Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 1075
Invisible : 0
Total : 1081
· Hubix-Jeee · Aude Doiderose · GJL26 · Lucie Granville · AIMA
Équipe de gestion
· Catwoman
13177 membres inscrits

Montréal: 12 août 13:23:51
Paris: 12 août 19:23:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Jaune Doux de Citrons Amers Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 14 mars 2008 à 06:47
Modifié:  24 avr 2009 à 12:22 par pluriels
Citer     Aller en bas de page

JAUNE DOUX DE CITRONS AMERS




Ô Fabuleuse ! en plein la fleur
Oiseau dans un froufrou de lins
Et de cotons, blanc hasard d'un
Jaillissement aux yeux un pleur

L'entièreté d'un corps au coeur
Éclair ta jambe explose en lien
Proche dans l'air où là un sein
Se délivre aux sursauts fugueur

Ballet des mains tendre à figer
Le ciel en bleu tombé des verts
D'où les citrons pensent neiger

Lourd fraisil poudre à déranger
Bordant ta lèvre au centre amer
Que rompt jaune un citron mangé

Au crin pendu la graine en rang
Teinte en couleur l'ombre posée
Troublant collier quand l'alizé
Avive en blanc le bleu si grand

Tiédeur d'un flanc prépondérant
Couchés au vert nus peu bronzés
Le citronnier vient nous baiser
D'un parfum doux nous fulgurant

Soleil ici né aux fruits jaunes
À l'oeil un or là nous couronne



(Extrait de "Maracudjas" dans "PLURIELS")


* Il s'agit, ici en octosyllabes, d'un "poème en vers justifiés", forme de poésie dont tous les vers comportent le même nombre de lettres, signes ou intervalles.

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15511 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
10 août
  Publié: 14 mars 2008 à 07:08 Citer     Aller en bas de page

Non seulement, ce poème est très beau: par exemple:

"Ballet des mains tendre à figer
Le ciel en bleu tombé des verts
D'où les citrons pensent neiger..."

mais la performance de la présentation est magnifique et c'est ce qui m'a interpellé au début de ma lecture...
Alex

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
3 août
  Publié: 14 mars 2008 à 07:27 Citer     Aller en bas de page

C'est Melle Citron qui va être contente pour ce superbe poème

  Carpe diem...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 14 mars 2008 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

Jusqu'à l'harmonie des couleurs qui s'entrecoupent et se rejoignent d'un point à l'autre en nuances mouvantes... puis j'adore aussi les enjambements...

"Oiseau dans un froufrou de lins
Et de cotons, blanc hasard d'un
Jaillissement aux yeux un pleur"



Merci monsieur...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 14 mars 2008 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Comme Alex, j'aime le fond et la forme ! et surtout il n' y a rien d'amer à la lecture de ce poème !
amitiés serge

 
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 15 mars 2008 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Alphonse BLAISE: quelle belle musique tu me joues là!, un vrai violon magique de fée, sur valse lente, en plein ma neige de citrons.

Monsieur Naej (à l'envers...): ...et tout ces jaunes lui vont bien, robe de nuit au ciel du lit.

ptitebulle: ...pour mes couleurs que tu as enjambés, d'un seul bond, sur l'aérien de tes jambes légères.

sergio (toujours sans "fismodi"): ...pour cette amer sur tes lèvres et tout le reste.

poeteric: Bienvenue sur LPDP et désolé pour ton chocolat (bien que le goût du citron lui va très bien).

Le style télégraphique vient du rythme musical et sonore que j'ai voulu donner à ce poème pour intensifier la lenteur de ce moment d'amour sous l'ombrelle du citronnier de la chambre aux fruits lourds et pendants où se perd et se fixe mon regard amoureux. Suite en MP.


A tous les 4, mes Grands Pluriels (de nuit) et mes Merci (du coeur) et mes Amitiés (en couleurs, comme il se doit) et ...quelques citrons (jolis) doux et jaunes pour un punch (de dimanche)..

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2056
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La fin des crépuscules (Tristes)
Auteur : Le Hérisson
Le désordre du monde (Tristes)
Auteur : Mariesarah
Un peu trop loin (Tristes)
Auteur : Tilou8897
Les mots (Autres)
Auteur : Ellea Lee
Effacer une étoile (Autres)
Auteur : dav
Ennéa-tourbillon (arc-en-cercle) (Amour)
Auteur : Andjik
Nuits et Pas (les colères)* (Autres)
Auteur : Eleven
Les gerçures de l'aube (Autres)
Auteur : Tilou8897
Matin d'hiver (Tristes)
Auteur : Ovale lune
ne m'ignorez pas (Poèmes par thèmes)
Auteur : angetine au sol
Le silence ne s’entend qu’à travers les attentes (Poèmes par thèmes)
Auteur : cartouche
Le ciel se parme (Tristes)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0222] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.