Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 48
Invisibles : 2
Total : 56
· doux18 · Aude Doiderose · Joker · silence. · Balzak
Équipe de gestion
· Emme
13167 membres inscrits

Montréal: 22 août 07:49:10
Paris: 22 août 13:49:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: un ange veille Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 12 févr 2013 à 06:51
Modifié:  12 févr 2013 à 15:15 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Ayant passé la soixantaine
Il nous faut faire le bilan
Des années de fêtes et de peines
Mélange de joie et de tourments

Elle ne fut pas des plus faciles
Cette existence contradictoire
Qui nous fait cadeau de deux filles
Puis nous écrase de désespoir

Car un maudit jour de novembre
Le ciel assombrit notre vie
A l’évidence on dut se rendre
Notre enfant nous était reprise

Pourtant elle n’avait l’âge
De postuler au paradis
Le bon dieu commit un outrage
En rappelant l’enfant chérie

Depuis ce maudit jour d’hiver
Notre cœur est resté meurtri
Mais assise à la droite du père
Notre enfant nous pousse à la vie

Et depuis chaque jour qui passe
Elle est présente dans nos pensées
Quoique l’on dise quoique l’on fasse
Elle est toujours à nos cotés



Malgré la peine qui nous assaille
Nous avons tous deux poursuivi
La route qui n’est pas sans faille
Pour des cœurs à jamais meurtris

Bien des gens auraient lâché prise
Et jeter leurs vies aux orties
Sachant que la douleur attise
La souffrance et ses inepties

De concert avons parcouru
Tant de chemins semés d’embuches
Notre amour nous a secouru
Pour éviter que l’on trébuche

Depuis chaque levée du jour
Nos regards tournés vers le ciel
Celle que l’on aime pour toujours
Apparait dans un arc en ciel

Elle t’adresse ce doux message
Rempli d’affection et d’amour
« Maman tu es mère courage
Je veille sur toi la nuit le jour »

C’est le message que tendrement
Tu dois désormais écouter
La haut un bel ange avenant
Te protège pour l’éternité

  Le Kajoleur
alinus babiscus


Les être-anges poètes dévorent nos démons
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
311 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2012
Dernière connexion
4 décembre 2018
  Publié: 12 févr 2013 à 10:10 Citer     Aller en bas de page

Je suis certain que ce très beau poème a su s'élever jusqu'aux étoiles.

 
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 1er mai 2013 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Encore merci alinus babiscus ,pour votre appréciation réconfortante , et chaque jour que Dieu fait (si toutefois il existe,?? ) votre espoir est le mien.Le départ de cet enfant parti sans raison,( trop, très), tôt est un déchirement doublé d'un mystère :pourquoi elle???? . L’écriture de ce poème est une sorte d'exutoire .
C'est sans doute aussi à çà , que cela sert

  Le Kajoleur
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15535 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 août
  Publié: 27 mai 2013 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

un très beau poème
toute mes amitiés

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ikaro


Et j'y crois dur comme fer / C'est au bout du rouleau que j'échouerai sur de belles plages
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
525 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2011
Dernière connexion
10 mars
  Publié: 5 nov 2013 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Tes mots transpirent d'émotion...Courage.

 
l hetre a Théo
Impossible d'afficher l'image
je rejoindrai mes maitres en une derniere signature...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
864 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2004
Dernière connexion
7 avril 2016
  Publié: 8 nov 2013 à 08:26 Citer     Aller en bas de page

je comprends! moi qui ai aussi perdu un frère dans la fleur de l'âge combien il est difficile de "vivre avec" cette absence "présente chaque jour,oui moi aussi j'en ai fais un texte qui m'a aussi servi un peu d'exutoire.... courage

amitiés

patrice

  l hetre a Théo
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1098
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1688] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.