Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 21
· josette
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:18:05
Paris: 22 sept 06:18:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le chromosome des couteaux. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 13 août 2013 à 14:31
Modifié:  26 août 2013 à 12:01 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Le chromosome d'un couteau
est la mélancolie des plaies.

Partout,
je me sens nulle part,
il n'y a rien à faire,
et si quelqu'un me trouve quelque part
j'y serai,
sans rien pouvoir y faire.

Mon ange dort,
sa chemise entrouverte.

À l'intérieur,
le crépuscule serre dans son poing une averse
une vive écaille où les ruisseaux se versent,
et une racine ondulante s'en échappe
la couleuvre du conte-courant
qui rampe comme un mensonge sur une lèvre.

Elle a
deux oreilles d'éléphant rose en dentelles
accrochées à ses omoplates,
qui tiennent avec un lacet en cuir
pourpre et mauve,
volé à la balançoire
où mon cœur se balance.

Elle a
brodé sur ses joues,
des jonques chavirées,
des coffres à jouets
et elle endort soixante enfants
toutes les minutes
que la pendule exaspère.

pourtant je me sens nulle part
il n'y a rien a faire
et que quelqu'un quelque part
en ai quelque chose a faire
est l'endroit d'où je tombe
est le lieu où je sombre...

Elle dort
avec près de sa paupière
une étagère et de la poussière
et ça doit être un souvenir
que le passé déglutit
sans pouvoir en incriminer l'ivresse.

elle s'éveille
et je lui parle de l'homme que j'ai rencontré
celui qui peint le col des orchidées
puis leur vole leur tête
pour les verser dans la bouteille d'eau de pluie
que le ciel d'orage brise
d'un hurlement parfumé,

Et elle sourit
et son sourire est nu
alors elle me laisse y entrer
et je suis encore nulle part
mais mon sang me traîne
là où je n'ai plus qu'à mourir
avec ma tête d'orchidée.



 
wampa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
2 juin 2013
Dernière connexion
4 février 2018
  Publié: 14 août 2013 à 06:21 Citer     Aller en bas de page

quel talent
superbe

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 14 août 2013 à 10:01 Citer     Aller en bas de page

Merci.
Le talent est une chose immense.
L'Atlantide inondé de champagne avec des dauphins roses.
mandrinmodern

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 15 août 2013 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

Moi je cool !

 
Lilu

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
624 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2009
Dernière connexion
9 mars
  Publié: 18 août 2013 à 07:13 Citer     Aller en bas de page

Je l'aime beaucoup celui ci.

Merci

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 20 août 2013 à 12:41 Citer     Aller en bas de page

Celui-ci vous remercie.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1117
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0689] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.