnes du silence
et, maintenant
ta vie en solitude diffuse
l’écho de ta voix
qui atteint et émeut, nous, les autres."

Combien de temps encore pour grimper et le saisir, cet "improbable" futur ?
Je me poserai toujours cette question..soufflée par ton texte.
Baci my friend...



Savons-nous ce que nous attend, mon cher Regal ?
Nous pouvons feindre les brouillard d'une vie qui ne maintient pas toujours ses promesses et garantir notre souffle de gratitude n'importe ce que nous arrive, mais notre resilience peut -etre ne nous garantira pas le bonheur.
En meme temps, nous sommes ici, amis qui se se sont reconnus et qui se donnent la main.

Je t'embrasse.


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Cioran


Sa beauté m'est latine, et son verbe latin - sous sa jupe en satin désireuse - lancine ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
188 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2016
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 13 mai 2017 à 19:59 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 14 mai 2017 à 00:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Galatea,
la vie ne nous promet jamais rien mais elle nous permet d'exister.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 2 mai 2018 à 14:44 Citer     Aller en bas de page




Citation de Cioran
Moi aussi




Merci !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 2 mai 2018 à 14:46 Citer     Aller en bas de page



Citation de Pichardin
Bonjour Galatea,
la vie ne nous promet jamais rien mais elle nous permet d'exister.
Amicalement
Pichardin



D'accord avec toi ,cher Pichardin !



Amicalement

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 847
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0364] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.