Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 11
· naroic
13078 membres inscrits

Montréal: 25 mai 21:59:00
Paris: 26 mai 03:59:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2017 (semaine 7) : "Chambre avec vue" :: Rendez-vous galant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
347 poèmes Liste
3597 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 20 août 2017 à 14:58
Modifié:  21 août 2017 à 01:20 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Rendez-vous galant

Une chambre avec vue sur un cimetière,
Nous avions eu mieux comme panorama.
Pour nous, c'était vraiment une première ;
De quoi gâcher notre soirée sans pyjama.

Pour un rendez-vous galant, c'était limite.
De plus, à la proximité de ce lieu de repos
S'ajoutait un lit bancal bouffé aux mites
Et des draps usés qui grattaient la peau.

Nos ébats manquèrent de réelle conviction,
C'est sûr, l'environnement en fut la cause.
Et même avec la meilleure des intentions
Nous n'avions plus trop la tête à la chose.

Ce qu'il faut retenir de cette expérience,
C'est que choisir l'alcôve reste essentiel
Sous peine de vite plomber l'ambiance
Et de ne pas connaitre le septième ciel.

Pichardin

  Pichardin
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
10996 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 20 août 2017 à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Hi hi hi ça sent le vécu

Nan pas drôle je sais ...

Merci à toi, toujours un réel plaisir de te lire

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
21627 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 21 août 2017 à 10:36
Modifié:  21 août 2017 à 10:37 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Pauvre PICHARDIN, tu as fait ton sacerdoce devant cet endroit " ça sert d'os " remarque bien que tu n'étais pas gêné par le bruit.
Tu t'es rattrapé depuis je présume.
Un beau conte des mille et une nuits.
Bises amicales ODE 31 - 17
Chambre sur vue, tu nous chambres un peu...Farceur, tu as le " vers galant " mais tu restes le roi

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 21 août 2017 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Pour connaître le septième ciel, il faut en connaître des petites morts. La chambre n'était peut-être pas le lieu idéal pour ça. M'enfin... les cimetières... faut aimer. hi hi hi Merci Pichardin, pour ce croustillant partage.

 
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
573 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
4 octobre 2018
  Publié: 22 août 2017 à 02:44 Citer     Aller en bas de page


Excellent ! Merci pour le sourire

 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
1776 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 29 août 2017 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir PICHARDIN

Toujours beaucoup d'humour.
J'ai lu ton poème avec le sourire...
Conquise par cette chambre avec vue
On ne peut plus tranquille....
Bisous
MUSCADE




  MUSCADE
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
347 poèmes Liste
3597 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 7 déc 2017 à 10:56 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jicé,
merci d'être venu déposer un gentil commentaire.

Bonsoir Isabelle,
merci à toi également, fidèle lectrice.

Bonsoir Ode,
ça aurait pu tourner au conte des mille et un cauchemars, j'ai toujours autant de plaisir à lire des commentaires inspirés.

Bonsoir Jean Claude,
parait il qu'il s'en passe de drôles, la nuit, dans les cimetières mais très peu pour moi, je n'irais jamais le vérifier.

Bonsoir Danalore,
merci pour ton gentil commentaire.

Bonsoir MUSCADE,
les chambres tranquilles ne sont pas toujours les plus ... apaisantes.

Amicalement à vous
Pichardin

  Pichardin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 455
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0371] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.