Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 370
Invisible : 0
Total : 370
13154 membres inscrits

Montréal: 1er avr 23:19:04
Paris: 2 avr 05:19:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Mon âme saigne dans le vide Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 22 févr 2014 à 04:16
Modifié:  23 mai 2015 à 09:29 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Mon âme saigne dans le vide


Bel embryon naissant dans l'eau des origines,
Dunes du Plat Pays longeant ma Mer du Nord;
Houles, vagues, embruns jouissance du Corps,
Caresses en douceurs ; tes Beautés maritimes.

Son sable blanc noirci ; tous ces cris des dérives
Hurlent de désespoir , plaintes de voix stridors
Tant de pétrels pleurent... aux yeux de bouton d'or,
Des flots de sanglots longs, douleurs noires des rives.

Des chevaux galopent dans mes dunes d'antan,
Aux arômes sans fin des roses couleur sang.
Doux souvenirs gravés fendent mon Âme en rides.

Vous pollueurs des Eaux de tous mes Océans ;
De grâce, terminez vos crimes salissants ;
Mon Corps et mon Âme saignent dans votre Vide.



actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 22 févr 2014 à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Actuaire,

Un merveilleux sonnet, le titre m'interpelle ! De la poésie , oui c'est cela
c'est de la poésie

Merci pour ce très beau partage ce matin

Mes amitiés poète

James

  Membre de la Société des poètes Français.
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
4467 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 22 févr 2014 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Bel appel à la dépollution

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5709 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 22 févr 2014 à 07:06 Citer     Aller en bas de page

J'adhère à ton plaidoyer pour sauver les océans, nous devrions tous avoir le mal de mer, notre mère à tous.

NE JETONS PLUS LA MER AVEC L'EAU DU BAIN
NE JETONS PAS LA MER ELLE POURRAIT SE NOYER

amicalement
JC

ps; moi aussi j'aime ce plat pays qui est le tien
J'adore J.Brel
et je raffole du chocolat belge.

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 22 févr 2014 à 08:19 Citer     Aller en bas de page

"Des chevaux galopent dans mes dunes d'antan,
Aux arômes sans fin des roses couleur sang.
Doux souvenirs gravés dans mon Âme en rides.

Vous pollueurs des Eaux de tous mes Océans;
De grâce arrêtez ces crimes salissant;
Mon Corps et mon Âme saignent dans le Vide."..

Un cri de désespoir de rage et d'amour...très beau sonnet...

Alexandra

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
704 poèmes Liste
15012 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 22 févr 2014 à 08:37 Citer     Aller en bas de page

Beau sonnet, cri qui résonne triste...

bravo

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16142 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 22 févr 2014 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2019
  Publié: 22 févr 2014 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Une pollution purifiée par ton écrit...cris univers-sels...
Amitiés "océannes"....
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2019
  Publié: 22 févr 2014 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Une pollution purifiée par ton écrit...cris univers-sels...
Amitiés "océannes"....
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14984 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 22 févr 2014 à 22:07 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Actuaire,
J'abonde totalement en votre cri poussé face à toute cette pollution déversée chez vous dans votre plat pays et partout où elle salit les grèves, détruit les paysages superbes qui nous entourent et nous émerveillent et qui blessent, voire pire, qui tuent les oiseaux et animaux...

Un très beau poème auquel je ne peux qu'adhérer aimant profondément la nature...


Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 23 févr 2014 à 09:04 Citer     Aller en bas de page

Auteur : James :: Posté : 2014-02-22 05:17:18
Bonjour Actuaire,

Un merveilleux sonnet, le titre m'interpelle ! De la poésie , oui c'est cela
c'est de la poésie
Merci pour ce très beau partage ce matin
Mes amitiés poète

James

Merci James
Votre beau commentaire me ravit.
Le sonnet n'est cependant pas encore en conformité à toutes ses règles tellement complexes
Bien à vous avec toutes mes amitiés poétiques,
actuaire.

Auteur : QUOIQOUIJE :: Posté : 2014-02-22 05:34:31
Bel appel à la dépollution


Merci QUOIQOUIJE de votre passage sur mes lignes.
Un cri de douleur et de révolte.
Bien à vous.
actuaire


Auteur : rimarien :: Posté : 2014-02-22 07:06:13
J'adhère à ton plaidoyer pour sauver les océans, nous devrions tous avoir le mal de mer, notre mère à tous.

NE JETONS PLUS LA MER AVEC L'EAU DU BAIN
NE JETONS PAS LA MER ELLE POURRAIT SE NOYER

amicalement
JC

ps; moi aussi j'aime ce plat pays qui est le tien
J'adore J.Brel
et je raffole du chocolat belge.


Bon Jour JC,
J'adore lire vos commentaires... toujours en rimes souriantes et plein d'humour.
Catastrophe .... et les pralines... faut pas les oublier... dis donc.
Amicalement et bien à vous.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 24 févr 2014 à 03:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Alphonse BLAISE.
"Des chevaux galopent dans mes dunes d'antan,
Aux arômes sans fin des roses couleur sang.
Doux souvenirs gravés dans mon Âme en rides.

Vous pollueurs des Eaux de tous mes Océans;
De grâce arrêtez ces crimes salissant;
Mon Corps et mon Âme saignent dans le Vide."..

Un cri de désespoir de rage et d'amour...très beau sonnet...

Alexandra



Bon Jour Alexandra,

Je vous envoie du Luxemboug le soleil d'hiver du matin qui brille aux éclats dans un ciel tout bleu.
Merci de tout coeur pour votre passage et vos beaux encouragements.
Bien à vous


Auteur : Galatea belga :: Posté : 2014-02-22 08:37:44

Beau sonnet, cri qui résonne triste...
bravo

lilia


Merci chère Lilia,

La pollution de la nature me rend triste et me révolte en même temps.
Ainsi je désherbe mon jardin à la main, sans produits contre nature, car Monsanto j'abhorre.
Bien à vous et à la nature.
actuaire.

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 24 févr 2014 à 07:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très beau



Merci Mido Ben pour vos passages sur mes écrits.
Amicalement.
actuaire


RiagalenArtem :: Posté : 2014-02-22 11:21:51
Une pollution purifiée par ton écrit...cris univers-sels...
Amitiés "océannes"....
Riagal


Merci Riagalen,

Purification aux cris univer-sels de nos amitiés océaniques.
Mes amitiés.
actuaire



  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 24 févr 2014 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Auteur : Flamme Noire :: Posté : 2014-02-22 13:28:44

Une très belle façon de rendre hommage à tous nos océans, nos murmures dans nos oreilles, leur délice sur notre peau, leur houle qui nous berce telle les bras de nos chaires quand nous n'étions encore que des enfants, leur beauté qui jamais ne s'estompe, leur volupté saline qui nous englobe et nous ravit en son sein.

Malheureusement, toute cette nature qui souffre à cause des Hommes qui se croient trop souvent tout puissants... Rien est assez grand pour eux, il leur faut toujours conquérir, et tout comprendre... Même quand ils embellissent, pour leur simple satisfaction égoïste, ils détruisent Dame Nature : mers et océans, ruisseaux, fleuves et lacs, forêts et montagnes, plaines et dunes, monts et collines, et nos campagnes...

"Bel embryon naissant dans l'eau des origines,
Dunes du Plat Pays longeant ma Mer du Nord;
Houles, vagues, embruns jouissance du Corps,
Caresses en douceurs; Beautés maritimes."

Il demeure pour moi le plus bel instant de lecture.

Merci pour ce magnifique partage océanique.

Bien poétiquement,

En petites touches de sel.


Chère Flamme Noire,

Merci pour votre si beau commentaire. Préservons la Nature.
Amitiés poétiques.
actuaire


Auteur : sybilla :: Posté : 2014-02-22 22:07:07

Bonsoir Actuaire,
J'abonde totalement en votre cri poussé face à toute cette pollution déversée chez vous dans votre plat pays et partout où elle salit les grèves, détruit les paysages superbes qui nous entourent et nous émerveillent et qui blessent, voire pire, qui tuent les oiseaux et animaux...

Un très beau poème auquel je ne peux qu'adhérer aimant profondément la nature...

Sybilla


Chère Sybilla,

Nous sommes tellement nombreux à aimer la Nature
Et pourtant je suis envahi par cette douloureuse conviction que l'on continue à lui infliger des tortures affligeantes.
Bien à vous chère Sybila.
actuaire.


  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 5 mars 2014 à 12:33 Citer     Aller en bas de page

Touchée par ce superbe sonnet dans un décor qui est le mien... J'ai le même sentiment quand je m'y promène...


Bonne soirée.
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 6 mars 2014 à 13:19 Citer     Aller en bas de page

Très chère Bernylys,

Venant de vous ce compliment me touche d'autant plus.
Je suis du nord, j'adore votre sud et j'aime notre pays.
Un autre cri d'espoir.

Très sincèrement avec toutes mes amitiés.
Bien à vous
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 6 mars 2014 à 15:17
Modifié:  15 mars 2014 à 11:28 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonne Soirée Arielle D,

Merci Arielle de votre passage et de votre commentaire.

Vous êtes probablement beaucoup plus jeune que moi.
Par rapport à vous, j'ai peut être ainsi été amené à mieux me rendre compte, car de mes propres yeux, des dégradations
terribles de toutes sortes infligées à cette belle nature par la plus belle espèce depuis l'apparition de la vie sur cette planète.

Oui comme vous dites si bien peu importe le lieu, nous sommes tous concernés, les vivants et ceux tous ceux qui doivent encore naître, humains, animaux ou faune.

Mais.... rien ne peut nous échapper... nous devons de manière consciente s'insurger et en aucun cas s'adapter, ou baisser les bras croyant que l'on ne peut rien faire. Oh comme j'aimerais pouvoir vous convaincre... rien ne devrait être impossible pour vous les"jeunes".
Vous me direz une autre fois.

Mes amitiés.
actuaire





  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
7 août 2017
  Publié: 15 mars 2014 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Je viens me perdre sur ta page, un sang de noir coulent sur les vagues de nos océan, tu as su le retranscrire. Très beau poème

JVK

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 15 mars 2014 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour JVK,

Merci de votre premier arrêt sur mes écrits. Celui ci me tient particulièrement à coeur, car il s'agit de mon premier essai en alexandrin.
Votre commentaire chaleureux me réjouit et m'encourage à persévérer dans cette oh combien difficile exercice de l'expression poétique.

Bien à vous.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 21 avr 2014 à 17:49 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Cher Péribole,

Votre arrêt sur ce poème me fait vraiment très plaisir, car cet écrit me tient particulièrement à coeur. La nature est tellement remplie de lumières et l'humain est en train depuis plusieurs décennies à la noircir, à la contredire et la détruire par "petits" feux. Cela me révolte et me peine d'autant plus que trop de gens estiment qu'ils n'y peuvent rien, qu'ils n'ont qu'à subir... Mais nous pouvons tous intervenir, chacun à son niveau... plus de détergents, de désherbants et autres stupidités contre nature...je le fais à la main...et tant d'autres choses de l'ordre du respect pour la nature et autrui... ceux qui sont déjà là sur cette terre et ceux encore à venir... Bon j'arrête parce que je sais que vous avez la même sensibilité. C'est pourtant tellement évident et j'ai parfois l'impression de prêcher dans le désert... Delà votre impression d'amertume... mais je pense que je suis fondamentalement désolé, tout en gardant espoir...

Bien à vous avec toutes mes amitiés.... Je repars fin de la semaine en Gironde en pleine nature pour 5 à 6 mois.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Fad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
179 commentaires
Membre depuis
5 mai 2014
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 6 mai 2014 à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Vous pollueurs des Eaux de tous mes Océans ;
De grâce, terminez vos crimes salissants ;
Mon Corps et mon Âme saignent dans votre Vide.


J'aime à comparer ces vers au cris de la Terre,
Si celle-ci seulement pouvait s'exprimer
Bravo magnifique poème

Fad

  Fad
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2418
Réponses: 39
Réponses uniques: 18
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Absence (Amour)
Auteur : ange bobo
Raconte moi ton rêve (Amour)
Auteur : M♥l♣ka
Au secret de nos mots (Amour)
Auteur : Esperanza
Je pense à toi (Amour)
Auteur : Olwitch
Je ne suis pas d'ici, je survole Paris (Autres)
Auteur : Catwoman
Tyran de Syracuse (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
Un amour boréal (Amour)
Auteur : Sybilla
Toi là-bas. (Amour)
Auteur : Emile-André
Les mots... (Amour)
Auteur : Esperanza
Amour sans rimes (Amour)
Auteur : actuaire
J'oublie (Amour)
Auteur : Ale
Senjets (Amour)
Auteur : Catwoman
Ne me réveillez pas (Tristes)
Auteur : Candide
Me Prendre Dans Vos Bras (Tristes)
Auteur : mido ben
Ecrire: entre bonheur et tourment (Autres)
Auteur : Rousselaure

 

 
Cette page a été générée en [0,0853] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.