Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 686
Invisible : 0
Total : 688
· Elodie Daraut · Zoubery
13168 membres inscrits

Montréal: 13 déc 17:15:43
Paris: 13 déc 23:15:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Dans le jeu de l'oie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 3 déc 2011 à 12:51
Modifié:  4 déc 2011 à 04:46 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

On peut partir de la même case départ avec d'autres vivants et, comme dans le jeu de l’oie, suivre chacun son parcours personnel, fait des hasards et de choix et sauter complètement des traits du chemin, avant de s'arrêter sur la case finale.

Moi, je connais combien de ce monde? Je me demandais ce matin, en traversant la grande ville et voyant pour la première fois d'autres avenues, des situations quotidiennes de quartiers dont j’ignorais l’existence.

Parfois j’ai la sensation de marcher dans le monde en passant par des couloirs définis que je partage avec d’autres gens mais qui me séparent de la plupart du monde.
En effet, en réfléchissant juste pour quelques secondes, j’ai revu mes journées ou mes vacances vécues dans ces couloirs qui se prolongent et connectent n’importe où je suis.

Mais il suffit de modifier le programme du GPS de ma vie pour finir dans un ailleurs non contemplé, qui secoue mes stéréotypes du monde.

Alors me voilà au jeu de cette métropole.

Il fait froid. Il pleut mais comme d’une façon distraite… dans ce quartier sans arbres, il n’y a pas de feuilles tombées ou qui se détachent, derniers visions de l’agonie d’un arbre.

Je marche dans ce canyon vitré; plusieurs fois on me demande des directions que je ne sais pas donner, moi-même perdue, et quand je ne suis pas interpellée c’est toujours le même refrain, personne sait rien, mais ne le sait pas chaque fois dans un langage diffèrent.

Merveille d’une ville qui accueille tout le monde ou…lieu qui fait descendre autour des groupes, la paroi invisible du langage, fragmentant en particules insolubles les innombrables présences qui circulent dans ses intestins ?

J’ai vécu ailleurs, et dans d’autres métropoles multiculturelles, mais là j’ai trouvé un désir, qui était le mien aussi, de converger vers un point commun qui faisait disparaître notre origine différente.

Poussé par le vent froid et une pluie très subtile. qui fait devenir ma perception encore plus aiguë, je me dirige vers la gare, voyant autour de moi un patchwork en blanc et noir dont les points de suture sont trop visibles, parfois ouverts, même délabrés.


Je monte sur le train et j'écris.

Quand l’annonce en Flamand me rappelle que je suis arrivée à Hasselt je suis contente, vraiment contente.

Je peux rentrer dans mon couloir sans plus surprises.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 3 déc 2011 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Papillonmystere
Lillia
c'est marrant dans le jeu nous allons du départ à l'arrivée ordre logique
Dans la vie nous avançons de l'arrivée au départ....peut être pour cela que nous ne voyons pas tout... Imagine que nous faisions le chemin inverse ....nous n'aurions peut être pas la même perception des connections.
je m'égare là....
j'ai pris plaisir a suivre tes chemins

domy



C'est mieux de ne pas le savoir Domy...certaines pages de notre vie nous les avons écrit seulement parce que nous ne savions pas encore ...leur fin...

Bisous ma retrouvée...

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 4 déc 2011 à 04:41 Citer     Aller en bas de page

Si vous changez de programme GPS, chère Lilia, surtout ne touchez pas au programme poésie, il est parfait.
Bien cordialement,
Marcel.

  Marcel
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 4 déc 2011 à 04:48
Modifié:  4 déc 2011 à 05:00 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Marcel42
Si vous changez de programme GPS, chère Lilia, surtout ne touchez pas au programme poésie, il est parfait.
Bien cordialement,
Marcel.




Bonjour Marcel...et merci !
La poésie , si je l'ai, continuera , peut être ajoutant du sel ou du sucre : ça dépend de ma vie et de ceux qui en font partie...


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 4 déc 2011 à 16:16
Modifié:  4 déc 2011 à 16:19 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de heak1925
Lilia, entre les rues, avenues, ruelles, impasses, routes, qui traversent les villes, villages, bourgs et lieux-dits, et celles qui traversent nos esprits, il y a une parallèle, même si elle ne rejoindra jamais celle qu'elle longe...
Partager ainsi la vie d'inconnu(e)s, les croisant, les écoutant, les côtoyant, sans savoir où ils vont, ni même si on les recroisera un jour, n'est-ce pas là quelque chose de merveilleux...?
Ce que l'on appelle inconnu est aussi un appel peut-être inconscient du désir de voyage...
Amitiés...
Hubix.





Pour le merveilleux pas de doutes , c'est pour ça ..que je suis revenue...


Hubix...c'est une interprétation psychanalytique que tu fais là


Après, je ne suis pas capable de confirmer ni de démentir ton interprétation.

Je sais seulement que mon séjour m'a ouvert les yeux sur moi , ma réalité encore plus que sur les quartiers de la ville etc.


Merci pour avoir partagé !


Amicalement
lilia


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1266
Réponses: 4
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0430] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.