Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 209
Invisible : 0
Total : 211
· Damon · Galatea belga
13162 membres inscrits

Montréal: 28 mai 11:55:29
Paris: 28 mai 17:55:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un sourire pour l'egypte Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 15 jan 2014 à 17:12
Modifié:  15 jan 2014 à 17:35 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

D'un pays en souffrance, un homme a su saisir l'essence. Il m'a dit un jour : "L'Egypte m'a appris à "regarder".
Je ne peux malheureusement pas vous donner un aperçu de son talent car ses photographies sont en agence mais seulement ceci...comme un rêve sorti de la réalité d'une terre profanée
.


Si tu as soif de grandeur, va-t'en vers la ville aux Cent Portes
Karnak et ses mystères te laissent libre d'imaginer...
 
Regarde, sur la plaine fertile, ses vestiges grandioses.
Laisse ton regard errer sur quatre mille ans d'immensité...
 
On se tait face à la beauté pure de la Salle de Piliers.
Les yeux voyagent émerveillés
Sur la voûte parsemée d'étoiles.
C'est une cathédrale, un grand vaisseau
A La nef balayée de faisceaux.
 
Un Dieu thébain règne sur les lieux : Amon-Rê jamais détrôné ?
La plus vénérée des Places, le centre d'un monde oublié ?
Ses ruines sont éblouissantes,
Elles n'en finissent pas de vivre,
Il suffit de se laisser porter...
 
Dans un reflet d'iris, se dessinent le Parvis du Temple et le Lac Sacré.
La Chapelle d'Achoris accueille la barque symbolique,
L'embarcation des morts ;
Pour leur dernier voyage,
Ils méritent de ressusciter...
 
Promène-toi dans la splendeur de l'allée.
Les douze piliers accrochent des lumières filtrantes
Aux arches d'immenses fenêtres éventrées.
 
Cérémonies mystérieuses, relents de l'encens, de la myrrhe,
Cadeaux des Dieux !
Offrandes de fruits et de fleurs,
de vins, de saveurs, de parfums...

Bois, mange,
Rêve, vois,
Souviens-toi...
 
Dans la poussière lumineuse qui vole en éclats de sourires,
Coupe ta vie du temps présent :
Entends... 
 


Riagal -15 janvier 2014

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9398 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 15 jan 2014 à 17:49 Citer     Aller en bas de page

Hello brother,

Tu t'en doutes, j'apprécie beaucoup ton regard & sensibilité sur ces vieilles pierres plongeant l'œil d'Horus dans les nôtres.

Une belle lumière qui fait tout son charme. Nous, percés à jour, si ces sites apprennent à voir et entendre, voilà un sans-faute.

Kiss dear,
Catherine

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
5956 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 15 jan 2014 à 23:43 Citer     Aller en bas de page

Ouais Riaga, j'veux bien faire une tite risette pour l'Egypte mais tu ne m'enlèveras pas du crâne qu'en ce moment c'est plus que précaire!, moi j'préfère aller voir le grand phare à Honfleur, j'sais bien tu vas encore dire:
Comment puis-je à ses mots m'y fier
,

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
441 poèmes Liste
14052 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 16 jan 2014 à 01:02 Citer     Aller en bas de page

Tu me parles d'un pays que je ne connais pas, et c'est l'un de mes regrets. Je lis tes paysages et m'en fais une photo.
Merci du voyage.

Magali

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2555 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 16 jan 2014 à 01:22
Modifié:  16 jan 2014 à 04:11 par Didier
Citer     Aller en bas de page

L'Egypte, un beau pays oui. La taille et l'ancienneté des monuments construits par les pharaons est impressionnante, mais aussi la nature avec un désert si grand, le Nil si solitaire au milieu des sables, et le charme si particulier des habitants.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 16 jan 2014 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Hello brother,

Tu t'en doutes, j'apprécie beaucoup ton regard & sensibilité sur ces vieilles pierres plongeant l'œil d'Horus dans les nôtres.

Une belle lumière qui fait tout son charme. Nous, percés à jour, si ces sites apprennent à voir et entendre, voilà un sans-faute.

Kiss dear,
Catherine


@ Cath's : Horus ( well done !) qui incarne le principe du bien contre Seth (qu'il a vaincu), principe du mal. C'est peut-être la divinité la plus importante de l'Egypte ancienne après Amon-Râ. Le protecteur de l'Egypte en quelque sorte. La symbolique est importante dans la situation que l'on connaît.
Kisses Sister.

@ JC : Ben voyons, tu sais que j'ai le crâne dur et la dent aussi quand il le faut ;-), alors je vais insister sur un point. Parler de précarité est un euphémisme. Mais je ne veux pas ici développer toute une analyse sur la politique et la vague noire d'intégrisme qui submerge ce pays (mais il n'est pas le seul malheureusement). Et bien au contraire, c'est le moment de partir en ces lieux parce que là-bas, le tourisme est l'un des quatre piliers de l'économie, à savoir que depuis les événements que l'on sait, les touristes ne viennent plus et que les égyptiens ont besoin de ces apports de dividendes...pour vivre. De plus, il n'y fait pas trop chaud en cette saison...si l'on excepte les violences.
Si je pouvais j'irai, mais pour d'autres raisons.
(nota : sinon, il y a toujours Carnac, côté Bretagne)
l'ami....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 16 jan 2014 à 04:41 Citer     Aller en bas de page

"Dans la poussière lumineuse qui vole en éclats de sourires,
Coupe ta vie du temps présent :
Entends... "...

J'aime l'Egypte depuis toujours et je sais que malgré mon désir je n'irai jamais là -bas...
Tes mots m'ont fait voyager et c'est que du bonheur...Un monde dans l'espace temps du passé qui fascine et qui nous emporte dans une autre dimension si l'on sait ouvrir son esprit et entendre battre son coeur...

Alex

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 16 jan 2014 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Tu me parles d'un pays que je ne connais pas, et c'est l'un de mes regrets. Je lis tes paysages et m'en fais une photo.
Merci du voyage.

Magali


Heureux...(.non pas qui comme Ulysse ;-)) si j'ai pu te faire voyager, Magali. Je me suis essayé à rendre hommage à ce photographe sans trop le trahir. Dans son travail, il va plus loin que les "vieilles pierres" et les "clichés". Ainsi, si j'ai choisi Karnak, c'est parce qu'il est le berceau, le point de départ d'une culture dont le rayonnement est immense. Et qu'il faut protéger.


@ Bonjour Didier et merci de ta lecture. Bien sûr que l'Egypte ne se réduit pas aux Pyramides et qu'ici je n'ai pas voulu jouer le Tour Operator ;-). C'est un "Tout". Ainsi, sur le visage de calcaire blanc de Ramsès II, le photographe a saisi un oiseau...et ce n'est pas la seule de ses originalités qui rendent si vivants ces "monuments". Il y inclut des silhouettes et des visages, car oui, les égyptiens ont ce charme très particulier. Celui de vouloir être libres et de sourire malgré tout...
Mes amitiés :-)
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1602 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 16 jan 2014 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

L'Egypte est un pays que j'aurais aimé parcourir, pour sa grandeur et sa splendeur et pour toute sa mythologie passionnante !
J'ai voyagé et je voyage encore lorsque je fais réviser mes fils.
J'avais particulièrement aimé la pesée de l'âme où le cœur du défunt était posé sur une balance et de l'autre côté se trouvait une plume. Si le cœur était plus léger (donc sans péchés), le défunt pouvait rejoindre le royaume des morts. Sinon, il se faisait dévorer par un monstre et son âme était perdue pour toujours. C'est après cette épreuve qu'Osiris est devenu le dieu des morts...

Merci à toi Ria, de m'avoir fait voyager...
Ce fût agréable et comme d'habitude, j'aime tes écrits...

Maman Luciole

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16335 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 16 jan 2014 à 09:48 Citer     Aller en bas de page

l'egypte et ses immenses civilisations qui ont soulevé la terre
de très belles images
bel écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 17 jan 2014 à 06:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Alphonse BLAISE.
"Dans la poussière lumineuse qui vole en éclats de sourires,
Coupe ta vie du temps présent :
Entends... "...

J'aime l'Egypte depuis toujours et je sais que malgré mon désir je n'irai jamais là -bas...
Tes mots m'ont fait voyager et c'est que du bonheur...Un monde dans l'espace temps du passé qui fascine et qui nous emporte dans une autre dimension si l'on sait ouvrir son esprit et entendre battre son coeur...

Alex


Nous nous sommes croisés Alex et j'ai fait une fausse manip" en effaçant ma réponse. Merci pour ce "bonheur" d'un voyage que tu fais sans le savoir. Et puis, who knows ? Tu iras à la rencontre de ce pays...un jour, toi qui sais si bien y "voir" et traverser l'"espace-temps" avec ton coeur et ton esprit pour bagages...:-)
Bisouxxx

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 17 jan 2014 à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maman Luciole
L'Egypte est un pays que j'aurais aimé parcourir, pour sa grandeur et sa splendeur et pour toute sa mythologie passionnante !
J'ai voyagé et je voyage encore lorsque je fais réviser mes fils.
J'avais particulièrement aimé la pesée de l'âme où le cœur du défunt était posé sur une balance et de l'autre côté se trouvait une plume. Si le cœur était plus léger (donc sans péchés), le défunt pouvait rejoindre le royaume des morts. Sinon, il se faisait dévorer par un monstre et son âme était perdue pour toujours. C'est après cette épreuve qu'Osiris est devenu le dieu des morts...

Merci à toi Ria, de m'avoir fait voyager...
Ce fût agréable et comme d'habitude, j'aime tes écrits...

Maman Luciole


Ma Luciole, oui, on peut voir dans les tombes thébaines ces fresques qui évoquent "la pesée de l'âme". Et j'ai aimé que tu en "parles".
Thanks and Kisses.


@ Idem pour toi Mido...Un grand merci pour m'avoir suivi sur dans ce "trip" d'Egypte.
(à l'origine dans le titre il devait y avoir une Maj, don't know mais elle a sauté...)
Mes amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22866 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 17 jan 2014 à 11:36
Modifié:  17 jan 2014 à 11:40 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Cher RIAGA, merci pour ce fabuleux voyage, j'ai apprécié tout au long de ma lecture, si seulement d'un coup d'ailes je pouvais visiter ce merveilleux pays, je m'envolerais de suite.
Dommage que les touristes ne soient plus aussi nombreux qu'avant.
Je sens que je vais rêver cette nuit
Bises amicales ODE 31 - 17
Un coup de coeur
J'ai apprécié le jeu de mots de RIMARIEN...Comme toujours..." Puis-je à ces mots m'y fier " Ah! Celui là

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 18 jan 2014 à 19:27 Citer     Aller en bas de page

Thanks ma p'ite Cigogne...tu pourrais retrouver des potes là-bas...il y a des hérons. Les ibis étaient une espèce proche mais tout comme notre JC, ont été "mots m'y fiés".
(JC, jamais, sinon quel ennui...^^)

Bon dix-manches pour couvrir tes ailes...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 18 août 2014 à 02:53 Citer     Aller en bas de page

d'avoir, par ces mots, su me faire refaire le chemin parcouru de mes pas dans l'ombre des colonnes gravées où les yeux éveillent des fantômes de dieux...

J'y retournerai, sûr !

Mes Pluriels de la largeur des eaux du Nil...

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 5 avr 2015 à 19:35 Citer     Aller en bas de page

Thks Pluriels...là-bas, ce n'est plus pareil. Si seulement les anciens dieux pouvaient protéger ce pays...
L'actualité nous laisse dans la plus grande des inquiétudes. A suivre...sans laisser l'indifférence s'installer parce que c'est une place stratégique dans le marasme qui ensanglante l'Orient et pas slt.
Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1335
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Amour)
Auteur :
La neige tombe (Autres)
Auteur : John C
Attention... (Citations personnelles)
Auteur : John C
(Amour)
Auteur :
Les Couleurs de la Tendresse (Autres)
Auteur : KYRICE
Passionnata (sybilla et James) (Collectifs)
Auteur : Sybilla
Attirance (Autres)
Auteur : Bernylys
Sers le temps par la main car il apporte la paix (Autres)
Auteur : Purplerose

 

 
Cette page a été générée en [0,0629] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.