Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 108
Invisible : 0
Total : 108
13108 membres inscrits

Montréal: 14 nov 00:05:31
Paris: 14 nov 06:05:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Dans le désert depuis trois jours.... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 18 mars 2013 à 11:59
Modifié:  19 mars 2013 à 16:06 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Dans le désert depuis 3 jours...

le coyote s'est endormi dans mon chapeau de paille
à la place du lapin,
le serpent a embrassé la pointe de mes bottes en python.
La Cadillac fume sur le bas-côté,
les clefs pendent à côté du volant
comme les couilles d'un eunuque
et j'ai tellement soif
que je boirais mes larmes
si elle me faisait pleurer...

Mais,
elle pose sa tête sur ma poitrine
et son rêve et mon cœur se percutent
comme deux buffles hargneux.

Elle a un lasso
tatoué sur l'épaule
et je commence à saigner
par la pointe de ses cheveux
Elle s'est endormie
la tête sur ma poitrine
et j'entendais son rêve et mon cœur
se heurter encore
comme deux buffles hargneux
et mon cœur a recommencé à saigner
par la pointe de ses cheveux
alors que son soupir chevauche
le cheval blessé de ma respiration...

Tu as pris un morceau de soleil
avec la main de tes yeux
comme une eau en or
dans la paume de la main d'un rivage.

Aucun pont ne franchit,
le lit de cette rivière.
Nous en étions à nous noyer
dans un éclat qui s'éparpille
formant un halo
prouvant nos ombres
sans leur donner un sens...

J'ai acheté un timbre
en feuille morte
et j'ai marché un peu dans l'automne
tes semelles criaient dans la boue
ce que la nuit voulait entendre
j'ai écrit quelques mots
sur l’échine d'un dragon de brume
ils contenaient autant de vérités que de chagrins.

La lune a tenté sa chance,
une jolie mélancolie,
le sein de la chance
dans un linceul en velours
qui s'ouvre sur l'aurore
et ton visage tentait d'apparaître
comme un accident
quand la lumière tombe dans l'eau
dans un silence électrique
et que l’œil du poisson mort reflète
la lueur venimeuse d'une illusion.

Il y a tellement de fantômes
et si peu de corps autour...

qu'est ce que ça veut dire ?

trop de chaînes et pas assez d'amour ?
J'ai bien mon idée là-dessus.
Voilà,
le soleil tombe derrière le croque-mort
l'ombre chinoise de la misère
est un samouraï sanguinaire.

Je regarde mon flingue,
ce théorème limpide
que mes doigts apprennent par cœur
et tu soupires sur moi
aussi jolie qu'une balle perdue
dans le ventre d'un épouvantail en guimauve
mais la camarde vient de te montrer le chemin
et tu danses dans l'eau du moulin
et ta paupière frémit
et mon cœur n'arrive pas à lui prouver le contraire...

Dans le désert depuis trois jours.
Où deux buffles sont morts.


 
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 18 mars 2013 à 15:47
Modifié:  18 mars 2013 à 15:50 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page

BLACKOUT - THE HΛCKER



.`•.¸.•´… ♪♪♪mandrinmodern ♪♪….

Celui-ci est plus perceptible dans la tristesse... Pour moi, car tu fais tout aussi pour nous distraire aussi

[☮ [THE HΛCKER] ◂▸
..........................]



HΛ - TIME HΛS CHNΛGED


Production©ΛBI-P
Des rêves mécaniques pour une mélodie en sous-sol


  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 19 mars 2013 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

J'ai soif...

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 26 avr 2013 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Monsieur est content.
Monsieur glousse comme une bulle de savon sous une aisselle de clochard.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 760
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0306] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.