Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· Alphonse BLAISE.
13228 membres inscrits

Montréal: 26 nov 15:46:37
Paris: 26 nov 21:46:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le nombre d'or Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 janvier 2015
  Publié: 2 jan 2014 à 12:59
Modifié:  2 jan 2014 à 13:04 par Alanna
Citer     Aller en bas de page

Merveille de la terre et son ciel moutonneux
Petite homme sous l'immensité des cieux
Ô Sphinx que nous dit ton regard
C'est l' équinoxe que tu fixes goguenard.

Et si l'histoire se lisait à rebours
Des pyramides à l'humanité des jours
Leur science pure ignorée aujourd'hui encore
Comment ont ils connu le chiffre d'or?

Le même chiffre sur la façade de Notre Dame
Léonard ton croquis de l'homme le proclame
Tout dans l'univers y fait référence
L'harmonie de la symétrie est sa constance.

Ile de pâques temples du Mexique
Giseh tous alignés sur la ligne magique
Les pierres énormes se positionnent parfaites
Les temples éloignés ont la même géométrie secrète.

Les scientifiques doivent bien le reconnaître
La part du hasard peut apparaître
Mais l'art dépasse une intelligence naissante
Humanité primaire à peine balbutiante.

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 2 jan 2014 à 13:15
Modifié:  2 jan 2014 à 13:27 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Joli poème qui m'interroge dans sa globalité, mais les derniers vers en particulier me laissent un peu plus perplexe.. Je vais faire court sur le nombre d'or, Vitruve et Léonard, les grecs et les hommes de la préhistoire pas si primaires et balbutiants que çà, et dire plus simplement que de mon point de vue les hommes ont toujours recherché l'harmonie des proportions, que les chasseurs-cueilleurs ont depuis toujours observé le ciel dans leurs déplacements, qu'ils ont toujours beaucoup plus communiqué qu'on le croit généralement leur savoir au cours de leur longue évolution, et que ce que la science n'explique pas encore, elle l'expliquera un jour. Cà n'est pas très poétique de ma part, mais je ne crois pas aux "mystères".
Mais çà reste un poème bien tourné et je comprend ton admiration que je partage.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
525 poèmes Liste
23802 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 2 jan 2014 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ce poème sur ces mystères, ça me rend perplexe, j'espère qu'un jour on pourra délivrer ces secrets. Quand même c'est une merveille.
J'aime me retrouver dans ces surprenantes découvertes et tu m'as donné envie d'en savoir toujours plus. C'est toujours un délice d'écouter les historiens et merci à toi.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
493 poèmes Liste
9859 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 2 jan 2014 à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Le nombre d'or. J'ai failli le râter vu que le premier essai est inaccessible. C'eut été dommage. Je ne me souviens plus comment il est calculé, mais je suis nullosse en chiffres. Déjà j'ai de la difficulté avec les tables de multiplication, c'est dire !
Un texte intéressant et documenté. Bien tourné, ce ne gâche rien.

Merci bien Madame,
Catherine

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16717 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 3 jan 2014 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

l'art dépasse l'intelligence
un jolie voyage historique sous ta plume

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août
  Publié: 3 jan 2014 à 10:48 Citer     Aller en bas de page

Un clin d’œil aux petits hommes verts ?

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 3 jan 2014 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Alanna,


L' Algèbre de la vie est un mystère que l'on ne sait ... Toi par contre tu as su l'écrire d'une bien belle façon

Bisous James

  Membre de la Société des poètes Français.
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
399 poèmes Liste
4365 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 4 jan 2014 à 04:40 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alanna,
que de mystères à déchiffrer, à décrypter. Il y a de quoi occuper encore pour des années les spécialistes du genre.
Le mystère fait rêver ou cauchemarder...L'interprétation est personnelle jusqu'à ce que les scientifiques apportent une solution concrète et irréfutable.
Joli poème sur le sujet.
Meilleurs voeux
Pichardin

  Pichardin
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
4612 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 6 jan 2014 à 16:47
Modifié:  6 jan 2014 à 16:48 par QUOIQOUIJE
Citer     Aller en bas de page

La solution ? Il n'y en a pas.
Il y a des nombres qu'on utilise mais pas en entier, car ils ont des décimales à l'infini.
À commencer par Pi : on les lui découvre au fur et à mesure que certains se penchent sur ce nombre.
Actuellement grâce aux ordinateurs on en connaît
10 000 milliards. Du moins le croit-on.
Et puis ceux nommés par des fonctions dites transcendantes (circulaires, logarithmiques, exponentielles).
Et encore les nombres premiers : Euclide prouva qu'il y a une infinité de nombres premiers.
Le plus grand connu à ce jour
est 2 Puissance(57 885 161) – 1 et a 17 425 170 de chiffres mais on en connaît pas la quantité jusqu'à ce nombre.


 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 9 jan 2014 à 22:24 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Alanna,

L'alchimie des nombres d'or, toute la science, les complexités de la terre et insondables mystères qui restent toujours à découvrir!!!!
Bravo de nous avoir fait voyager sous d'aussi jolis mots...


Passe une très heureuse Année 2014 et plein d'amour!!!

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
pierrot05

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 2 févr 2014 à 10:10 Citer     Aller en bas de page

Bravo Alanna!
C'est une juste interrogation sur un oubli probable d'un savoir ancien,
"QUOIQOUIJE" a évoqué ,à travers les mathématiques, l'écho d'une harmonie qui se ressent plus q"'elle ne s'explique...
Est ce que une autre forme de perception ne dormirait pas en nous?
Chacun se module entre analyse et intuition,en extrapolant, féminin et masculin...
Il existe des points de conjonction, ils créent un feeling éveillant la symbiose avec soi même et au delà avec tout ce qui est.
Je précise que ce n'est que mon ressenti et je veux pas être affirmatif envers autrui car la spiritualité implique de la délicatesse.
Merci encore Alanna pour ce très beau poème!

Sincèrement,amicalement,
Pierre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1249
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Délicieuse pomenade (Autres)
Auteur : josette
Griffon Rider (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
Poème à l'aube de l'été (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Les listes se désistent (Loufoques)
Auteur : Catwoman
Le Respect (Autres)
Auteur : Lullaby
Vision_ère (Loufoques)
Auteur : Menahelle et Shimeri
violent orage (Autres)
Auteur : josette
La quête (Autres)
Auteur : ladysatin
Les mots... (Amour)
Auteur : Esperanza
Les Couleurs de la Tendresse (Autres)
Auteur : KYRICE
L'attente (Autres)
Auteur : La Brune Colombe
Juste Un Bruissement D’aile (Tristes)
Auteur : ❀ninette1952
Pauvres amants (Tristes)
Auteur : John C
Humeur du ciel (haïku) (Autres)
Auteur : Bernylys
La maison oubliée (Autres)
Auteur : josette

 

 
Cette page a été générée en [0,0299] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.