Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 757
Invisible : 0
Total : 760
· Flora Lynn · Argynne Aphrodite · ori
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 18:43:56
Paris: 28 févr 00:43:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La fin des Maux. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rose Eternel.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
287 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2011
Dernière connexion
9 janvier 2014
  Publié: 27 avr 2013 à 07:15
Modifié:  29 avr 2013 à 15:18 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Je me sens comme les flocons ce matin
Qui tombent par ma fenêtre
On a lâché ma main
Je n’arrive plus à reconnaître
Le vrai du faux
J’aimerais être là-haut

Je suis perdue sur le chemin de la vie
Je n’ai plus de rêves et d’envie
Le sang coule et ma tête est engourdie
Je n’ai plus ce sourire, ni d’amis

Mes dernières forces viennent de m’abandonner
Tout espoir m’a quittée
Je suis seule dans cette immensité
Seule face à la vérité

Les gens ont toujours de belles paroles
Mais elles sont souvent vides…
A quoi ressemblerait ce monde si je l’avais quitté
Si depuis tout ce temps j’avais renoncé

J’aimerais une dernière fois
Sentir le soleil sur mon visage
Le vent dans mon cou
Et les oiseaux chanter

Mais le temps passe
Et je suis bien lasse
Je n’ai plus la force de me battre
Le courage de combattre

J’ai baissé les bras
Rendu mes armes

Les larmes qui coulent sur mes joues
Sont pires qu’une lame d’acier
Chaque martellement de mon cœur
Et la pire des douleurs

Mon existence est une succession d’échecs
Dont aucun ne me rend plus forte
Peu à peu je me consume
Me noyant dans cette brume

 
Autrefois

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
2 octobre 2011
Dernière connexion
21 juin 2017
  Publié: 27 avr 2013 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème. J'ai beaucoup aimé le rythme vraiment fluide qui permet presque une libre appréciation du tempo qui s'accorde le mieux à ton poème tout en ayant des petits indices de celui le plus approprié, celui que tu as utilisé peut être ?
Pour en revenir à ce que tu dis dans ton poème, je te dirai qu'on l'on subit tous des échecs mais qu'il ne faut pas s'y arrêter et au contraire les prendre comme des expériences de la vie. Même si c'est dur, cela grandira toujours plus que des moments de bonheur, à mon humble avis, puisque les échecs nous font mal nous voudrions ne plus en subir. Les moments tristes sont pénibles je suis entièrement d'accord avec toi mais ils ne nous permettraient pas de savourer les moments de bonheur. Même si cela à un moment de sa vie, ce font plus rare, dis toi simplement qu'il reviendront et sûrement au moment ou tu t'y attendras le moins. Relèves la tête et ne baisses jamais les bras, la vie n'est pas facile je te l'accorde mais c'est ça qui en fait une sacrée aventure, qui en vaut vraiment le coup.
Encore une fois, très beau poème qui ne m'a pas laissé indifférent.

Amicalement, Bastien.

 
Rose Eternel.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
287 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2011
Dernière connexion
9 janvier 2014
  Publié: 27 avr 2013 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Cher Bastien...
Quel long commentaire ! Je suis touché que ce poème t'est plus !
En effet je traverse un moment difficile, ou celle l'écriture arrive un peu à calmer le jeu. Poser ses pensées sur un bout de papier ça ne fait pas de mal parfois...
Merci pour ton message d'espoir, tu es surement un beau rayon de soleil dans ce ciel de tourment ! Je vais essayer d'appliquer ce que tu me dis, même si je ne promets rien... Car à trop abuser des gens, on fini par les détruire...

Mes amitiés sincères
Rose.

 
sweetmelody
Impossible d'afficher l'image
Toujours aller de l'avant
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
133 commentaires
Membre depuis
15 janvier 2013
Dernière connexion
25 août 2015
  Publié: 27 avr 2013 à 16:14 Citer     Aller en bas de page

Quelle douleur et cri qui me touchent et se révèlent si souvent en cette saison sur les poésies que je lis!
Garde courage Rose! Le sourire reviendra sur tes lèvres!


Amitiés

Swwetmelody

  La symphonie est dans mon coeur
Rose Eternel.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
287 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2011
Dernière connexion
9 janvier 2014
  Publié: 28 avr 2013 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

sweetmelody,
Merci pour ton passage entre mes lignes...

Amitiés Rose.

 
lalaulau


On ne voit bien qu'avec le coeur...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
355 commentaires
Membre depuis
23 juin 2007
Dernière connexion
29 novembre 2019
  Publié: 29 avr 2013 à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Que dire ?
Je suis scotchée devant tant de douleur. Tant de douleur parfaitement exprimé sur papier. Tant de douleur pour être passé par la également. Quand on a l'impression qu'on a beau essayer et vouloir bouger, rien ne bouge justement.
"Les gens ont toujours de belles paroles
Mais elles sont souvent vides…"

Tes mots sur tes maux sont beaux, on comprend tout à fait cet appel à l'aide. Quelque chose, quelqu'un, saura j'espère te réconforter avec des paroles, un sourire.
On dit des fois que tant qu'on tombe, c'est justement qu'on est pas mort. Et que tant qu'on est pas mort, tout est possible.

En attendant bravo pour ce poème.

  Retrouvez-moi également sur le Héron !
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
3947 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
5 février
  Publié: 2 mai 2013 à 01:07 Citer     Aller en bas de page



C'est une douleur si amère, si pleine de griffures

Que notre coeur se blesse à cette lecture...

Que dire ? Un mot ? Un réconfort ?

La plume seule sait dans son tracé dire le soulagement.
.....et le lecteur lui sait que ce partage..
.....lui aussi, un jour; en aura besoin....


L'hommage va à cette plume qui délivre....au sens vrai et figuré....




  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 771
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0456] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.