Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 601
Invisible : 0
Total : 601
13156 membres inscrits

Montréal: 26 févr 19:39:45
Paris: 27 févr 01:39:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Au crépuscule de la nuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 8 févr 2014 à 09:31
Modifié:  21 avr 2016 à 17:47 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Au crépuscule de la nuit



Son sourire, des élans de charme en pétales de fleurs,
dessine, une longue farandole en caresses de douceur,
sur l'écume d'éclats de peur d'une rivière de douleur.

Sa robe de printemps gondole sur ses pas de bonheur.
Quand son rire des yeux scintille des étoiles de cœur
des cellules cruelles creusent les prémices du malheur.

Des mains douces en pleur effleurent et irradient
les ondes lumineuses de tendresse de sa mélancolie
en lueurs de chaleur de l'infini, à l'aube de la nuit.



actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 janvier 2015
  Publié: 8 févr 2014 à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Doucement emmêlées la douceur et la peur
Et c'est ce qui surprend
Comme la nuit qui côtoie le jour

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 8 févr 2014 à 17:05
Modifié:  14 avr 2019 à 12:08 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Citation de Alanna

Doucement emmêlées la douceur et la peur
Et c'est ce qui surprend
Comme la nuit qui côtoie le jour



Bonjour Alanna,

J'apprécie beaucoup la justesse de votre commentaire et vous en remercie

J'ai eu de longs moments d'hésitation d'emmêler le jour et la nuit, la douceur et la douleur, la "vie" et la "mort".
Comme vous dites si justement cela surprend et cela peut même choquer à la fois l'auteur et le lecteur.
Le texte a subi des dizaines de corrections, la version d'origine était vraiment médiocre, car ce mélange
doit être harmonieusement unitaire.. et c'est très difficile à réaliser.

Mes amitiés poétiques,
actuaire.

Citation de Flamme Noire

Tant d'émotions dans le coeur
Par ces mots d'ailleurs
Provoquées par cette douleur
Qui en elle demeure
Une mélancolie des nuits
Un esprit plein de soucis
Des blessures encore ouvertes
Mal caché, pas de découverte
Avec ses hauts et ses bas
La vie nous a
Nuit cruelle
Quand elle nous appelle
Les souvenirs, les maux d'hier
On n'est plus fier
Que la douceur puisse l'apaiser
Que la tendresse ferme ses yeux étoilés
Que l'amour l'habite et l'invite au sommeil de paix.

Une petite merveille
Que vous nous avez offerte là.

Bonjour Flamme Noire,

Merci pour ce magnifique commentaire.
J'ai plus particulièrement été ému par les deux derniers vers de votre "poème commentaire".

Que la tendresse ferme ses yeux étoilés
Que l'amour l'habite et l'invite au sommeil de paix

Que dire de plus.
Merci de tout cœur pour ce commentaire..... Une petite merveille que vous nous avez offerte là.

Bien à vous poétiquement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 8 févr 2014 à 21:46 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Actuaire,

Une douceur infinie au charme tendre en des pleurs s'entrelacent à l'aube de la nuit vibre en des sons harmonieux aux fibres du printemps...

Superbe poème malgré la mélancolie...
C'est magnifique...


La vie est belle aussi il faut savourer les instants de bonheur avec son amoureux
Pour ma part, nul besoin de faire un dessin comme vous le savez...


Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 1er avr 2014 à 12:34
Modifié:  17 mai 2019 à 08:40 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonjour chère Sybilla,

Vos passages sur mes écrits me remplissent de plaisir.
Quel beau commentaire que vous m'offrez... je vous cite:

Une douceur infinie au charme tendre
des pleurs s'entrelacent
à l'aube de la nuit vibre
en des sons harmonieux
aux fibres du printemps...

Superbe poème malgré la mélancolie...
C'est magnifique...

Une évocation dans l'apaisement, après tant d'années, de la disparition d'un être qui m'a tout donné.
Oui la mélancolie reste.

Bien à vous Sybilla,
Mes amitiés poétiques,
actuaire.


Merci cher Empyrea de votre arrêt sur ce poème qui me tient beaucoup à coeur. C'est un exercice des plus délicat de mêler la tristesse et la joie, la douleur et le bonheur, la vie et la mort. Oui vous avez eu la bonne lecture. La mort planait L'être qui a plus compté pour moi repose en paix depuis plusieurs décennies. Ce poème m'a libéré de ma douleur.

J'apprécie votre commentaire car il exprime tous les sentiments qui m'ont animés lors de l'écriture.
Merci de tout coeur.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 12 oct 2014 à 06:04
Modifié:  14 avr 2019 à 12:08 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonjour adameve,

J'ai toujours les larmes aux yeux quand je relis ce poème...la farandole du bonheur et la mélancolie de son absence... tant de douleurs.
Bien à vous chère amie Poète.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 2 déc 2014 à 21:14 Citer     Aller en bas de page



Un texte très touchant, avec en prime une atmosphère, des vers épurés, tout ce que j'aime...
Merci Actuaire pour ce beau partage..



Lil"

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 3 déc 2014 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci, Lilania, de votre arrêt sur ce poème qui me tient particulièrement à coeur.
A la relecture j'ai cru nécessaire d'y apporter quelques mini retouches... visant à alléger la lecture et parfaire la musicalité de l'écrit. A chaque commentaire ... je le modifie... Freud saura sans doute pourquoi.

Oui j'aime bien votre commentaire... une atmosphère épurée de tout pathos... reste la quintessence de cette Elle et son souvenir toujours très vivace gravé en moi. Une écriture de catharsis avec l'apaisement au bout.
Bien à toi... amicalement.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Starlight Poet


La Vérité est Ailleurs...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
97 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2014
Dernière connexion
8 février 2015
  Publié: 6 déc 2014 à 23:07 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Actuaire,
Quel Hymne à la Vie! L'Energie d'un Amour qui Love les Êtres en leurs Cœurs Rassemblés...le Pouvoir de cet Esprit chantant la Communion des Âmes...je peux ressentir la Chaleur de ces Vœux, je peux en Saisir toute la Portée! Un Départ...pour une continuité mon Ami...une Chrysalide pour une Éternité!
Merci pour cet Hommage si Humble..,

Starlight Poet.

  Le Ciel est mon Trône...La Terre mon Marchepied...
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 8 déc 2014 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Grand Poète Céleste,

Lorsque les douleurs s'apaisent... le coeur et l'âme se remplissent de Lumières. Et les étoiles Brillent.
Merci cher Starlight Poet pour ce commentaire Lumineux.
Bien à toi cher ami. Que la Paix soit avec toi.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 26 déc 2014 à 15:12
Modifié:  14 avr 2019 à 12:09 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Merci Eve... Il me tient vraiment à coeur celui là

Bien à toi Grande Poète.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 24 août 2017 à 10:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

une telle profondeur dans ces vers, l'impression que tu composes ton poème sur plusieurs gammes qui s'entremêlent subtilement et joliment...j'aime beaucoup ! il y a beaucoup à ressentir ici.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 3 jan 2019 à 06:05 Citer     Aller en bas de page

Merci cher ami et poète pour votre arrêt sur ce poème qui évoque la mort de ma mère au début des années 70 lorsqu'elle avait 57 ans.

Une terrible épreuve pour l'adolescent que j'étais...

Une atmosphère épurée de tout pathos... reste la quintessence de cette Elle et son souvenir toujours très vivace gravé en moi. Une écriture de catharsis avec l'apaisement au bout.

Mes amitiés chaleureuses vous accompagnent cher pyc.

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
688 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
26 février
  Publié: 10 avr 2019 à 09:59 Citer     Aller en bas de page

Poème émouvant, c'est son sourire, sa douceur qui quand elle est partie pour l'autre monde appel la douleur et ces émotions.
Une nuit terrible par le silence et l'absence que chacun un jour où l'autre va cotoyer et pourtant de belles images dans ce crépuscule.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 10 avr 2019 à 18:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Fried,

Merci pour votre arrêt sur ce poème.

C'est un exercice des plus délicat de mêler la tristesse et la joie, la douleur et le bonheur, la vie et la mort.

Oui vous avez eu la bonne lecture. La mort planait.

L'être qui a plus compté pour moi, repose en paix depuis plusieurs décennies.

Ma mère décédée à 57 ans à la suite d'un cancer. Une catastrophe pour la famille nombreuse. Sept enfants. Moi même, le numéro 5, j'avais alors 22 ans. Une terrible épreuve pour l'adolescent que j'étais...

Une atmosphère poétique épurée de tout pathos... reste la quintessence de cette Elle et son souvenir toujours très vivace gravé en moi.

Une écriture de catharsis avec l'apaisement au bout.

Bien à vous Cher Fried,
Amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1676
Réponses: 14
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0823] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.