Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
· Sol_M
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:24:29
Paris: 22 sept 06:24:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Mes yeux continuent de te décolleter Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 7 juin 2013 à 15:56
Modifié:  9 juin 2013 à 08:09 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Quelque part est de sexe féminin
comme malentendu et circonstance
il y a leur cliquetis dans le sac à main
entre ton portable et ses appels en absence

et toujours est une pioche matinale
pourquoi tes yeux en plastique
de poupée prostrée en papier journal
se courbent comme une arrosoir psychiatrique

il y a une minuscule boule de tissu
recroquevillée à la pointe de ton pied
qui contient les braises de la moitié de ton cul
et les flashes rauques du monde entier

tu tentes encore d'élucider les mystères logiques
et mes yeux continuent de te décolleter
mais tout les deltas seront amnésiques
dès lors que les fleuves seront nos baisers...

bracelets de fines algues ondulantes
aux chevilles cabrées des mangroves
et pour seule ronce étincelante
un saurien où la lune oblique se love

voilà ce qu'est l'endroit
où nous nous endormirons
c'est pas très malin de planquer
des souvenirs dans la poche de bientôt


la main encore échevelée de sa fuite
le cœur articulé de sa nuque frissonne
sa tête s'ébroue de joyeuses truites
mais aucun de ses éclairs ne se donne

voilà ce qu'est l'endroit
où nous nous éveillerons
où flotte ta chemise de proie
y rampe ma cravate aileron

je veux me noyer sous tes nages
par le hublot tu vois que nous perdons pieds
le cygne élégant de ton œsophage
glisse en silence vers mes vulgaires extrémités...

 
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 8 juin 2013 à 05:41 Citer     Aller en bas de page

J'aime, j'adhère, toujours de beaux textes...
Merci,
Ludo.

  Ludothum.
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 10 juin 2013 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Merci.
Considère ce texte a présent comme ton ami.

mandrinmodern

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 619
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0196] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.