Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 388
Invisible : 0
Total : 388
13574 membres inscrits

Montréal: 28 sept 08:55:47
Paris: 28 sept 14:55:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tu m'avais dit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 3 mai 2008 à 12:55 Citer     Aller en bas de page




Passent les jours aux heures trop longues
Qui jettent l’attente au lendemain

Pourtant tu m’avais dit
Laissons-nous bercer par le temps
Comme un fruit
Par le soleil et le vent
Rêvons à nous épuiser
A l’extrême désir
Des mots dits et écrits

Tu m’avais dit
Je t’aime à perdre l’âme
A la tienne je la donne
A toi je l’abandonne
Prends la dans tes voyages
Promène la sur tes mots
Pose la dans ton cœur

Tu m’avais dit
Raconte-moi tes voyages
Imprimés des chemins
Qui conduisent à l’amour
Rions de nos silences
Taisons nos errances
Enivrons nous de vie

Tu m’avais dit
Laissons le temps nous bercer

Passent les heures au milieu du silence
Qui jette ma vie dans l’errance

Passent les nuits aux heures trop longues
A attendre le jour…

 
emoyaya


Qu'importe le temps, qu'emporte le vent, mieux vaut ton absence que ton indifférence -Serge gainsbou
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
4 février 2008
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 3 mai 2008 à 13:35
Modifié:  3 mai 2008 à 13:35 par emoyaya
Citer     Aller en bas de page

Ce poème fait rêver, les mots s'accorder parfaitement.
Magnifique, vraiment.

amicalement

-Yaya-

  Femme de ménage n'est pas un pléonasme!
stefcri27
Impossible d'afficher l'image
Deux coeurs unis pour le même bonheur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
3 mai 2008
Dernière connexion
29 mai 2008
  Publié: 3 mai 2008 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Touchant, profond, un poème qui m'a émue.

Vraiment magnifique, bonne continuation

  Steph
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 3 mai 2008 à 14:03 Citer     Aller en bas de page

Encore une poésie délicieuse de ta part mon poète ... j'aime beaucoup tes mots ... ils résonnent forts ... très forts.

Poétiquement, ton lecteur

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 3 mai 2008 à 16:48 Citer     Aller en bas de page

C'est une réelle tristesse que je lis dans ton poeme, des mots pour des maux liberateurs, j'aime bien meme si c'est un peu triste


Mystic

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 3 mai 2008 à 17:00 Citer     Aller en bas de page

Un beau texte d'amour avec tellement de nostalgie et de regrets...
Alex

 
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
20 août
  Publié: 3 mai 2008 à 17:27
Modifié:  4 mai 2008 à 04:39 par colline
Citer     Aller en bas de page

Les femmes et le mensonge... on pourrait en écrire des romans... Mais un homme averti en vaut deux...

  Carpe diem...
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2348 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 3 mai 2008 à 21:11 Citer     Aller en bas de page


,,,,,,,,,,,,C'est touchant et triste...Serge

MAIS LA VIE CONTINUE !!!

Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 5 mai 2008 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

très beaux ces vers si triste

toute mon amitié Serge

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 5 mai 2008 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

De la beauté dans une tristesse nostalgique.
Pourtant il est bon de prendre le tps et de profiter...
Si seulement.............
Cathy

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 5 mai 2008 à 19:47 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ce poème qui me rappelle les mêmes promesses. Ne fais pas comme moi ouvre ton coeur afin d'aimer à nouveau. Amitié. Nicole tendresse. Bravo pour ce poème très émotif....

  Nicole chaput. *Okana *...
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 6 mai 2008 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

@ emoyaya : merci d'avoir aimé.

@ ristretto : oh oui, tjs garder le coeur ouvert !

@ stefcri27 : une émotion partagée ! merci

@ Hassan : tes visites me sont salvatrices !

@ Jacques : oui Jacques, l'espoir...

@ dominique : merci d'avoir aimé

@ Mystic : merci pour ta fidélité

@ Alex : l'amour... c'est bien difficile... !

@ Jean : quelques fois nous nous mentons aussi à nous même... ne crois-tu pas ?

@ Saldday : MAIS LA VIE CONTINUE !!!

@ marion : j'ai profité que tu sois pas là pour publier un truc un peu triste... mais il y a de l'espoir !!

@ james : tristesse quand tu nous tiens... mais je me débats, elle lâche prise !

@ Cathy : oui... si seulement....

@ Nicole : l'émotion, tout pour l'émotion oui !

@ Kiona : j'aimerais aussi avoir une baguette magique... et...

Merci à tous de vos messages. Bises affectueuses



 
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1659 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 6 mai 2008 à 09:55 Citer     Aller en bas de page



Toutes ses promesses sous le drap de l'intimité...
Et puis voilà, un jour le lit de l'amour se défait...
Et ce vide ressenti...


Courage!


Marie.

  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
2513 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 7 mai 2008 à 01:52 Citer     Aller en bas de page

@ JB : Vive le printemps ! ... générateur d'illusions ! merci de ta visite. Bizzz

@ Marie : Merci de ton commentaire... l'amour qui se défait comme le drap au moment de l'amour !

Merci de vos messages

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1847
Réponses: 13
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

N'oublie pas... (Amour)
Auteur : Serge

 

 
Cette page a été générée en [0,0352] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.