Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 44
· Tychilios
Équipe de gestion
· Lilania
13153 membres inscrits

Montréal: 8 déc 01:30:43
Paris: 8 déc 07:30:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Glissements Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 7 mars 2011 à 12:23
Modifié:  8 mai 2015 à 13:31 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Don't Dream It's Over
Nom du site



Tes bras rassurants délimitent
notre périmètre de chair
notre médina

Nos yeux cherchent les signes
qui nous font indispensables
nous de l’autre le complément

Relaxée
Je fais avec mes doigts
sereins scribouilles
sur ton dos
tes épaules

Nos mots coulent
se mélangent
comme une eau cristalline
sans obstacles qui flue
dans son *alveo naturel

Après le déluge
les éboulements dramatiques
d’hier
les hirondelles
apparemment ignares
gazouillent rassemblées
sur le micocoulier
à l'est du rocher

Souffle encore le vent
et les branches nouvelles des oliviers
s‘agitent
petits moulins argentés
sous un soleil encore timide

Et moi aussi j’aimerais
être nature envoûtante
qui oublie vite
nonchalante



*lit du fleuve

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 7 mars 2011 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Et moi aussi j’aimerais
être nature envoûtante
qui oublie vite
nonchalante J'adore !

Un plaisir de lecture, comme toujours...
Amitiés

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 8 mars 2011 à 10:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de caecilia
une belle fusion dans cette union
les hirondelles ont bien de la chance d'être ignares
leurs gazouillis annoncent le printemps ....la saison des amours ,non?
Amitiés
Cécile



L'amour il est là tout le temps avec ces nuages de passage ...les hirondelles sont de retour...
Merci chère amie des mots !





Citation de Bernylys
Mettre la citation ici


Et moi aussi j’aimerais
être nature envoûtante
qui oublie vite
nonchalante J'adore !

Un plaisir de lecture, comme toujours...
Amitiés


Merci pour apprécier , souvent , mes inspirations. Vraiment touchée par tes mots.


Amicalement
lilia






  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1606
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0241] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.