Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 247
Invisible : 0
Total : 247
13150 membres inscrits

Montréal: 31 mars 22:18:42
Paris: 1er avr 04:18:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Tache noire sur ciel bleu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
624 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
5 novembre 2019
  Publié: 3 mai 2013 à 12:42 Citer     Aller en bas de page


C'est un monde sans nom
qui vient à mon esprit
lorsqu'ici devient lourd
et signe à l'incompris.

Si nos pas ne collaient plus
et s'ils n'avaient pas dû se trouver.
Si chaque route était perdue
et si l'on n'avait pas dû les traverser.

Je ne regrette rien,
j'en veux encore
mais dans ce corps
tout ta,
tout tes,
tout ton
me pleure.

Je ne sais si j'ai su
ce que l'on devait
ceux que l'on était
ce qu'on se devait

Y a du coton sur ta peaux nue
qui vient se cogner sur notre passé.
Tout ça, ce tout, ça en est trop
c'est même plus nous sur les photos.

Je ne regrette rien,
j'en veux encore
mais dans ce décor
tout ça,
tout ses,
tout son
m'écoeure.

Arrache le papier peint,
décolle enfin mon coeur.
Attrape au vol quelques plumes
un peu jolies, un peu choisies.

Il te faudra partir pour m'ailer mieux.

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 3 mai 2013 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème... plein de mélancolie et de nostalgie...
et le dernier vers est très beau...
"Il te faudra partir pour m'ailer mieux."



  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 3 mai 2013 à 16:44 Citer     Aller en bas de page

(elle est belle, ta voix, un peu cassée, mais belle)

  Ava
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
7 décembre 2019
  Publié: 3 mai 2013 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

l'émotion est palpable comme un soupir, merci pour ça.

 
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 4 mai 2013 à 01:42 Citer     Aller en bas de page

Une lecture apprécié, un beau poème....
Amicalement,
Ludo.

  Ludothum.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5303 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 4 mai 2013 à 02:39 Citer     Aller en bas de page

Le temps d'une seule lecture ce matin.
Joli texte d'une belle voix (comme le dit Lily) un peu cassée sur le fil de l'émotion.
Merci pour le partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16140 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 17 mai 2013 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

une superbe émotion, une plume en or

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
624 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
5 novembre 2019
  Publié: 17 mai 2013 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos passages ici.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 613
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0323] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.