Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 22
· Andesine
13086 membres inscrits

Montréal: 20 juin 19:43:32
Paris: 21 juin 01:43:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2017 (semaine 7) : "Chambre avec vue" :: Si Tu viens avec Moi… Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 18 août 2017 à 13:48
Modifié:  19 août 2017 à 05:21 par Emme
Citer     Aller en bas de page






Si Tu viens avec Moi…

En tunnel de Vie
Cri coi en corps
Féroce et tombe le hâle
Au tréfonds d’un roc
Tout petit… minuscule
Roc d’éther tombal
Tout cela tombait bien/mal

Et le mâle prit
En otage la mansarde

(Dichotomie)

Je ne vis rien sauf
Une vie sur lit mort
Enlisé en cette couche
Ma vue dé-focalisée
Et moi… je ne savais plus
Qui j’étais ni même
Si j’étais encore là-bas
Dans l’antre draconienne
De cette mansarde

Et puis… j’étais quoi ?

(Une voix)

Tu étais muet et sidéré
Convulsé parmi les vendus
Les cons qui s’adorent
Et s’amusent
À tronquer la Loi

C’est l’obsession du
Loisir de possession
Et la démence des
Bâtisseurs de cloisons

Tu étais à lui…
- Satyre de tes jours -
Et pour lui sa figurine
De chiffons font font…
- Annelle -
Les p’tits mômes Marionnettes

(Une seconde voie)

Mais si Tu viens avec Moi
Nous calcinerons à ton bûcher
Tous les Trônes de Ferrailles
Tous ces crétins d’aristocrates
Aux airs de conquistadors

Qui font défont les amendements
De la pointe de leurs épées aiguisées
Sanguinolentes complices du vice
Et cela à la guise du quémandeur

*

« Quel est ton souhait le plus cher ? »
Sans une once d’hésitation il me répondit
« Une chambre où je pourrai voir l’Horizon
Se mettre debout ! »
« C’est dit ! Tu l’auras »

Il me tendit sa main…
Et je vis en ses yeux rubis
L’espérance dont il m’honorait






  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 22 août 2017 à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Très touchée... merci Hubix !

Amitiés réciproques...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21682 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 22 août 2017 à 10:01 Citer     Aller en bas de page

Un voyage à faire, plein de surprises, on peut aimer
Merci SAPHARIEL pour ce surprenant poème
ODE 31 - 17

  OM
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 2 sept 2017 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

C'est moi qui te remercie Ode...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 374
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0447] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.