Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 425
Invisible : 0
Total : 426
· monthery
13158 membres inscrits

Montréal: 3 avr 00:29:54
Paris: 3 avr 06:29:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Alors, j'ai suivi cette idée... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4584 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 15 déc 2012 à 04:49 Citer     Aller en bas de page




J' me suis réveillé un matin
Avec un rêve, de beaux demains
Alors, j'ai suivi cette idée
Qu'ici ma vie, est terminée...

Sans un mot, sans un seul regard
Pour c' qui a construit mon histoire
Tourné le dos, sans dire adieu
A ceux qui m'ont, aimé un peu...

Il n'y a rien sur ce chemin
Personne qui me tende la main
Je devrais bien, faire demi-tour
J'ai du m' tromper à un carr'four...

Je passe mes jours à chercher
Un coin pour dormir, sans trembler
Le temps passe si tristement
Mais il est trop tard, maintenant...

Le soleil ne me sourit pas
Comme dans mes espoirs, d'autrefois
Il fait si froid, je sens mon coeur
Qui ne bat plus, c'est juste un leurre...

Ils m'ont sur'ment, tous oublié
Tant pis pour moi, j' vais pas pleurer
Mais j' me souviens, encore si bien
Des bras de ma mère, des câlins...

Je suis parti si loin déjà
J'ai peur, mais j' me retourne pas
Il faudra bien que ça me mène
J' sais pas où mais, vers l'oxygène...

Mais si un jour, toi le passant
Tu me trouves au bord du néant
Tu lui diras, que je voulais
Pas lui faire mal... Juste rêver...

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 15 déc 2012 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

je retrouve, même dans un texte triste, ta plume si sensible et humaine qui a toujours su me toucher, me marquer profondément...tu as quelque chose de particulier dans tes vers, et je ne me lasse pas de les parcourir !

"Il n'y a rien sur ce chemin
Personne qui me tende la main"

sur le mien de chemin, il y a eu heureusement des mains tendues, dont la tienne, et crois-moi, ça m'apporte toujours beaucoup de bonheur...Merci, chère Anna !
amitiés très sincères.
pyc.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
472 poèmes Liste
22503 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 15 déc 2012 à 05:12 Citer     Aller en bas de page

NANA, c'est superbe ce poème, le dernier quatrain me parle terriblement.
En ce qui te concerne, à part l'amour que tu as eu la chance de trouver et ce qui me rend heureuse pour toi, je suis là moi aussi pour te tenir la main, tout comme beaucoup d'entre nous qui t'aimons bien.
Un poème qui donne des frissons mais qui fait vibrer les coeurs.
Gros bisous NANA.
On t'aime
ODE source

  OM
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 16 déc 2012 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Anna, je rejoins les autres commentaires et c'est toujours avec plaisir et émotion que je te lis.

Bon dimanche.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4584 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 18 déc 2012 à 09:30 Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves, Mon Ode Source, Berny, Joy...
Merci de vous être arrêtés sous ces lignes... Juste l'idée que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, mais que l'on s'en aperçoit quelquefois, un peu tard...

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
aeligwen


toujours avec le coeur ainsi est ma devise ainsi est mon chemin.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
16 mars 2006
Dernière connexion
31 mars 2019
  Publié: 14 jan 2013 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

nous sommes tous d'étranges comètes, on passe sans maîtriser les effets de nos apparitions dans la vie d'autrui, parfois sans décider de notre propre trajectoire.
j ai aimé ma lecture
amicalement aeligwen

  je vous porte dans mon coeur
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4584 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 23 jan 2013 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de aeligwen
nous sommes tous d'étranges comètes, on passe sans maîtriser les effets de nos apparitions dans la vie d'autrui, parfois sans décider de notre propre trajectoire.
j ai aimé ma lecture
amicalement aeligwen





Merci pour ces mots aeligwen

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1474
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La rose nous irons cueillir...( Triolets ) (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Ô de Gamme (Autres)
Auteur : SienKieWicz
Les dompteurs de serpents ... (Amour)
Auteur : bekrimation
Coup de blues... (Tristes)
Auteur : Anna Couleur
A-t-on le temps ?! ( Bernylys & Lastexit ) (Collectifs)
Auteur : lastexit
Sur le chemin des écoliers... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Depression du grand arbre au millieu du jardin (Tristes)
Auteur : Mr Barnabooth
Tout simplement (Tristes)
Auteur : clovis67
(Tristes)
Auteur :
Pour Alyssia...partie trop tôt... (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Plaies de Paix (Textes d'opinion)
Auteur : ecrinf
Le bonheur d'écrire (Amitié)
Auteur : josette
C'était en juin et j'ai eu froid ! (Tristes)
Auteur : Cookiss
Ode à ma vie (Autres)
Auteur : josette
Un Orchestre Irlandais Sans Gu'irlande (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline

 

 
Cette page a été générée en [0,0345] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.