Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 381
Invisible : 0
Total : 387
· Poésidon · Rousselaure · ARTISTE DE L'ART · Magnolia Forever · rosabensalah · Lafleurquirime
12945 membres inscrits

Montréal: 18 déc 15:12:34
Paris: 18 déc 21:12:34
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Duos improbables (décembre 2017) : "Au détour d'un chemin" :: Déroute - Ossette & Aude Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20711 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 2 déc à 13:56 Citer     Aller en bas de page





Les vies sont tracées comme des routes
Directes, à péages. Désolées,
Si l'on dégage, si l'on dévie.
Ces longs détours où l’on s'engage,
Nous conduisent à la patience
La passion, la déroute, la rage.

On m'a toujours dit : "Ecoute
Tu sais, la vie n'est pas si simple.
Il te faudra beaucoup de temps,
De la patience et de l'audace,
Pour arriver au terminus,
Où tu pourras prendre ta place ».

J’ai fait de mon mieux, sagement
En respectant tous ces conseils,
Mais butant sur un fin gravier
J’ai trébuché par maladresse
Sur ce que le destin farceur
Au détour des chemins, nous dresse.

C'est ainsi qu'en me gamellant,
Par peur, imprudence ou désir,
j'ai vu la fêlure de mon cœur
Silencieusement s'agrandir.
Alors j'ai décidé, pour une fois,
De vivre pour moi et grandir.




  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
370 poèmes Liste
11321 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 2 déc à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Un duo surprenant et intéressant. J'ai aimé votre vision du thème et cette fin pleine d'espoir.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
De Margotin


savoir bien faire! être pauvre est un don du ciel (Marguerite Voltaire)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
2010 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 2 déc à 21:34 Citer     Aller en bas de page

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
4598 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 2 déc à 23:20
Modifié:  2 déc à 23:22 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Un duo intéressant d'un bout de chemin qui reste pour moi un brin déroutant. Mais j'ai pris un grand plaisir à m'y perdre.
Bravo à vous deux

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
8471 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 3 déc à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Jolie prestation, bravo à toutes les deux !

  ISABELLE
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
7119 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
17 décembre
  Publié: 3 déc à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Sortir de son confort et aller parfois vers l'inconnu donne des choses bien intéressantes
Un point de vue particulier sur le thème qui vous a inspiré
Amitiés et bises
Thierry

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20711 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 3 déc à 14:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Un duo surprenant et intéressant. J'ai aimé votre vision du thème et cette fin pleine d'espoir.



Ossette et moi avons décidé de grandir. Fini les pyjamas Reine des Neiges et les cartables Hello Kitty.
Blague à part l'écriture fut, je trouve, aisée et le mélange des plus enrichissants.
Bisous

Citation de De Margotin





Citation de Lacase
Un duo intéressant d'un bout de chemin qui reste pour moi un brin déroutant. Mais j'ai pris un grand plaisir à m'y perdre.
Bravo à vous deux



Nous avons essayé de sortir des sentiers battus, merci pour ton commentaire Lacase.

Citation de Maschoune
Jolie prestation, bravo à toutes les deux !



Merci, j'aime les événements improbables et j'ai été ravie de ma partenaire.

Citation de Ashimati
Sortir de son confort et aller parfois vers l'inconnu donne des choses bien intéressantes
Un point de vue particulier sur le thème qui vous a inspiré
Amitiés et bises
Thierry



Il faut savoir se perdre pour mieux se retrouver.
Bises à toi Thierry

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
manusaran
Impossible d'afficher l'image
Je pense autant que je respire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
165 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2014
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 3 déc à 14:58
Modifié:  3 déc à 14:59 par manusaran
Citer     Aller en bas de page

Poème pleins de vérités et d'espoirs, super duo je vous dis bravo

  Le rêve et la pensée sont les moteurs de l'humain.
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1250 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 3 déc à 19:12 Citer     Aller en bas de page

Adamantine,
Merci à toi pour tes compliments.
Ce fut une expérience enrichissante que de parler avec Aude et d'écrire avec elle !
Un mélange étonnant, mais un beau mélange !
Amitiés,
Zoé
ps : ce fut dur de quitter les pyjamas je dois dire... Mais nous avons vaincus!


De Margotin,
Merci merci !
Zoé

Lacase,
Chemin déroutant mais de ce fait plein de surprise j'espère ! J'ai pris plaisir à m'y perdre aussi, ce fut quelque chose de drôle à faire et bien moins "difficile" quand au mélange des idées alors que je m'en faisais une montagne !
Merci,
Zoé


Maschoune,
Merci à toi !
Zoé


Ashimati,
Seule, je pense que je n'aurai pas réussi à aller sur ce chemin là, mais je suis heureuse de ce résultat, j'aime assez l'idée de mettre "promener" tout en écrivant !
Amicalement,
Zoé


Aude,
Grand merci ! Et pour le partage, et pour le fait d'avoir "ouvert le bal" !
Comme ça, finit les pyjamas et hop, place aux tenues de soirées !

  ZZ
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20711 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 4 déc à 01:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de manusaran
Poème pleins de vérités et d'espoirs, super duo je vous dis bravo



Nos avons puisé dans nos expériences.
Merci de ton passage

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20711 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 4 déc à 01:38
Modifié:  4 déc à 06:54 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Chère Ossette j'espère avoir d'autres bouts de chemin à partager avec toi !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
7000 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 5 déc à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Si les chemins nous semblent tracés d'avance, il est toujours plus interessant de se dire que 'ben non' et de tracer ailleurs une route qui nous ressemble, ou dans laquelle on se sent bien. Merci pour ces mots et pour voir plus loin, la pensée philosophique qui s'en dégage à mes yeux.
Bisous les filles
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20711 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 5 déc à 15:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de FeudB
Si les chemins nous semblent tracés d'avance, il est toujours plus interessant de se dire que 'ben non' et de tracer ailleurs une route qui nous ressemble, ou dans laquelle on se sent bien. Merci pour ces mots et pour voir plus loin, la pensée philosophique qui s'en dégage à mes yeux.
Bisous les filles
Feu



Merci d'avoir perçu la dimension philosophique de ce texte.
Bisous

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
4047 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 décembre
  Publié: 7 déc à 12:10 Citer     Aller en bas de page

La vie est un long chemin et il faut du temps beaucoup de temps pour voir et comprendre la fêlure qui a fait ce que nous devenons et au bout du chemin ceux qui l'ont comprise sont à mon avis des personnes apaisées - bravo à toutes les deux un duo bien sympa.

  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
4047 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 décembre
  Publié: 7 déc à 12:10 Citer     Aller en bas de page

La vie est un long chemin et il faut du temps beaucoup de temps pour voir et comprendre la fêlure qui a fait ce que nous devenons et au bout du chemin ceux qui l'ont comprise sont à mon avis des personnes apaisées - bravo à toutes les deux un duo bien sympa.

  YD
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20711 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 7 déc à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
La vie est un long chemin et il faut du temps beaucoup de temps pour voir et comprendre la fêlure qui a fait ce que nous devenons et au bout du chemin ceux qui l'ont comprise sont à mon avis des personnes apaisées - bravo à toutes les deux un duo bien sympa.



"Connais-toi toi même" disait Socrate et je lui donne raison.
Ossette et moi nous nous connaissons à peine, mais écrire ensemble nous a, il me semble, rapprochées.
Merci Y.D

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 309
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0646] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.