Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 220
Invisible : 0
Total : 221
Équipe de gestion
· Maschoune
13177 membres inscrits

Montréal: 26 août 01:14:19
Paris: 26 août 07:14:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Cyclop et Jenny Gun. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 28 févr 2012 à 10:30
Modifié:  3 mars 2012 à 11:47 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Cyclop sauta à travers la baie vitrée
du porte-container Aaminotros,
en plein milieu de son procès
pour braquage virtuel de la compagnie des trolls lunaires
convoyeurs des cellules classées top secret
de l'anatomic apocalypse décrite par le livre du temps
avec son laser chimico-algébrique
branché à l'électro-vanne de sa prothèse subliminale
et roula sur le macadam en gomme peroxydé
où Jenny Gun l'attendait,sur la Rodéo spatiale 1661073,
dont le moteur à propulsion salivaire n'avait cessé de tourner,
pour disparaître au delà de l'atoll saturnien...

Les centurions shamaniques du secteur spatiale
se lancèrent à leur trousse
avec à leur tête,
le cruel Kardinal bloude
et son glaive géometrik en tungstène-master-digital
fabriqué par les hybrides androïdes de la grotte sidéral
Mégalopolis,astre pourpre dérivant sur la fissure espace temps.

Jenny Gun tourna sa boite crânienne
à 64 000 kilomètres heures en dessous du niveau
de la vitesse de la lumière,appelé luciole vive,
brulant les feux rouges cosmiques alimentés
par le générateur hydro-tentaculaire du périphérique
supra-dimensensationel
et déposa un baiser magnétique
sur la bouche chromé de cyclop,
le dernier grand rebelle du complexe des théorèmes astrales
qui sentit son cœur composé de vapeurs érogènes
et de fibres synthétiques anti-arithmophobe
comme une trompette de mort suprême
dans l'orchestre machiavélique de l'arène des anges nébuleux.

Puis cyclop surgit
dans la salle a manger
où je regardais le monde devenir une plaisanterie
au journal de vingt heure
dans mon canapé en feutrine à crédit
poursuivit par ma galactique lady
qui criait "au lit"
pendant qu'il tranchait des morceaux de mon champ de vision
avec son sabre en plastique
dans son cosmique pyjama
la bouche ceinturé de chocolat
ce qui lui faisait un deuxième sourire
et je lui envoyait un baiser en carbone infra rouge
et avec l'électro-vanne de mon nerf optique
un clin d'oeil en trois dimensions
et il s'auto-desintégra dans un éclat de rire
ce qui finalement
rendait la planète encore jouable
au moins pour ce soir...



 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 495
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0198] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.